Bataille de Slivice

Bataille de Slivice
Bataille de Slivice
Description de cette image, également commentée ci-après

Le mémorial près de Slivice en 2009.

Informations générales
Date 11-
Lieu Slivice, près de Čimelice (Bohême), Tchécoslovaquie
Issue Victoire des Alliés
Belligérants
Flag of the Soviet Union (1936-1955).svg URSS
Drapeau de la Tchécoslovaquie Tchécoslovaquie
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de l'Allemagne nazie Reich allemand
Commandants
Flag of the Soviet Union (1936-1955).svg Sergei Serjoginn
Flag of the United States (1912-1959).svg Stafford LeRoy Irwin
Drapeau de l'Allemagne Carl Friedrich von Pückler-Burghauss
Forces en présence
inconnues 7 000 soldats
Pertes
Flag of the Soviet Union (1936-1955).svg 60 tués
Drapeau de la Tchécoslovaquie 13 partisans tués
Flag of the United States (1912-1959).svg Inconnues
Drapeau de l'Allemagne Environ 1 000 tués
6 000 capturés

Seconde Guerre mondiale

Batailles

Front d'Europe de l'Ouest
Campagnes du Danemark et de Norvège · Bataille de France · Bataille de Belgique · Bataille des Pays-Bas · Bataille d'Angleterre · Blitz · Opération Ambassador · Débarquement de Dieppe · Sabordage de la flotte française à Toulon · Bataille aérienne de Berlin · Bataille de Normandie · Débarquement de Provence · 2e campagne de France · Bataille de Metz · Opération Market Garden · Bataille du Benelux · Bataille de la forêt de Hürtgen · Bataille d'Overloon · Bataille de l'Escaut · Poche de Breskens · Bataille d'Aix-la-Chapelle · Bataille de Bruyères · Bataille des Ardennes · Bataille de Saint-Vith · Siège de Bastogne · Opération Bodenplatte · Opération Nordwind · Campagne de Lorraine · Poche de Colmar · Campagne d'Allemagne · Raid de Granville · Libération d'Arnhem · Bataille de Groningue · Insurrection de Texel · Bataille de Slivice · Capitulation allemande


Front d’Europe de l’Est


Campagnes d'Afrique, du Moyen-Orient et de Méditerranée


Bataille de l’Atlantique


Guerre du Pacifique


Guerre sino-japonaise


Théâtre américain
Coordonnées 49° 38′ 36″ nord, 14° 02′ 50″ est

Géolocalisation sur la carte : République tchèque

(Voir situation sur carte : République tchèque)
Bataille de Slivice

Géolocalisation sur la carte : Europe

(Voir situation sur carte : Europe)
Bataille de Slivice

La bataille de Slivice fut la dernière grande bataille de la Seconde Guerre mondiale en Tchécoslovaquie. Le 11-12 mai 1945, les troupes allemandes (principalement de la 2e division SS Das Reich) essayant de se rendre aux Américains les plus proches, se défendent contre les partisans locaux et l'Armée rouge. Les Allemands capitulent le lendemain. Près de 6 000 soldats allemands sont faits prisonniers par les Soviétiques.

Déroulement

Le 7 mai 1945, toutes les forces allemandes reçoivent l'ordre de rester sur leurs positions et de se rendre. Le maréchal Ferdinand Schörner, cependant, ordonne à ses troupes de forcer le passage à l'Ouest pour se rendre aux forces américaines. Or, les unités américaines ont atteint la ligne de démarcation prévue, et s'y sont arrêtées. Alors que les Soviétiques sont à plusieurs jours, les partisans cherchent à arrêter les Allemands, la plupart du temps sans succès. Ces derniers répliquent par des représailles sur la population. En plusieurs occasions, les unités de l'Armée Vlassov (de Libération Russe), qui tentent eux aussi de rejoindre les lignes américaines, ont des accrochages avec leurs anciens alliés allemands.

Le 9 mai, une importante formation allemande atteint la zone des villages tchèques de Milín, Slivice et Čimelice, près de la ligne de démarcation. Dans cette formation, on trouve des éléments du Kampfgruppe Wallenstein, et de la 2e Division SS, commandés par le général Gruppenführer Carl Friedrich von Pückler-Burghauss. Les soldats allemands sont accompagnés par des civils allemands en fuite. Parce que la route qui les mènerait aux Américains est bloquée par des partisans locaux, Von Pückler-Burghauss ordonne la mise en place de lignes défensives.

Le 11 mai, des groupes de partisans commandés par l'officier soviétique Evgueni Antonovitch Olesenski cherchent à attaquer les Allemands et sont décimés. C'est alors que les unités de l'Armée Rouge arrivent sur la zone, et préparent une attaque massive. Les Américains, de leur côté, repoussent les Allemands, conformément aux accords de capitulation.

L'attaque débute par un bombardement d'artillerie lourde et de roquettes soviétiques, soutenu par la 4e division blindée de la IIIe armée américaine du XIIe Corps. Les troupes du 1er front ukrainien, du front de la steppe et du 4e front ukrainien attaquent ensuite les positions allemandes.

Dans la nuit du 11 au 12 mai, les défenses allemandes s’effondrent et, à h du matin le général Carl Friedrich von Pückler-Burghauss signe une capitulation. Comme les Américains refusent de le faire prisonnier, et qu'il craint manifestement des représailles de la part des Russes, ce dernier se suicide.

En 1970, un mémorial dessiné par Václav Hilský est construit à Slivice. L'armée de la République tchèque organise également des reconstitutions de la bataille depuis 2001.

Bibliographie

  • (cs) Josef Velfl et Jiří Vostarek, Slivice 1945 - Poslední události 2. světové války na Příbramsku, 1995.
  • (cs) Tomáš Jakl, Květen 1945 v českých zemích - Pozemní operace vojsk Osy a Spojenců, 2004, (ISBN 80-86524-07-8).

Liens externes