Bataille de Salla (1939)

Bataille de Salla
Description de cette image, également commentée ci-après

L'avancée soviétique initiale (30 novembre-17 décembre).

Informations générales
Date -
Lieu Salla, Laponie (Finlande)
Issue Victoire finlandaise
Belligérants
Drapeau de la Finlande Finlande
Drapeau de la Suède Corps des Volontaires suédois
Drapeau de l'URSS Union soviétique
Commandants
Drapeau de la Finlande Kurt Martti Wallenius
Drapeau de la Suède Ernst Linder
Drapeau de l'URSS inconnu
Forces en présence
Drapeau de la Finlande plusieurs bataillons
Drapeau de la Suède 9 400 volontaires scandinaves
Drapeau de l'URSS 122e Division
Pertes
Drapeau de la Finlande 187 tués
211 blessés
21 capturés
Drapeau de la Suède 23 tués
39 blessés
7 capturés
Drapeau de l'URSS 300-500 tués ou blessés

Guerre d'Hiver

Batailles

Tolvajärvi · Suomussalmi · Taipale · Route de Raatte · Honkaniemi · Kollaa · Salla
Coordonnées 66° 50′ nord, 28° 40′ est

Géolocalisation sur la carte : Finlande

(Voir situation sur carte : Finlande)
Bataille de Salla

La bataille de Salla fut livrée entre les troupes finlandaises et soviétiques dans le nord de la Finlande du au pendant la guerre d'Hiver.

Contexte historique

Le général Ernst Linder, commandant du Corps des Volontaires suédois, et son chef d'état-major Carl August Ehrensvärd, à Tornio.

Les Soviétiques avaient l'ordre de capturer Salla afin d'avancer sur Kemijärvi et Sodankylä.

Ordre de bataille

Déroulement de la bataille

Les contre-attaques finlandaises et la retraite soviétique.

Les troupes finlandaises ont réussi à stopper l'avance soviétique à l'est de Kemijärvi.

Les Soviétiques ont contraint les Finlandais à se replier sur la rivière Kemijoki, mais ne sont en revanche pas en mesure de percer leurs défenses sur la rivière. Le , la 9e armée soviétique ordonne à la 122e division de se replier sur le village de Märkäjärvi. Après cette date, aucun combat majeur n'a lieu, en dehors de quelques petites escarmouches. Au cours des derniers jours de , les troupes finlandaises sont remplacées par des volontaires suédois, norvégiens et danois du Svenska Frivilligkåren.

Notes et références