Baillis du Vivarais

Louis IX avait placé le Vivarais dans le ressort des sénéchaussées de Beaucaire et de Nîmes aussitôt après le traité de Meaux (1229)[1].

Vers 1273 fut créé un bailliage du Vivarais à la tête duquel fut placé un bailli d'épée dépendant des sénéchaussées de Beaucaire et Nîmes.

Le Vivarais, province particulière liée aux États du Languedoc, dépendant de l'évêché de Viviers et originellement des comtes de Toulouse pour le temporel connut vers 1284, avant la fin de la croisade contre les Cathares, une régularisation de son organisation judiciaire qui avait été entreprise par Philippe Auguste dans le nord du Royaume bien avant, donnant aux rois capétiens l'occasion de mettre en place deux bailliages l'un à Boucieu-le-Roi, l'autre à Villeneuve-de-Berg. Un seul bailli royal assumait la fonction pour le Velay [2], le Vivarais, le Valentinois et le Viennois. Dans ces villes, un Lieutenant général ou juge-mage représentait le Balli en son absence. car il n'a toujours existé qu'un seul bailli pour tout le Vivarais depuis sa création.

Drapeau du Vivarais

Situation au Moyen Âge

L'Helvie, province romaine était régie par le droit du même nom. Elle correspond au sud de la province. Le nord est constitué par un peuple gaulois, les Gabales Au début du Moyen Âge, les Leudes et les seigneurs locaux s'organisèrent, cédant les droits de haute et basse justice aux ducs, vicomtes vidames... Le Haut-Vivarais dépendait des évêchés de Vienne et Valence, le bas-Vivarais de celui de Viviers (anciennement d'Alba jusqu'au premières invasions franques).

À partir du règne de Charles V, tout le Vivarais est administré par un bailli royal.

Vers 1273 fut créé le bailliage du Vivarais à la tête duquel fut placé un bailli d'épée administrativement dépendant du sénéchal de Beaucaire et de celui Nîmes (A. Lexpert).

La justice en Vivarais dépendait du Parlement de Toulouse[3], créé en 1443, établi pour rendre la justice au nom du Roi en terre "d'oc", à la différence du parlement de Paris spécialisé pour les terres de langue "d'oïl".

Henri II établit des présidiaux, dont en 1552, celui de Nîmes dont dépendait le bailliage du Vivarais. Ce rattachement fut source de contestations entre les présidiaux de Nîmes, de Grenoble et du Puy.

Les différents baillis, sénéchaux... pouvaient être assistés au niveau des communes de juges-mages. Les baillis du Vivarais participaient de droit aux États particuliers du Vivarais où ils représentaient le Roi.

Bailliage de Boucieu-le-Roi

En 1292, le roi et le sieur de Saint Romain érigent un bailliage pour le Haut-Vivarais et créent pour l'abriter la ville de Boucieu-le-Roi [4], une bastide est fondée à cette occasion et sera fortifiée par la suite. Plus tard, en 1565, le bailliage fut transféré à Annonay ville concernée par le traité d'Amboise qui accorde certaines libertés aux protestants et pour des raisons de commodité et de protection pendant les guerres de religion.

Maison du bailli à Boucieu-le-Roi, Ardèche, France

Bailliage de Villeneuve-de-Berg

Le 8 des calendes de décembre 1284, les actes de paréage entre l'abbé de Mazan (abbaye cistercienne) et le roi de France : Philippe le Hardi, établissent un bailliage pour la ville de Villeneuve-de-Berg.

Ainsi fut fondée la bastide de Villeneuve-de-Berg.

Blason Villeneuve-de-Berg

Listes des baillis

Liste extraite de la collection du Languedoc

Carte du Languedoc

Volume 71 de la Bibliothèque Nationale. Cet ancien bailliage royal a été partagé depuis l'an 1606 en deux sièges dont l'un est à Annonay pour le Haut-Vivarais, l'autre à Villeneuve-de-Berg pour le bas. Baillis du Vivarais aux anciens gages de 75 livres par an.

Guillaume de Campo Grisis -- 1223

Pons de Montrodet, sergent d'armes du roi et son bailli ès diocèses du Puy, Viviers Valence et Vienne _ 1273

Philippe du Pont - 1273

Gui de Crimaud, bailli royal du Vivarais et du Velay en 1290 et 1291

Pierre d'Auriac, damoiseau, sergent d'armes du roi, bailli du Vivarais et du Velay en 1320 et 1321

Betrand Barasto en 1344

Guillaume de Ledre, damoiseau en 1341, chevalier en 1346, bailli de Berg, fait juge-mage de la sénéchaussée de Beaucaire le 21 octobre 1353 - 1343

Jean de Moncalvi, bailli du Vivarais et du Valentinois depuis le mois d'octobre 1353 jusqu'en 1361

Felcot de Bergie, pourvu en 1361, mort le 9 aout de la même année.

