Aunac-sur-Charente

Aunac-sur-Charente
Aunac-sur-Charente
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Charente
Arrondissement Confolens
Canton Boixe-et-Manslois
Intercommunalité Communauté de communes Cœur de Charente
Maire
Mandat
Anne-Marie Cheminade
2017-2020
Code postal 16460
Code commune 16023
Démographie
Population
municipale
616 hab. (2016)
Densité 48 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 55′ 07″ nord, 0° 14′ 31″ est
Altitude Min. 64 m
Max. 123 m
Superficie 12,79 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Charente

Voir sur la carte administrative de la Charente
City locator 14.svg
Aunac-sur-Charente

Géolocalisation sur la carte : Charente

Voir sur la carte topographique de la Charente
City locator 14.svg
Aunac-sur-Charente

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Aunac-sur-Charente

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Aunac-sur-Charente
Liens
Site web aunac-sur-charente.fr

Aunac-sur-Charente est, à partir du , une commune nouvelle française, située dans le département de la Charente, en région Nouvelle-Aquitaine.

Elle regroupe les communes d'Aunac, Bayers et Chenommet, qui deviennent des communes déléguées.

Géographie

Localisation et accès

Aunac-sur-Charente est une commune du Nord-Charente située sur la Charente à 7 km au nord de Mansle, 13 km au sud de Ruffec, et à 31 km au nord d'Angoulême.

Aunac-sur-Charente est aussi à 7 km au sud de Verteuil[1].

Communes limitrophes

Communes limitrophes d’Aunac-sur-Charente[2]
Chenon Poursac
Lonnes,
Fontenille
Aunac-sur-Charente[2] Couture
Moutonneau, Lichères Mouton Saint-Front

Géologie et relief

Géologiquement, la commune est dans le calcaire du Jurassique du Bassin aquitain, comme tout le Nord-Charente. Plus particulièrement, le Callovien occupe la surface communale. La vallée de la Charente, à l'ouest, est couverte par des alluvions dont les plus anciennes ont formé une basse terrasse au bourg[3],[4],[5].

Article connexe : Géologie de la Charente.

Le relief de la commune est celui d'un plateau descendant vers la vallée de la Charente qui occupe l'ouest[2].

Voies de communication et transports

La N 10 entre Angoulême et Poitiers passe à 4 km à l'ouest. Elle est aménagée en voie express 2x2 voies et on y accède par la D 27 et l'échangeur des Maisons Rouges.

La commune, en dehors des grands axes, est traversée par la D 27 qui va de Villefagnan à Chasseneuil[2].

La gare la plus proche est celle de Luxé (TER vers Angoulême et Poitiers), et la gare TGV d'Angoulême.

Toponymie

Les formes anciennes sont Hanaco en 1330 et 1374, Hanado en 1376, Onaco (non daté) et Ounaco au XIVe siècle[6].

Selon Talbert, l'origine du nom d'Aunac remonterait à un personnage gallo-roman Aunus auquel est apposé le suffixe -acum, ce qui correspondrait au « domaine d'Aunus »[7], et selon Dauzat, il proviendrait du latin alnus (aulne)[8].

Histoire

La commune nouvelle est créée par l'arrêté préfectoral du . Elle regroupe les communes de Aunac, Bayers et Chenommet, qui deviennent des communes déléguées[9]. Son chef-lieu se situe à Aunac.

Politique et administration

Composition

La commune nouvelle est formée par la réunion de 3 anciennes communes :

Liste des communes
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Aunac
(siège)
CC du Pays Manslois (2014) 71


Bayers CC du Pays Manslois (2014) 33
Chenommet CC du Pays Manslois (2014) 37

Liste des maires

Période Identité Étiquette Qualité
janvier 2017 En cours Anne-Marie Cheminade    

Population et société

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis sa création.

En 2016, la commune comptait 616 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
2015 2016
619616
(Sources : Insee à partir de 2015[10].)

Enseignement

Aunac-sur-Charente possède une école primaire, l'école intercommunale "des Ondines" comprenant quatre classes. Le secteur du collège est Mansle[11].

Services et vie locale

  • boulangerie

Économie

Il convient de se reporter aux articles consacrés aux anciennes communes fusionnées.

Culture locale et patrimoine

Lieux et monuments

Il convient de se reporter aux articles consacrés aux anciennes communes fusionnées.

Personnalités liées à la commune

Il convient de se reporter aux articles consacrés aux anciennes communes fusionnées.

Voir aussi

Bibliographie

Articles connexes

Liens externes

Notes et références

Notes

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références

  1. Distances orthodromiques prises sous ACME Mapper
  2. a b et c Carte IGN sous Géoportail
  3. Carte du BRGM sous Géoportail
  4. Visualisateur Infoterre, site du BRGM
  5. [PDF] BRGM, « Notice de la feuille de Ruffec », sur Infoterre, (consulté le 7 janvier 2012)
  6. Jean Nanglard, Livre des fiefs de Guillaume de Blaye, évêque d'Angoulême [« Liber feodorum »], t. 5, Société archéologique et historique de la Charente, (1re éd. 1273), 404 p. (lire en ligne), p. 46,146,283,366,121
  7. Jean Talbert, Origine des noms de lieux, 1928
  8. Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Librairie Guénégaud, (1re éd. 1963), 738 p. (ISBN 2-85023-076-6), p. 20.
  9. « recueil des actes administratifs de Charente (sommaire) » (consulté le 30 juin 2016)
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2015 et 2016.
  11. Site de l'inspection académique de la Charente, « Annuaire des écoles » (consulté le 20 mars 2011)