Aubencheul-au-Bac

Aubencheul-au-Bac
Aubencheul-au-Bac
La mairie.
Blason de Aubencheul-au-Bac
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Nord
Arrondissement Cambrai
Intercommunalité Communauté d'agglomération de Cambrai
Maire
Mandat
Michel Prettre
2020-2026
Code postal 59265
Code commune 59023
Démographie
Gentilé Aubencheulois, Aubencheuloises
Population
municipale
535 hab. (2017 en augmentation de 13,11 % par rapport à 2012)
Densité 167 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 15′ 27″ nord, 3° 09′ 38″ est
Altitude Min. 33 m
Max. 79 m
Superficie 3,2 km2
Élections
Départementales Canton de Cambrai
Législatives Dix-huitième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France
Voir sur la carte administrative des Hauts-de-France
City locator 14.svg
Aubencheul-au-Bac
Géolocalisation sur la carte : Nord
Voir sur la carte topographique du Nord
City locator 14.svg
Aubencheul-au-Bac
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Aubencheul-au-Bac
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Aubencheul-au-Bac
Liens
Site web aubencheul-au-bac.fr

Aubencheul-au-Bac est une commune française située dans le département du Nord, en région Hauts-de-France.

Géographie

Localisation


Communes limitrophes d’Aubencheul-au-Bac
Aubigny-au-Bac
Oisy-le-Verger Aubencheul-au-Bac Fressies
Épinoy

Géologie et relief

Hydrographie

Climat

Voie de communication et transport

Urbanisme

Toponymie

On trouve les noms Abbatiuncula (921), Aubencuel (1096 et 1230), Abbenciola (1110), Abbenciolum (1111), Aubenchuel (1209), Aubencheul (1349), mais aussi Albenceolum, Aubechel, Aubechoel, Aubecuel, Aubenceel, Aubinceux, Obinceul, Aubenchœulx, Aubinceul. Selon Boniface[1], le nom signifie « petite abbaye » ou « prieuré » : la rue de l'Abbaye, les lieux-dits « L'Abbaye du Verger », « La Couture de l'Abbaye » confirment cette explication. Un bac permettait autrefois de traverser la Sensée.

Histoire

Les fouilles archéologiques à Aubencheul-au-Bac sur le trajet du canal Seine-Nord Europe.

Vers 1220, Le cousin de Jean de Montmirail, Bauduin d'Aubencheul et Oda, son épouse donne à l'abbaye Notre-Dame du Verger, le bois de Vénerolles ou Vérérolles, à Aubencheul, entre la terre de Maurestor et le chemin de Villers et le  buiron du moulin de Palluel[2]. En 1233, les abbesses du Verger deviennent Dames seigneuriales de Scurvilers et d'Aubencheul, par la donation de Bauduin d'Aubencheul et d'Oda[3]. Elle possédait encore des terres à Aubencheul au moment de la révolution.

Politique et administration

Situation administrative

Tendance politique

Administration municipale

Liste des maires

Auguste-Joseph Bernard est par ailleurs député de la première circonscription de Cambrai du au et conseiller général élu pour le canton de Cambrai-Ouest de 1880 à 1904. Michel Prettre succède à son père en 1995.

Titulaires de la fonction de maire d'Aubencheul-au-Bac
IdentitéPériodeDuréeÉtiquette
DébutFin
Auguste-Joseph Bernard
( - )
Michel Prettre ()[4],[5]
(né le )
En cours25 ans et 2 mois sans étiquette

Instances judiciaires et administratives

Politique environnementale

Jumelages

Population et société

Démographie

Évolution démographique

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[7].

En 2017, la commune comptait 535 habitants[Note 1], en augmentation de 13,11 % par rapport à 2012 (Nord : +0,67 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
268300352377471475478471439
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
433492518497476515489477454
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
469481471368361365341371344
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
344367396440516480509478501
2017 - - - - - - - -
535--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges

Pyramide des âges à Aubencheul-au-Bac en 2007 en pourcentage[10].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,0 
90 ans ou +
0,0 
5,8 
75 à 89 ans
8,5 
13,2 
60 à 74 ans
12,3 
23,9 
45 à 59 ans
26,4 
22,6 
30 à 44 ans
20,8 
16,1 
15 à 29 ans
14,0 
18,5 
0 à 14 ans
17,9 
Pyramide des âges du département du Nord en 2010 en pourcentage[11].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
5,0 
75 à 89 ans
8,7 
11,5 
60 à 74 ans
12,7 
19,5 
45 à 59 ans
19,3 
20,5 
30 à 44 ans
19,4 
21,9 
15 à 29 ans
20,3 
21,4 
0 à 14 ans
18,9 

Santé

Enseignement

Aubencheul-au-Bac fait partie de l'académie de Lille.

Sports

Média

Cultes

Économie

Culture et patrimoine

Lieux et monuments

L'église Saints-Pierre-et-Paul et le monument aux morts
  • L'église Saints-Pierre-et-Paul d'Aubencheul. Dans l'église, une statue de Saint Gengulf, protecteur contre des orages violents.
  • Le monument aux morts près de l'église célèbre les victimes des deux guerres mondiales[12].
  • Le monument allemand dit « du Hanneton », datant de 1917, est le souvenir d'un hôpital de guerre allemand[13].
  • La brasserie Tarlier et Cie[14].

Personnalités liées à la commune

Héraldique

Blason de la ville de Aubencheul-au-Bac (59) Nord-France.svg

Les armes d'Aubencheul-au-Bac se blasonnent ainsi : « D'or à trois hamaides de gueules. »

Pour approfondir

Bibliographie

  • Louis Boniface, Notice sur Aubencheul-aux-Bois : et les hameaux voisins, Cambrai, Impr. de A. Régnier-Farez, , 120 p. (lire en ligne), p. 74. .
  • Louis Boniface, Étude sur la signification des noms topographiques de l'arrondissement de Cambrai, Valenciennes, Impr. Louis Henry, (lire en ligne)

Articles connexes

Liens externes

  • Aubencheul-au-Bac sur le site de l'Institut géographique national

Notes et références

Notes

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références

  1. Boniface 1866, p. 195
  2. L. Boniface, Notice historique sur Aubencheul-aux-Bois, Montécouvez, Le Bois-Maillard, Pienne et La Vieuville, 1842 disponible sur Gallica
  3. Louis Boniface 1859, p. 74.
  4. Diane Béthune, « Aubencheul-au-Bac : pour Michel Prettre, « on a le sentiment de ne plus décider de rien » », La Voix du Nord,  : « Quand il a été élu maire en 1995, succédant à son père, Michel Prettre n’imaginait pas que la fonction se réduirait presque « à ne plus célébrer que les mariages ! » »
  5. « « Aubencheul-au-Bac, horizon 2020 », la liste de Michel Prettre », La Voix du Nord,  : « « Aubencheul-au-Bac, horizon 2020. » Voilà comment s’intitule la liste de onze membres menée par Michel Prettre, maire depuis 1995. À nouveau candidat sans étiquette, il brigue un quatrième mandat à la tête de la commune. »
  6. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  10. « Evolution et structure de la population à Aubencheul-au-Bac en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 24 juillet 2010)
  11. « Résultats du recensement de la population du Nord en 2010 », sur le site de l'Insee (consulté le 10 mai 2014)
  12. « Aubencheul-au-Bac », Base de données de monuments aux morts (consulté le 30 juillet 2013)
  13. « Monument du Hanneton », sur tourisme-cambresis.fr (consulté le 30 juillet 2013)
  14. « Brasserie Tarlier et Cie », sur patrimoine-de-france.com (consulté le 30 juillet 2013)