Raymond de Garsebel, sergent d'armes pourvu en 1361

Pons Brotoni,- 1313

Pierre de Barèmes, damoiseau - 1365

Robert de Comte de 1365 à 1366

Dominique de Vinay; damoiseau, sergent d'armes, pourvu le 1er octobre 1366, destitué le 11 février 1372 rétabli le 20 juin suivant

1372- Pierre de Maressiis; damoiseau, pourvu le 11 février 1375 jusqu'au 20 juin suivant

Guillaume de Fayn, chevalier, dit Coquart de mai 1379 destitué le 20 décembre 1380, rétabli jusqu'au 15 décembre 1382

Guillaume de Sain Just, chevalier, pourvu le 25 décembre 1380, destitué puis rétabli le 15 décembre 1382 jusqu'en décembre 1283

Jacques Luppi, chevalier, pourvu en décembre 1283 jusqu'en 1386

Pierre de Mespin, chevalier, en 1386 jusqu'en décembre 1389

Huguet, batad de Polignac pourvu le 7 décembre 1389

de 1390 à 1392, Jean Deportes, seigneur de Fontaneilles, conseiller et chambellan du Roi

de septembre 1392 à novembre 1397, Guy Morelli, ou Maurelli - Raymond Polierii était son lieutenant

de novembre 1397 à juillet 1402, Philippe d'Aulnay

Gastonet de Gaston, chevalier, pourvu en juillet 1402, jusqu'à sa mort le 5 avril 1414- après laquelle Thibaud Salmardi fut régent du bailliage

Guichard de Merze, chevalier, Chambellan du roi, seigneur de Guiens, pourvu le 25 avril 1414, jusqu'en octobre 1416

Henri de Pequetivi, chevalier, d'octobre 1416 à mars 1417

Bermond de Sommières, seigneur du Caylar de 1417 à 1420

Pierres de Solignac, écuyer, de 1420 à sa mort en 1424

Étienne de Lovet, damoiseau

Guyon de la Fourcade, damoiseau, du 1er janvier 1424 jusqu'à sa mort en 1425, après laquelle Jacques Cabrerii assure la régence jusqu'en 1426

Noble Guillaume Bastardi, du 9 juillet 1425 à sa mort le 29 mai 1426

Pierre de Chanaleilles, écuyer de 1426 au 1er décembre 1428, il sera rétabli étant chevalier du 18 mai 1434 au 16 février 1439

Robinet de Blargiis, damoiseau, du 1er décembre 1428, destitué en décembre 1432

Mahin de Lévis, chevalier, chambellan du roi, pourvu le 13 juin 1432, mort le 30 avril 1433

Martin Garche, chevalier, capitaine d'hommes d'armes et de trait, du 10 avril 1440 à 1447

Noble Thomas d'Albert, damoiseau, seigneur de Boussargues, du 26 juillet 1447 à sa mort le 28 aout 1455

Nable Claude de Castelnau ou de Châteauneuf, seigneur d'Apchier, de 1455 à 1457

Louis de Taulignan, seigneur, chambellan du roi,baron de Barrçs, en 1457 et 1450

Noble et puissant Charles d'AstorY, chevalier, en 1462 jusqu'au 23 janvier 1465

Noble et puissant Jean d'Apchier, chevalier, pourvu en janvier 1465 jusqu'à sa mort en septembre 1465 Il était seigneur de Lagorce et Salavas

Noble et puissant seigneur Béraud Dauphin, seigneur de Combronde, de St Elpide, de Saillans et Jallinai, chambellan du roi, capitaine du bois de Vincennes, bailli du Velay pourvu au mois de septembre 1466 jusqu'en 1482

Hugues de Toisy, chevalier, en 1482 jusqu'enoctobre 1483

Jean de la Gardette, chevalier, seigneur de Fontenilles, maitre d'hôtel du Roi, d'octobre 1483 jusqu'à sa mort le 23 octobre 1493

Noble Lancelot de la Verune, seigneur dudit lieu, d'octobre 1493 au 22 avril 1494

Charles de Malvas, chevalier, d'avril 1494 jusqu'à sa mort survenue le 27 septembre 1498

Christophe de Tournon, chevalier, seigneur de Belcastel du 12 décembre 1498 au 6 septembre 1500

Just Ier de Tournon, chevalier, seigneur de Montsouvron puis de Tournon, chambellan du Roi, frère du précédent, du mois d'octobre 1500 au 24 février 1525 où il fut tué à la Bataille de Pavie

Just II de Tournon, fils du précédent, pourvu en 1525 jusqu'en 1575. Il fut 51 ans sénéchal d'Auvergne

