Base militaire souveraine

Carte de Chypre avec les bases militaires souveraines d'Akrotiri et Dhekelia.

Une base militaire souveraine, en anglais Sovereign Base Area, est une base militaire des forces armées britanniques placée sous la souveraineté du Royaume-Uni et située sur le territoire d'un pays tiers mais ne faisant néanmoins pas partie des territoires britanniques d'outre-mer[1].

Actuellement, les seules bases militaires souveraines sont celles d'Akrotiri et Dhekelia situées sur l'île de Chypre dont le statut a été fixé par les accords de Londres du entre le Royaume-Uni, la Grèce et la Turquie, signés au moment de l’accession de l’île à l’indépendance[1].

Histoire

Les trois bases militaires souveraines de l'État libre d'Irlande entre 1922 et 1938.

Les premières bases militaires souveraines voient le jour avec la création de l'État libre d'Irlande et l'entrée en vigueur du Treaty Ports. Castletownbere, Lough Swilly et Queenstown sont les trois bases en activité jusqu'en 1938, date de la création de la République d'Irlande.

De 1938 à l'établissement des bases d'Akrotiri et Dhekelia à Chypre en 1959, il n'existait pas de base militaire souveraine.

Références

  1. a et b Droit de la mer et des littoraux - Bases navales en territoire étranger - II : Les bases souveraines à l’étranger par Jean-Paul Pancracio, Professeur de droit international public à la faculté de droit et des sciences sociales de l’Université de Poitiers.

Annexes

Articles connexes

Lien externe