Baselworld

Baselworld
Baselworld
Baselworld
Type Salon horloger et bijoutier
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Localisation Bâle
Date de la première édition 1917
Fréquentation plus de 100 000 visiteurs
Organisateur(s) MCH Group[1]
Site web baselworld.com

Baselworld est un salon mondial de l'horlogerie et de la bijouterie qui se déroule à Bâle en Suisse.

Sa première édition remonte à 1917. Le salon se déroule généralement pendant les dernières semaines de mars sur une superficie de 141 000 m2. Il rassemble environ 1 500 exposants[2] de 40 pays différents[3] pour 100 000 à 150 000 visiteurs[4].

L'exposition est le principal événement de l'industrie horlogère et de la bijouterie[3].

Histoire

Corridor Baselworld 2015.

Le a lieu la première « Foire suisse d'échantillons de Bâle » (en allemand Mustermesse Basel, d’où le diminutif « muba »)[5],[6],[1]. Un total de 831 entreprises de diverses branches de l'économie suisse, comprenant l'industrie chimique et bancaire, les assurances, l'industrie du transport et du transport maritime, exposent dans le casino de la ville. Les 6 000 m2 de surface d'exposition contiennent, aussi, un secteur consacré à l'horlogerie et la bijouterie. Les marques horlogères Tissot, Thommen, Longines et Ulysse Nardin font partie des premiers exposants, mais seules 29 entreprises sur 800 exposants proviennent alors du secteur de l'horlogerie et de la bijouterie[7].

En 1923, les premières halles sont construites là où se trouve la halle 1 aujourd'hui. La « Fédération de l'industrie horlogère suisse » (FH) est fondée également cette année. En 1926, pour la première fois, une halle est consacrée uniquement à l'industrie de l'horlogerie et de la bijouterie.[réf. souhaitée]

En 1931 la première « Foire suisse de l'horlogerie » se tient lors de la muba, dans un pavillon indépendant[6],[1].

En 1934 a lieu l'ouverture de la halle 5 (en face du Musical Theater). Puis en 1953, la réalisation de la halle 2 s'achève avec la pose d'une horloge monumentale. La halle 6 (aujourd'hui le Musical Theater) est construite en 1957 et la halle 3 suit en 1964.

En 1973 a lieu la première « Foire européenne de l’horlogerie et de la bijouterie » (FEHB)[1], qui sera rebaptisé BASEL en 1983[6].

L'édition 1986 accueille, pour la première fois, des exposants de pays non-européens[6].

En 1995, la foire change de nom et devient le « Salon mondial de l'horlogerie et de la bijouterie »[7]. Puis en 2003, le salon est rebaptisé Baselworld, The Watch and Jewellery Show pour souligner son positionnement dans le luxe[6]. La construction de la Tour de la Foire est achevée (en allemand Messeturm). Avec ses 32 étages, elle est la plus haute tour habitable de Suisse jusqu’en 2010.

En 2007, Baselworld franchit le seuil des 100 000 visiteurs venus de plus de cent pays différents[6].

En 2016, Baselworld a reçu plus de 145 000 visiteurs venus de cent pays différents et réuni 1 500 marques[4]. Cette édition marquait également le centième anniversaire du salon.

En 2018, Baselworld voit le nombre de stands diminuer de 1 300 exposants en 2017 à quelque 700 maisons en 2018[8].

Notes et références

  1. a b c et d « Baselworld, un siècle à l’heure du luxe », sur bilan.ch, (consulté le 17 mars 2016).
  2. Michel Jeannot, « Baselworld, le grand show de l'horlogerie », sur lefigaro.fr, (consulté le 17 mars 2016).
  3. a et b Frank Declerck, « Baselworld 2015 : l'année de la femme », sur lesechos.fr, (consulté le 17 mars 2016).
  4. a et b « Communiqués de presse Baselworld - Baselworld 2017 », sur www.baselworld.com (consulté le 25 août 2016).
  5. « Histoire de la muba », sur muba.ch (consulté le 17 mars 2016).
  6. a b c d e et f « Historique », sur baselworld.com (consulté le 17 mars 2016).
  7. a et b A Baselworld, il y a les montres, les bijoux et il y a les autres, Le Temps, 21 mars 2017.
  8. « Baselworld 2018 », sur https://www.thewatchobserver.fr/, (consulté le 19 mars 2018).

Articles connexes

Liens externes