Barbara Bessot Ballot

Barbara Bessot Ballot
Illustration.
Barbara Bessot Ballot en octobre 2017
Fonctions
Députée de la Haute-Saône
En fonction depuis le
(2 ans, 4 mois et 10 jours)
Élection 18 juin 2017
Circonscription première circonscription de la Haute-Saône
Législature XVe
Groupe politique La République en marche
Prédécesseur Alain Chrétien
Biographie
Date de naissance (47 ans)
Lieu de naissance Besançon (France)
Parti politique LaREM
Profession cadre supérieure

Barbara Bessot Ballot (née le à Besançon) est une femme politique française[1], députée de la première circonscription de la Haute-Saône.

Biographie

Barbara Bessot Ballot est née à Besançon et a passé son enfance dans le village de Chassey-lès-Scey, à dix-sept kilomètres de Vesoul (Haute-Saône)[2]. Fille de restaurateurs de Marnay, elle a vécu un temps à Besançon et dans le quartier des Capucins à Gray, fait une école d’agencement décoration[3], et s’est installée définitivement à Marnay à l’âge de 21 ans[4].

Mère de trois enfants, âgés en 2017 de 20, 18 et 15 ans, elle est l’épouse de Vincent Ballot, maire (centre droit, puis La République en Marche) de Marnay depuis 2001[5].

Barbara Bessot Ballot a été sapeur pompier volontaire à Marnay entre 2001 et 2006.

Carrière professionnelle

Barbara Bessot Ballot est directrice générale de l'entreprise BVB-La Grange à Marnay (Haute-Saône), fondée et gérée avec son époux Vincent Ballot depuis 1996[6]. Dans sa déclaration à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique d’octobre 2017, elle a signalé une “diminution de la rémunération nette compte tenu de la diminution de la disponibilité liée à l'élection aux fonctions de député”[7].

L’entreprise BVB-La Grange, qui compte une dizaine de salariés, commercialise des thés et des cafés pour les professionnels, mais également pour les particuliers via une boutique ouverte à Marnay en 2010 et un site dédié existant depuis 2011 (lagrangedirect.com)[8]. Outre des thés et des cafés, ces lieux de vente mettent en avant les produits de Franche-Comté[9].

Jusqu’à son élection à l’Assemblée nationale, Barbara Bessot Ballot était présidente de l'Union des commerçants, industrie et artisans (UCIA) du canton de Marnay, et vice-présidente du Centre de perfectionnement des chefs d’entreprise (CPCE) de Franche-Comté[9].

Carrière politique

Elections 2017

Séduite par «le projet et la méthode d’Emmanuel Macron»[2], Barbara Bessot Ballot soumet sa candidature à En Marche pour l’investiture dans la première circonscription de la Haute-Saône pour les législatives de 2017. Le 11 mai 2017, elle figure parmi les 428 noms annoncés par Richard Ferrand, secrétaire général de La République en marche![10], au titre des candidats de la société civile. Elle reçoit le soutien du président du conseil départemental de la Haute-Saône, Yves Krattinger, socialiste rallié à La République en marche[1].

Le 11 juin 2017, Barbara Bessot Ballot arrive en tête, avec 28,58% des voix, du premier tour de l’élection législative, où le candidat investi par Les Républicains a été concurrencé par la dissidence d’une candidate soutenue par le maire de Vesoul Alain Chrétien, député sortant qui s’est présenté comme suppléant.

Opposée au second tour à une candidate du Front national, Barbara Bessot Ballot l’emporte avec 59,13% des voix le 18 juin 2017[11].

Activités parlementaires

A l’Assemblée nationale, Barbara Bessot Ballot siège à la Commission des Affaires Économiques.

Membre du Groupe de Travail Agriculture, elle publie en octobre 2017 un premier rapport sur le seuil de revente à perte et l'encadrement des promotions dans le cadre des Etats Généraux de l’Alimentation, lancés en juillet 2017 par le Ministre de l’Agriculture[12].

Membre de la Commission des Affaires Economiques et Vice-présidente du Groupe d’Etudes Commerce, Artisanat et métiers d’art, elle publie un second rapport en novembre 2017 dans le cadre de la préparation du Projet de loi PACTE, basé sur six thématiques.[réf. nécessaire]

A la suite des Assises du Commerce organisées à Vesoul et à Gray en avril 2018, Barbara Bessot Ballot publie en mai 2018 et remet aux Ministres de l’Economie et des Finance et de la Cohésion des Territoires son rapport sur les enjeux relatifs au dynamisme et à l’attractivité des commerces des petites villes et des centres-bourgs[13].