Just Louis, baron de Tournon, comte du Roussillon entre 1598 et 1613

Just Henri, comte de Tournon et de Roussillon, chevalier ces ordres du Roi et maréchal de camp de ses armées, fils du précédent en 1638 ; il mourut le 14 mars 1649

1649 Georges de Vogué, comte dudit lieu et de Rochecolombe et bailli du haut et bas Vivarais et Valentinois

1657 le comte du Roure, (Scipion de Grimoard de Beauvoir)

1675, Pierre, marquis de Voguà, seigneur de Gourdan

Pierre, marquis de Voguç, Baron de Montlaur et fils de Georges

1719, Melchior, marquis de Voguç, en 1719 et 1723

1749, Joseph Sébastien de Serres baron de Violès, marquis de Gras, commandant en second en Vivarais

1762, Armand Louis de Serres, baron de Violès, fils du précédent, grand bailli d'épée du haut et bas Vivarais, Velay et Valentinois, commandant en second en Vivarais

Baillis d'Annonay

1515 André Pelloux, écuyer, seigneur de Saint Romain, commissaire des guerres en 1515

Borne en Vivarais

1344, Étienne de Baura

1426 Pierre Batard de Joyeuse, écuyer

1426, Jean de Moulins, écuyer

1433, Raymond d'Ussez, damoiseau

1438, Noble Bernard Chalendarie

1441, Noble Eustache d'Aubusson

1461, Jean du Bois

1483, Noble Guy du Prat

1492, Noble Hugues de Juvos

Villeneuve-de-Berg

Cette ville, aujourd'hui siège du bailliage du Bas-Vivarais, appartenait anciennement à l'abbaye de Mazan qui appela le roi en paréage l'an 1284.

Vu et collationné conforme au texte de la bibliothèque impériale , Collection du Languedoc, volume 71

Signé Louis Paris, directeur du Cabinet Historique

Liste d'après Dom Vaysette

Dite liste des Bénédictins reprise par Fourel

Pons de Montrodat sergent d'armes du roi- 1273

P Dauriac , damoiseau, sergent d'Armes - 1320

Bertrand Barbaste - 1344

Guilhaume de Ledra chevalier-1353

Felcon de Bargie, chevalier- 1361

Raymond de Barsabelli, sergent d'armes - 1363

Pierre de Barremi, damoiseau - 1365

Robert Le Comte, chevalier - 1366

Dominique de Vinay, damoiseau, homme d'armes du Roi-1370

Guillaume de Fayn, Chevalier - 1374

Guy de Tragu, chevalier- 1379

Guillaume de Saint Just, chevalier- 1382 Jacques Luppi, chevalier - 1383

P.de Mespini, chevalier- 1386

Ag.Bastard de Polignac-1389

Jean de Portes, seigneur de Fontanelles, chevalier, chambellan du Roi-1390

Guy de Maurelly, chevalier-1397

Gaston Gastonis, chevalier-1402

Guichard de Marze, chevalier-1414

Henry de Pesquitivi, chevalier- 1416

Bermon Bermondi, chevalier- 1418

Pierre de Sollempiaco, écuyer- 1420

Guiron de Fourcade, damoiseau- 1424

Pierre de Chanaleilles, chevalier-1428

Robinet de Blargiis, damoiseau - pourvu le 1er de décembre 1428, destitué le 9 de décembre 14322

Mahin de Levis ,chevalier, chambellan du Roi- 1432

Nob.Thomas Alberti ou Auberti- 1452

Nob. Claude de Castelnau- 1455

Louis de Taulinham, chevalier- 1457

Charles Astorsis, chevalier- 1462

Jean d'Apcher, chevalier- 1462

Béraud Dauphin, seigneur de Combron, chevalier, chambellan du roi - 1466

Hugues de Toisy, chevalier 1482

Jean de Lagardette, chevalier, chambellan du roi- 1483

Fin d'une première liste étable par Jean Armand Fourel, procureur du Roy au bailliage du Vivarais siège royal d'Annonay, transmise à Dom Vaysette le 19 juin 1767.

Continuation des memes Baillis par Fourel fils, Procureur honoraire du Roy au même Bailliage (faisait partie en 1896 de la série C n° 1083 de l'inventaire des archives de l'Ardèche)

Christophle, comte de Tournon,chevalier, chambellan du Roi- 1501

Just, Vicomte de Tournon, chevalier, capitaine de 50 hommes d'armes, lieutenant général pour le Roi en Languedoc- 1523

Just de Tournon, grand sénéchal d'Auvergne-1527

Just Louis de Tournon, grand sénéchal d'Auvergne décédé en 1617

Just Henry de Tournon, grand sénéchal d'Auvergne, lieutenant général du Languedoc, décédé en 1643

