Avroult

Avroult
Avroult
La mairie.
Blason de Avroult
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Pas-de-Calais
Arrondissement Saint-Omer
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Pays de Saint-Omer
Maire
Mandat
Isabelle Lemaire
2020-2026
Code postal 62560
Code commune 62067
Démographie
Gentilé Avroultois
Population
municipale
607 hab. (2017 en augmentation de 6,87 % par rapport à 2012)
Densité 127 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 38′ 02″ nord, 2° 08′ 53″ est
Altitude Min. 104 m
Max. 161 m
Superficie 4,78 km2
Élections
Départementales Canton de Fruges
Législatives Sixième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France
Voir sur la carte administrative des Hauts-de-France
City locator 14.svg
Avroult
Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais
Voir sur la carte topographique du Pas-de-Calais
City locator 14.svg
Avroult
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Avroult
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Avroult

Avroult est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais en région Hauts-de-France.

Géographie

Communes limitrophes

Communes limitrophes de Avroult
Ouve-Wirquin Cléty
Merck-Saint-Liévin Avroult
Saint-Martin-d'Hardinghem Dohem

Toponymie

Le nom de la localité est attesté sous les formes Averhout et Averhot (1139), Avrehuth (1170-1191), Avrehoud (1357), Averhoud (1367), Averout (XIVe siècle), Avrehout (1440), Haveroult (1507), Averoult (1553), Avroulx (1725), Avroult (depuis 1834)[1],[2].

Le mot signifierait « vers le haut »[3]. Ernest Nègre avance, quant à lui, l'anthroponyme germanique Arbertus suivi de holz « bois », donnant le « bois d'Arbertus »[4].

Histoire

La famille d'Averhoult possède la seigneurie d'Avroult cumulée avec celle d'Helfaut depuis au moins le XIIIe siècle. La famille avait pour armes « d'or à trois fasces de sable, au franc-canton d'hermine », armes qui ont inspirées celles de la commune. La famille d'Averhoult garde les deux seigneuries jusqu'au XVIIIe siècle[5].

Le , Avroult, ancien hameau de Merck-Saint-Liévin, est érigé en commune par ordonnance royale[2].

Politique et administration

Maire en 1846 : Mr Soudan[6].

Avroult dans son canton et dans l'arrondissement de Saint-Omer.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1995 2014[7] M. Dominique Lardeur PS  
2014[8],[9],[10] En cours Isabelle Lemaire
Réélue pour le mandat 2020-2026[11]
  chargée d’enseignement à la faculté de Lille

Démographie

Évolution démographique

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1836. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[12]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[13].

En 2017, la commune comptait 607 habitants[Note 1], en augmentation de 6,87 % par rapport à 2012 (Pas-de-Calais : +0,3 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1836 1841 1846 1851 1856 1861 1866 1872 1876
350326336334348344325350340
1881 1886 1891 1896 1901 1906 1911 1921 1926
346340342346342339334321315
1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975 1982 1990
323322323293302286282327416
1999 2006 2011 2016 2017 - - - -
510538552606607----
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[14] puis Insee à partir de 2006[15].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (15,2 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (19,8 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (50,9 % contre 48,4 % au niveau national et 48,2 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 50,9 % d’hommes (0 à 14 ans = 21,5 %, 15 à 29 ans = 24,5 %, 30 à 44 ans = 20,1 %, 45 à 59 ans = 21,2 %, plus de 60 ans = 12,8 %) ;
  • 49,1 % de femmes (0 à 14 ans = 22 %, 15 à 29 ans = 17,4 %, 30 à 44 ans = 24,2 %, 45 à 59 ans = 18,6 %, plus de 60 ans = 17,8 %).
Pyramide des âges à Avroult en 2007 en pourcentage[16]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,0 
90 ans ou +
0,8 
2,9 
75 à 89 ans
7,2 
9,9 
60 à 74 ans
9,8 
21,2 
45 à 59 ans
18,6 
20,1 
30 à 44 ans
24,2 
24,5 
15 à 29 ans
17,4 
21,5 
0 à 14 ans
22,0 
Pyramide des âges du département du Pas-de-Calais en 2007 en pourcentage[17]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90 ans ou +
0,8 
5,1 
75 à 89 ans
9,1 
11,1 
60 à 74 ans
12,9 
21,0 
45 à 59 ans
20,1 
20,9 
30 à 44 ans
19,6 
20,4 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
18,9 

