Attentat de Bangkok du 17 août 2015

Attentat de Bangkok du 17 août 2015

Localisation Bangkok, Drapeau de la Thaïlande Thaïlande
Cible Civils et touristes
Coordonnées 13° 44′ 40″ nord, 100° 32′ 25″ est
Date 17 août 2015
Type Attentat à la bombe
Morts 20±0
Blessés 125±0

Géolocalisation sur la carte : Thaïlande

(Voir situation sur carte : Thaïlande)
Attentat de Bangkok du 17 août 2015

L'attentat de Bangkok du 17 août 2015 a lieu près du sanctuaire d'Erawan dans le centre est de la capitale thaïlandaise, à proximité de plusieurs centres commerciaux.

Avec un bilan de 20 décès, c'est l'attentat le plus meurtrier de l'histoire du pays.

Contexte

Le , après plusieurs mois de crise politique, le général Prayuth Chan-ocha déclare la loi martiale dans le pays avant de revendiquer deux jours plus tard un coup d'État contre le gouvernement en place. Soutenu par le roi de Thaïlande Rama IX, il est élu Premier ministre par l'Assemblée nationale le .

Par ailleurs, le pays est aux prises depuis 2004 avec une rébellion armée dans les trois provinces musulmanes du Sud, Pattani, Yala et Narathiwat[1].

Déroulement des faits

Une bombe artisanale faite de trois à cinq kilos de TNT[1] placée dans un sac à dos[2] explose peu avant 19 heures locales au niveau du sanctuaire d'Erawan, temple hindouiste où se pressent de nombreux touristes, en plein centre-ville de Bangkok. Le site est au carrefour de Ratchaprasong où sont concentrés les grands centres commerciaux et hôtels 5 étoiles de la capitale[3]. L'attentat terroriste faisant plus de vingt morts et une centaine de blessés est le plus grave ayant jamais touché Bangkok[1],[4],[5]. Selon Prawit Wongsuwan, ministre thaïlandais de la défense, il a été perpétré dans « l'intention de détruire notre économie et le tourisme. L'attaque s'est produite au cœur du quartier touristique de Bangkok »[1].

Nationalité Morts
Thaïlande 6
Malaisie 5
Chine 5
Hong Kong 2
Indonésie 1
Singapour 1
Total 20

Incident du 18 août

Le lendemain de l'attentat, un petit engin explosif est lancé du pont du fleuve Chao Phraya, sur des passants près de la station de métro aérien Saphan Taskin dans le centre de Bangkok, sans faire de blessés[6].

Enquête

Adem Karadag et Yusufu Mieraili sont inculpés le 24 novembre 2015, après avoir reconnu leur participation dans l'attaque à la bombe, leurs motivations sont inconnues à cette date[7].

Références

  1. a, b, c et d Mathilde Golla, « Thaïlande : les auteurs de l'attentat visaient les «étrangers» et «le tourisme» », sur Le Figaro (consulté le 18 août 2015).
  2. « Bangkok: quatre jours après l’attentat, pas d’arrestation, beaucoup de confusion », sur http://www.liberation.fr (consulté le 22 août 2015).
  3. « Une bombe explose en plein centre de Bangkok, faisant une vingtaine de morts », sur LeMonde.fr (consulté le 18 août 2015).
  4. « L'attentat a fait 21 morts - A Bangkok, la "pire attaque jamais commise" » (consulté le 18 août 2015).
  5. « Que sait-on de l'attentat de Bangkok? » (consulté le 17 août 2015).
  6. « VIDÉO - Nouvelle explosion à Bangkok, pas de blessés », sur Le Figaro (consulté le 18 août 2015).
  7. « Thaïlande: 2 suspects de l’attentat de Bangkok inculpés par un tribunal militaire », sur Le Parisien, (consulté le 29 février 2016)

Voir aussi

Articles connexes