Automato

Automato
Automato
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Hip-hop
Instruments Guitare, clavier, synthétiseur[1]
Années actives Depuis 1995
Labels DFA Records, Coup De Grâce[2], Dim Mak Records[3]
Influences Nas, Can, Pixies, David Axelrod, Cannibal Ox, The Roots, Beastie Boys, Wu-Tang Clan[réf. nécessaire]
Composition du groupe
Membres Jesse Levine
Ben Fries
Alex Frankel
Nick Millhiser
Andrew Raposo
Morgan Wiley

Automato est un groupe de hip-hop américain, originaire de Brooklyn, à New York.

Biographie

Formé en 1995[1], ce groupe, composé de six membres, se distingue particulièrement des autres groupes de hip-hop traditionnel car il évolue avec des instruments atypiques pour de la musique urbaine. On[Qui ?] note l'utilisation de batteries, de basses, de clavier et de guitares[1]. Leur son se caractérise aussi par l'emploi de vieux synthétiseurs Moog, d’électronique et de processeurs vintage extraits directement du cœur des machines à l’origine de l’ère informatique. Ces sons sont accompagnés par des paroles rappées par Jesse Levine et Ben Fries. Ce groupe se qualifie lui-même de « groupe de rap », malgré des sons mélangeant l'electro, le rock et le jazz. Cette fusion des genres est dû au travail des samples par Nick Millhiser[1].

C'est en se baladant dans Manhattan que le groupe fait la rencontre de James Murphy et Tim Goldsworthy, fondateurs du label DFA Records. C'est sous ce label que le groupe Automato sort son premier album éponyme le [4]. L'album est produit par DFA (Death From Above)[5], et enregistré entre le 15 mai 2002 et le 29 janvier 2003[4]. L'album est plutôt bien accueilli par l'ensemble de la presse spécialisée[4],[5],[6],[7].

Discographie

Notes et références

  1. a, b, c et d (en) « Automato Biography », AllMusic (consulté le 28 septembre 2013).
  2. (en) « Discography », sur AllMusic (consulté le 1er août 2015).
  3. (en) « Automato Biography » (consulté le 1er août 2015).
  4. a, b et c (en) Jason MacNeil, « Automato Review », sur AllMusic (consulté le 1er août 2015).
  5. a et b (en) « Automato :: Coup d'Etat Entertainment », sur Rapreviews (consulté le 1er août 2015).
  6. (en) « Automato by Automato », sur Metacritic (consulté le 1er août 2015).
  7. (en) « Automato : Automato », sur Pitchfork (consulté le 1er août 2015).