Bataille de Beït Djine

Bataille de Beït Djine
Description de cette image, également commentée ci-après
Carte de l'offensive
Informations générales
Date 28 septembre -
Lieu Beït Djine, Mazraat Beït Djine et Maghar al-Mer
Issue Victoire des loyalistes
Belligérants
Drapeau de la Syrie République arabe syrienne InfoboxHez.PNGHezbollah
• Liwa al-Imam al-Hussein
Flag of Syria 2011, observed.svg Armée syrienne libre
Flag of Hayat Tahrir al-Sham.svg Hayat Tahrir al-Cham
Forces en présence
inconnuesinconnues
Pertes
inconnues
1 hélicoptère détruit[1]
inconnues

Guerre civile syrienne

Coordonnées 33° 18′ 38″ nord, 35° 55′ 08″ est

Géolocalisation sur la carte : Syrie

(Voir situation sur carte : Syrie)
Bataille de Beït Djine

La bataille de Beït Djine a lieu de septembre à décembre 2017 pendant la guerre civile syrienne.

Prélude

La poche de Beït Djine est située au sud-ouest du gouvernorat de Rif Dimachq et occupe une position stratégique près de la frontière avec le Liban et près du plateau du Golan, tenu par l'armée israélienne[2],[3]. La poche comprend les localités de Beït Djine  à l'ouest, Mazraat Beït Djine  au centre et Maghar al-Mer  à l'est, un village à majorité druze, abandonné par ses habitants[4]. Cette zone se situe sur les flancs du Mont Hermon et est tenue depuis 2012 par les rebelles[5]. Une offensive est lancée le 28 septembre par les troupes du régime contre cette poche qui est alors la dernière occupée par les rebelles dans l'ouest du gouvernorat de Rif Dimachq[5].

Forces en présence

La poche est défendue par plusieurs groupes rebelles, avec notamment la Brigade Omar bin al-Khattab ou le Liwa al-Izz, affiliés à l'Armée syrienne libre, ainsi que par Hayat Tahrir al-Cham, qui ne constitue cependant pas la majorité des combattants[4],[6].

Côté loyaliste, l'offensive est lancée par l'armée syrienne qui engage des troupes des 7e et 4e divisions, la milice Quwat Dir al-Watan, ainsi que quelques contingents du régiment d'Hermon, constitué en bonne partie d'ancien combattants rebelles[4],[6]. Ces troupes sont appuyées par le Hezbollah et des milices chiites, comme le Liwa al-Imam al-Hussein, un groupe irakien[4],[6].

Déroulement

En octobre, les forces du régime commencent à bombarder la poche de Beït Djine[7],[8],[9]. Fin novembre, les frappes s'intensifient[10],[11]. Le 1er décembre, un hélicoptère du régime est abattu par les rebelles[1]. Fin novembre et début décembre, des combats ont lieu dans les collines de Bardaya[12],[13],[14].

Le 24 décembre, appuyés par l'artillerie, l'armée syrienne, le Hezbollah et des milices chiites se rapprochent de Beït Djine par le sud et par l'est[15],[3],[16],[6]. Le village de Maghar al-Mer est encerclé[15],[16],[6]. Le 28 décembre, les loyalistes contrôlent 80 des 120 kilomètres carrés qui étaient tenus par les rebelles[5]. Ces derniers capitulent alors : certains acceptent un accord d'évacuation, d'autres restent sur place et acceptent un « accord de réconciliation »[5],[4].

Le 29 décembre, l'évacuation des rebelles et des membres de leur famille commence ; certains sont déplacés vers la région d'Idleb et d'autres vers la région de Deraa[17],[18],[19],[20]. Une centaine de combattants de Hayat Tahrir al-Cham accompagnés de membres de leurs familles arrivent à Idleb le 30 décembre[21],[22],[23].

Vidéographie

Références

  1. a et b Syrie: un hélicoptère du régime abattu par des rebelles (OSDH), AFP, 1er décembre 2017.
  2. Scarlett Haddad, Beit Jenn, à la frontière avec le Liban, est tombé, OLJ, 29 décembre 2017.
  3. a et b Syrie: le régime à l'offensive sur deux nouveaux fronts, AFP, 22 décembre 2017.
  4. a, b, c, d et e Aymenn Jawad Al-Tamimi, Beit Jann: Myths and Reality, Syria Comment, 2 janvier 2018.
  5. a, b, c et d Paul Khalifeh, Syrie: les rebelles évacuent leurs dernières positions au sud-ouest de Damas, RFI, 28 décembre 2017.
  6. a, b, c, d et e Offensive de l’armée syrienne contre la dernière enclave insurgée dans le sud du pays, Le Monde avec Reuters, 25 décembre 2017.
  7. Intensive and continuous bombing targets Deir Ezzor and more casualties in the latest massacre in Al-Bokamal and targeting Beit Jinn by explosive barrels, OSDH, 2 octobre 2017.
  8. The regime’s helicopters drop their barrels on Beit Jinn in the south-west of Rif Dimashq, OSDH, 25 octobre 2017.
  9. Rocket shelling on Beit Jinn and the regime forces shell the Eastern Ghouta, OSDH, 29 octobre 2017.
  10. Intensive shelling of barrel bombs and missiles targets southwest of Rif Dimashq, OSDH, 26 novembre 2017.
  11. The regime forces shell Daraa city and the intensive shelling renews on Beit Jinn area, OSDH, 27 novembre 2017.
  12. Clashes continue southwest of Rif Dimashq between the factions and Hayyaat Tahrir al-Sham against the regime forces, OSDH, 28 novembre 2017.
  13. The regime forces shell Beit Jinn and areas southwest of Rif Dimashq and its hills, OSDH, 8 décembre 2017.
  14. The rocket shelling targets again areas in the vicinity of Beit Jinn in the southwestern Rif Dimashq and the regime forces shell Daraa countryside, OSDH, 14 décembre 2017.
  15. a et b Suleiman Al-Khalidi, Syrian, Iranian backed forces advance in border area near Israel, Reuters, 25 décembre 2017.
  16. a et b Syrie: offensive de l'armée à la frontière israélienne, Le Figaro avec Reuters, 25 décembre 2017.
  17. Angus McDowall, Des rebelles syriens évacuent une zone proche du Liban Reuters, 29 décembre 2017.
  18. En Syrie, évacuation de rebelles et offensive militaire du régime, Le Monde avec AFP et Reuters, 29 décembre 2017.
  19. Tens of buses and cars reach the outskirts of Beit Jinn areas and preparations are under way to begin the new displacement to the Syrian north and south, OSDH, 27 décembre 2017.
  20. Boarding the displacement buses southwest of Rif Dimashq is completed, awaiting their launch to the Syrian north and Daraa Province, OSDH, 29 décembre 2017.
  21. After waiting since the morning, the buses of Beit Jinn head to the north and south of Syria ending the presence of the factions near the border of Rif Dimashq with Lebanon, OSDH, 29 décembre 2017.
  22. The buses of Beit Jinn deal arrive in their destinations in the Syrian North and South few hours after they launched from the last place where they were located in the western Rif Dimashq, OSDH, 30 décembre 2017.
  23. In a completion of Beit Jinn agreement…the regime forces enter the border area between the southwestern Rif Dimashq and the north of Al-Quneitra, OSDH, 2 janvier 2018.