Just Louis de Tournon, décédé en 1644

Scipion Grimoard de Beauvoir, comte du Rourechevalier, Maréchal et Lieutenant général en Languedoc, Bailli depuis le 10 décembre 1644 jusqu'en 1649

Georges,comte de Vogué, bailli depuis 1649 jusqu'en 1675

Melchior-Georges, comte de Vogué du 25 janvier 1675 jusqu'en 1706

Cérice-François de Paule, comte de Vogué depuis le 18 décembre 1706 jusqu'en 1738

Joseph Sébastien de Serres, chevalier, marquis de Gras depuis le 11 janvier 1738 jusqu'en 1759

Joseph-Camille de Serres de Saunier, chevalier, marquis de Gras, baron de Violès du 8 mai 1759...

Liste d'après l'abbé Mollier

L'abbé Mollier, donne en 1885 une liste chronologique des baillis du Bas-Vivarais :

De Puclar - 1284

Philippe du Pont- 1284

Guillaume du Moulin- 1287

Henri de Montdragon- 1288

Guidon Grimaud - 1290

Jean de Montenautolio- 1290

Pierre d'Auriac - 1312

Renaud de Benchiniville - 1313

Pierre de Baux d'Orange - 1322

Bertrand de Barbette - 1340

Guillaume de Ledre, chevalier - 1347

Jean de Montchal- 1356

Gastonet de Gaston, chevalier - 1369

Guillaume de Faya -1378

Gastonet de Gaston - 1404

Guichard de Marze, chevalier, chambellan du Roi - 1414

Henri de Pequelin, chevalier - 1416

Bermond de Gaillard - 1417

Pierre de Saminiac - 1421

Pierre de Vogué - 1422

Jacques de Charrier, écuyer - 1424

Étienne de Nogaret - 1424

Guy de Forcade, écuyer - 1425

Guillaume Bastard - 14220

Mahin de Lévis, chambellan - 1432

Pierre de Chanaleilles, seigneur de Vals et du Pin - 1435

Robinet de Blargues, damoiseau - 1439

Thomas Alberti - 1447

Claude de Châteauneuf, sire de Joyeuse - 1455

Louis de Taulignan, seigneur de Barrès - 1458

Charles des Astards , seigneur de Pierrelatte - 1461

Jean d'Apchier - 1465

Beraud, Dauphin d'Auvergne - 1466

Jean de Gardette -1484

Claude d'Aleyrac de Colombier - ?

Juste de Tournon et ses descendants -jusqu'en 1644

Scdipion de Grimoard Beauvoir, comte du Roure - 1644

Georges de Vogué , Melchior et Cérice - de 1649 à 1738

Les de Serres de Saulnier, marquis de Gras - de 1738 à 1789

Le vicomte François de Monteil, installé sénéchal le 11 février par Jugement

Liste d'après Albert du Boys

en 1845, Albert du Boys, publie une liste des baillis d'Épée du Vivarais, du Valentinois et du Diois dont il n'indique pas la source et ou sont confondus les différents bailliages

Guillaume du Moulin, chevalier - 1287

Henri de Mondragon - 1288

Raymond de Bachevilliers - 1314

PPierre de Bauxd'Orange -1322

Bertrand de Barbette - 1340

Guillaume de Ledra, chevalier - 1344

Guichard de Marze, chevalier , chambellan du Roi - 1414

Henri de Pequelin, chevalier - 1418

Bermon du Cailar, chevalier - 1417

Pierre de Sominiac,chevalier - 1421

Jacques de Charrier, écuyer - 1426

Mahin de Lévis,chambellan du roi - 1432

Pierre de Chanaleilles, seigneur de Vals et du Pin - 1435

Robinet de Blarges, damoiseau - 1429

Thomas Alberti, damoiseau, seigneur de Boussargues - 1447

Claude de Châteauneuf, sire de Joyeuse - 1445

Louis de Taulignan, baron de Barrès, chevalier - 1458

Charles Astaru, seigneur de Pierrelatte - 1461

Jean d'Apchier - 1465

Beraud, dauphin d'Auvergne, seigneur de Combrandes -1466

Jean de la Gardette, chevalier - 1484

Just, comte de Tournon et de Roussillon et ses descendants jusqu'en 1644

De 1644 à 1649, le comte du Roure qui transmit la charge au comte de Vogué son beau-frère.

De 1649 à 1738, les comtes de Vogué

De 1748 à 1789, les Serres de Saulnier.

Bibliographie

  • Paul d'Albigny, Baillis Royaux du Vivarais et Baillis d'épée[5] - Imprimerie centrale de l'Ardèche- Privas 1896 [6]
  • Albert Lexpert, L'organisation judiciaire de l'ancien pays de Vivarais, Imprimerie Habauzit, Aubenas, 1920

Notes et références

Notes

Références