Suite au lancement du Grand débat national, elle est désignée en janvier 2019 députée-référente LaREM pour la Région Bourgogne-Franche-Comté, et publie à l’issue de la première phase de consultations en mars 2019 un rapport sur l’organisation du Grand débat en région, afin d’en tirer un premier bilan[14].  

Début 2019, elle intègre le Groupe d’Etudes Economie circulaire, puis, en mars 2019, est nommée Présidente du nouveau Groupe d’Etudes Gastronomie à l’Assemblée nationale[15].

Elle participe depuis le mois d’avril 2019 aux travaux de la commission d’enquête sur la situation et les pratiques de la grande distribution et de ses groupements dans leurs relations commerciales avec les fournisseurs[16]. Le 25 juillet 2019, suite à son vote positif pour la ratification du CETA des agriculteurs en colère, qui affirment « « Elle nous a menti, elle nous a trahis », ont muré sa permanence en signe de protestation[17]. Le lendemain, la permanence à Guéret d'un autre député LREM, Jean-Baptiste Moreau, sera murée aussi par des agriculteurs pour les mêmes raisons[18].

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Ressources relatives à la vie publique :
  • Site officiel

Notes et références

  1. a et b « Barbara Bessot-Ballot, la nouvelle députée de Haute-Saône a mis en échec le FN », sur france3-regions.francetvinfo.fr (consulté le 19 juin 2017)
  2. a et b « Barbara Bessot-Ballot, la nouvelle députée de Haute-Saône a mis en échec le FN », France 3 Bourgogne Franche-Comté,‎ (lire en ligne, consulté le 26 octobre 2017)
  3. « Barbara & Vincent BESSOT-BALLOT • Aji Magazine », Aji Magazine,‎ (lire en ligne, consulté le 26 octobre 2017)
  4. « Barbara Bessot Ballot, Députée - Mon parcours », sur www.barbarabessotballot.fr (consulté le 26 octobre 2017)
  5. « Législatives: qui est Barbara Bessot-Ballot, nouvelle députée REM dans la 1re circonscription de Haute-Saône », France Bleu,‎ (lire en ligne, consulté le 26 octobre 2017)
  6. « B.V.B. (MARNAY) Chiffre d'affaires, résultat, bilans sur SOCIETE.COM - 452020423 », sur www.societe.com (consulté le 26 octobre 2017)
  7. « Fiche nominative «  Haute Autorité pour la transparence de la vie publique », sur www.hatvp.fr (consulté le 26 octobre 2017)
  8. L' univers BVB laGrange, « Présentation La Grange - Thé, Café, Manger Bon », (consulté le 26 octobre 2017)
  9. a et b Romain Pigeaud, « Barbara Bessot Ballot: "Je représente la France entrepreneuriale et rurale" », La Presse de Gray,‎ , p. 19
  10. « Liste des investis aux élections législatives | En Marche ! », sur En Marche ! (consulté le 26 octobre 2017)
  11. Ministère de l'Intérieur, « Élections législatives 2017 », sur elections.interieur.gouv.fr, (consulté le 19 mai 2018).
  12. « La loi Agriculture et Alimentation | Alim'agri », sur agriculture.gouv.fr (consulté le 11 avril 2019)
  13. « Remise du rapport suite aux assises du commerce de proximité | Blog », sur www.barbarabessotballot.fr (consulté le 11 avril 2019)
  14. « Rapport - Grand débat national | Blog », sur www.barbarabessotballot.fr (consulté le 11 avril 2019)
  15. « Composition du groupe d'études : gastronomie au 11 avril 2019 - 15ème législature - Assemblée nationale », sur www2.assemblee-nationale.fr (consulté le 11 avril 2019)
  16. « Commission d'enquête sur la situation et les pratiques de la grande distribution et de ses groupements dans leurs relations commerciales avec les fournisseurs - Assemblée nationale », sur www2.assemblee-nationale.fr (consulté le 11 avril 2019)
  17. Agence France-Presse, « Vesoul: La permanence de la députée LREM Barbara Bessot-Ballot murée par des agriculteurs après son vote favorable au Ceta », sur 20minutes.fr, (consulté le 26 juillet 2019)
  18. « Ratification de l'accord CETA : le ton monte entre les éleveurs creusois et le député Jean-Baptiste Moreau », sur france3-regions.francetvinfo.fr, (consulté le 29 juillet 2019)