Bataille d'Aïn Issa

Bataille d'Aïn Issa
Informations générales
Date 22 juin -
Lieu Aïn Issa
Issue Victoire des YPG, de l'ASL et de la coalition
Belligérants
Flag of Rojava.svg PYD

Flag of Syria 2011, observed.svg Armée syrienne libre

Seal of Combined Joint Task Force – Operation Inherent Resolve.svg Coalition

Drapeau de l'État islamique État islamique
Forces en présence
inconnues inconnues
Pertes
50 morts au moins[1] 150 morts au moins[2]

Guerre civile syrienne

Coordonnées 36° 22′ 56″ nord, 38° 52′ 02″ est

Géolocalisation sur la carte : Syrie

(Voir situation sur carte : Syrie)
Bataille d'Aïn Issa

La bataille d'Aïn Issa a lieu pendant la guerre civile syrienne. Elle oppose l'État islamique aux Kurdes des YPG et aux rebelles de l'ASL soutenus par la coalition pour le contrôle de la ville de Aïn Issa, entre Tall Abyad et Raqqa. Pendant plusieurs jours la ville passe de mains en mains.

Déroulement

Offensive des YPG et prise de la ville

Après avoir pris la ville de Tall Abyad le 16 juin, les YPG et les rebelles avancent vers le sud, sur la route de Raqqa. Leur objectif est la petite ville de Aïn Issa et la base de la Brigade 93, située au sud-ouest de cette localité[3]. Le 19 juin, au moins quatre Kurdes et trois djihadistes sont tués dans un combat au sud de Soulouk[4]. Le 22, les YPG et les rebelles s'emparent de la Brigade 93[5],[6]. Selon l'OSDH, au moins 26 djihadistes sont tués à Aïn Issa la nuit du 22 au 23 juin par des frappes de la coalition[7]. Le 23, les djihadistes abandonnent Aïn Issa et les YPG et l'ASL s'emparent de la ville, située à 56 kilomètres au nord de Raqqa[8],[9],[10],[11].

Contre-offensive de l'État islamique

Le 30 juin, peut-être dans le but de faire une diversion, plusieurs dizaines de combattants de l'État islamique parviennent à s'infiltrer à Tall Abyad et à reprendre le contrôle d'un quartier à l'est de la ville. Les YPG contre-attaquent et repoussent les djihadistes le lendemain. Selon l'OSDH au moins trois combattants kurdes et quatre hommes de l'EI ont été tués[12],[13].

Le 5 juillet, l'État islamique lance une contre-attaque sur Aïn Issa et des positions kurdes dans les environs. Selon l'OSDH, la localité est prise le lendemain, ce que les YPG contestent. Les combats se poursuivent et la coalition effectue plusieurs frappes. Selon l'OSDH, les Kurdes perdent plusieurs dizaines de combattants tandis que les djihadistes ont au moins 37 tués et 46 blessés qui sont ramenés à Raqqa[14],[15],[16],[1]. Selon RFI, des sources kurdes évoquent au 93 hommes de l'EI tués[17]. Selon l'OSDH, le village de Maghar est repris par les YPG le soir du 6 juillet[18], puis le lendemain matin al-Sharakrak et 10 villages au nord-est de Aïn Issa sont repris par les Kurdes[19],[20],[21]. Le 8 juillet selon l'OSDH, Aïn Issa repasse aux mains des Kurdes[22]. Le 10 juillet, une nouvelle incursion des forces de l'EI à Aïn Issa est repoussée par les Kurdes après 12 heures de combats, une quarantaine de djihadistes se replient vers le sud où ils sont ciblés par les forces aériennes de la coalition qui leur causent de lourdes pertes[23]. Selon l'OSDH, les combats livrés pendant la semaine ont fait au moins 151 morts du côté de l'État islamique sur une longue ligne de front allant de Sarrin au sud de Kobané au mont Abdul Aziz Aïn, à l'ouest du gouvernorat d'Hassaké, en passant par Aïn Issa au sud de Tall Abyad[2],[24].

Suites

Les environs d'Aïn Issa continuent cependant d'être le lieu d'accrochage, ainsi le 30 décembre, 9 combattants des YPG sont tués par deux véhicules kamikazes[25].

Références

  1. a et b L'EI reprend une ville aux combattants kurdes dans le nord de la Syrie (OSDH), Xinhua, 6 juillet 2015.
  2. a et b Syrie: nouvelles attaques suicides de l'EI, Le Figaro avec AFP, 10 juillet 2015.
  3. OSDH : YPG and rebels reach Ein Essa and the brigade of 93 in al-Raqqa countryside
  4. OSDH : Members of both YPG and IS killed in clashes in the countryside of al- Raqqa
  5. Le Monde avec AFP : Syrie : les Kurdes chassent l'État islamique d'une base clé au nord de Rakka
  6. Reuters : Les Kurdes continuent de progresser face à l'EI en Syrie
  7. OSDH : 26 IS member die in airstrikes carried out by the coalition aircrafts on Ayn Isa area and its vicinity
  8. OSDH : YPG and rebel factions enter the city of Ayn Isa after seizing the Brigade 93 in the north of al- Raqqa
  9. AFP : Les Kurdes chassent l’État islamique d’une base syrienne clé
  10. OSDH : IS retreats completely from the city of Ayn Isa in the north of al- Raqqa
  11. AFP : L'EI perd une nouvelle localité au profit des Kurdes dans le Nord syrien
  12. Syrie: les Kurdes chassent de nouveau les jihadistes de l'EI de Tall Abyad, AFP, 1er juillet 2015.
  13. OSDH : The YPG and the Interior Kurdish Security Forces retake control over MashHur Foqani east of Tal Abyad
  14. Syrie: l'EI attaque une localité prise récemment par les Kurdes, AFP, 6 juillet 2015.
  15. IS retakes the town of Ayn Isa and other areas around it, OSDH, 6 juillet 2015.
  16. 37 IS killed in al-Raqqa and al-Hasakah countrysides, OSDH, 6 juillet 2015.
  17. Syrie: intenses combats dans la région d'Aïn Issa, RFI, 7 juillet 2015.
  18. YPG re-gains control on Maghar village near Ein Essa, OSDH, 6 juillet.
  19. YPG retakes the town of al- Sharakrak and 10 villages in northwest of al- Raqqa, and intense airstrikes carried out by US- led coalition warplanes, OSDH, 7 juillet 2015.
  20. Syrie : les combattants kurdes reprennent des villages à l'EI au nord de Raqqa (OSDH), Reuters, 7 juillet 2015.
  21. 78 IS militants killed in the coalition’s airstrikes and clashes with YPG, OSDH, 7 juillet 2015.
  22. Aïn Issa en Syrie repasse aux mains des peshmergas kurdes, Reuters, 8 juillet 2015.
  23. [1], OSDH, 10 juillet 2015.
  24. أكثر من 150 قتيلاً من تنظيم “الدولة الإسلامية” في هجوم أرياف الحسكة والرقة وحلب, OSDH, 10 juillet 2015.
  25. 9 YPG fighters killed in the attack on Ain Issa at the northwestern countryside of Al-Raqqah, OSDH, 2 janvier 2016.