Au revoir monsieur Grock

Au revoir monsieur Grock
Réalisation Pierre Billon
Scénario Nino Constantini
Bluette Christin-Falaize
Acteurs principaux
Sociétés de production Le Trident
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie dramatique
Durée 107 minutes
Sortie 1950

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Au revoir monsieur Grock est un film français de Pierre Billon sorti en 1950.

Synopsis

La vie d'Adrien Wettach, célèbre dans les annales du cirque sous le nom de Grock, clown suisse mondialement connu. Une suite d'images d'Épinal, retraçant la carrière d'un artiste européen, s'inscrivant dans le cadre de l'histoire mondiale. Beaucoup d'enfants, des guerres, une comtesse russe excentrique, la comtesse Barinoff, qui vieillit en admirant le clown, et une très longue chicane à propos d'un mur mitoyen, servent à mettre en valeur le numéro final de la vedette.

Fiche technique

  • Titre alternatif : Merci, Monsieur Grock
  • Réalisation : Pierre Billon
  • Scénario : Nino Constantini, Bluette Christin-Falaize
  • Adaptation : Pierre Billon, Nino Constantini, Bluette Christin-Falaize
  • Dialogues : Nino Constantini, Bluette Christin-Falaize
  • Décors : Serge Pimenoff
  • Photographie : Nicolas Toporkoff
  • Photographe de plateau : Émile Savitry
  • Son : Robert Jean-Philippe
  • Mixeur : René Sarazin
  • Musique : Henri Sauguet et Grock
  • Montage : Maurice Serein, assisté de Madeleine Girardin
  • Production : Le Trident (France)
  • Directeur de production : François Carron
  • Pays : Drapeau de la France France
  • Format : Noir et blanc - 1,37:1 - 35 mm - Son mono
  • Genre : Comédie dramatique
  • Durée : 107 minutes
  • Première présentation :

Distribution

Autour du film

« Dans Au revoir monsieur Grock, [...], Louis de Funès n'est qu'un spectateur parmi le millier d'autres spectateurs au cachet de 900 francs par jour [...] sans rien faire sur le plateau. »[1]

Références

  1. « Louis de Funès, grimaces et gloire par Bertrand Dicale », sur books.google (consulté le 19 octobre 2016)

Liens externes

  • Affiche sur le site de Unifrance Films