Culture locale et patrimoine

Lieux et monuments

Patrimoine religieux

  • L'église Saint-Omer, dont les plus anciennes parties remontent au XVIe siècle, plusieurs fois remaniée. À l'intérieur, trois statues sont classés Monuments Historiques à titre d'objets.
  • La chapelle Notre-Dame-de-Lourdes, la chapelle Notre-Dame-de-Miséricorde et deux croix de chemins

Patrimoine civil

  • Ancien relais de poste.
  • Le puits du village.

Patrimoine commémoratif

  • Monument aux morts, commémorant la guerre 1914-1918.
  • Au cimetière, une stèle commémore un soldat mort en 1918.

Personnalités liées à la commune

Héraldique

Blason de Avroult Blason
D'or à trois faces de sable, au franc-canton d'hermine ; à la bordure engrêlée de gueules[5].
Détails
Armes, brisées d'une bordure engrêlée, de la famille d'Averhoult qui posséda la seigneurie d'Avroult du XIIIe au XVIIIe siècle.

Adopté le .

Pour approfondir

Bibliographie

  • François-Joseph Robert, Notice historique sur Avroult, 1846, lire en ligne.

Articles connexes

Liens externes

Notes et références

Notes

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références

  1. Auguste de Loisne, Dictionnaire topographique du département du Pas-de-Calais, Paris, (lire en ligne), p. 24
  2. a et b « Avroult - Notice Communale », sur cassini.ehess.fr (consulté le 15 août 2020)
  3. François-Joseph Robert, cité dans la bibliographie, p.5.
  4. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France, Volume 2, Librairie Droz, (lire en ligne), p. 820
  5. a et b « 62067 Avroult (Pas-de-Calais) », sur armorialdefrance.fr (consulté le 15 août 2020)
  6. François-Joseph Robert, Notice historique sur Avroult, 1846, p.32, lire en ligne.
  7. Hervé Vaughan, « Municipales dans le canton de Fauquembergues : les maires sortants d’Avroult, Laires et Fléchin sortis dès le premier tour : Le premier tour des élections municipales a réservé des surprises dans le canton de Fauquembergues. Ainsi trois maires sortants : Dominique Lardeur (Avroult), Bernadette Franche (Laires) et Albert Piquet (Fléchin) ont été battus. D’autres maires, en revanche, triomphent. Tour du canton. », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le 16 novembre 2014).
  8. « Avroult: Isabelle Lemaire a été élue... maire : Demeurant depuis huit ans dans la commune, âgée de 42 ans, chargée d’enseignement à la faculté de Lille et chargée de mission au conseil régional Nord – Pas-de-Calais, Isabelle Lemaire est peu, voire pas connue. », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le 16 novembre 2014).
  9. « Liste des communes et des maires » [xls], Préfecture du Pas-de-Calais, (consulté le 16 novembre 2014)
  10. Nicole Delvart, « Les projets du maire à Avroult : « Redonner de l’allure au village et le sécuriser » : Nouvelle élue, le maire, Isabelle Lemaire, constate qu’il y a beaucoup à faire dans le village tant au niveau de l’entretien que de la sécurité. Elle s’en explique. », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne, consulté le 16 novembre 2014).
  11. https://reader.cafeyn.co/fr/1926576/21599233
  12. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  13. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  14. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  15. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  16. « Évolution et structure de la population à Avroult en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 6 août 2010)
  17. « Résultats du recensement de la population du Pas-de-Calais en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 6 août 2010)