Bataille d'Aizenay

Bataille d'Aizenay
Bataille d'Aizenay

Informations générales
Date 20 mai 1815
Lieu Aizenay
Issue Victoire des Impériaux
Belligérants
Flag of France.svg ImpériauxDrapeau de l'Armée catholique et royale de Vendée Vendéens
Commandants
Jean-Pierre TravotLouis de La Rochejaquelein
Charles d'Autichamp
Pierre Constant de Suzannet
Charles Sapinaud de La Rairie
Auguste de La Rochejaquelein
Simon Canuel
Forces en présence
1 093 hommes6 000 à 8 000 hommes
Pertes
~ 5 à 10 morts
~ 20 blessés
~ 30 à 50 morts

Guerre de Vendée de 1815

Batailles

Campagne de Belgique de 1815
Ligny · Quatre-Bras · Waterloo · Wavre


Campagne de France de 1815
Maubeuge · Huningue · La Souffel · Vélizy · Rocquencourt · Sèvres · Issy


Guerre napolitaine
Panaro · Ferrare · Occhiobello · Carpi · Casaglia · Ronco · Cesenatico · Pesaro · Scapezzano · Tolentino · Ancône · Castel di Sangro · San Germano · Gaète


Guerre de Vendée et Chouannerie de 1815
Les Échaubrognes · L'Aiguillon · Aizenay · Sainte-Anne-d'Auray · Cossé · Saint-Gilles-sur-Vie · Redon · Les Mathes · Muzillac · Rocheservière · Thouars · Auray · Châteauneuf-du-Faou · Guérande · Fort-la-Latte

Coordonnées 46° 44′ 24″ nord, 1° 36′ 30″ ouest

Géolocalisation sur la carte : Vendée

(Voir situation sur carte : Vendée)
Bataille d'Aizenay

Géolocalisation sur la carte : Pays de la Loire

(Voir situation sur carte : Pays de la Loire)
Bataille d'Aizenay

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Bataille d'Aizenay

La bataille d'Aizenay se déroula lors de la guerre de Vendée de 1815.

La bataille

Le 19 mai, toutes les forces vendéennes se réunirent à Palluau. Louis de La Rochejaquelein qui venait d'être élu généralissime donna alors l'ordre de marcher sur Napoléonville (La Roche-sur-Yon). Au soir du 20 mai les Vendéens campaient dans Aizenay et ses environs.

Le même jour, le général impérial Jean-Pierre Travot apprit la position des Vendéens. Il rassembla alors 530 fantassins des 43e et 61e régiment d'infanterie de ligne, 80 gendarmes à cheval, 103 gendarmes à pied, 140 canonniers et 240 Chasseurs de la Vendée, composés de Vendéens bonapartistes, soit en tout 1 093 hommes. Au soir du 20 mai les Impériaux lancèrent l'attaque contre les Vendéens qui n'ayant placé que peu de sentinelles, furent pris par surprise. Pour ajouter à la confusion des Vendéens, les soldats impériaux allèrent jusqu'à pousser des cris de « Vive le Roi! ». Complètement désorganisés, les insurgés prirent la fuite.

Ludovic de Charette, neveu du général François-Athanase de Charette, fut mortellement blessé lors de la bataille. Les Vendéens se replièrent dans la forêt.

Sources

  • Émile Gabory, Les Guerres de Vendée, Robert Laffont, , p.814-816.