Ascenseur pour l'échafaud

Ascenseur pour l'échafaud
Réalisation Louis Malle
Scénario Roger Nimier et Louis Malle
Acteurs principaux
Pays d’origine France
Genre Film noir et adaptation d'une œuvre littéraire au cinéma ()
Sortie 1958

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Ascenseur pour l'échafaud est un film dramatique français en noir et blanc sorti en 1958, réalisé par Louis Malle et tiré du roman du même nom de Noël Calef paru en 1956. Ce film noir est considéré comme l'un des premiers longs-métrages de la Nouvelle Vague[1].

Synopsis

À Paris, Julien Tavernier, un ancien parachutiste, accomplit un crime parfait : il assassine son patron avec l'aide de la femme de ce dernier dont il est l'amant. Voulant effacer un indice compromettant qu'il a oublié sur les lieux du crime, il se retrouve bloqué dans l'ascenseur qui l'y ramène. Sa maîtresse et complice l’attend en vain au café, puis passe la nuit à chercher sa trace. Entre-temps, un jeune livreur a volé la voiture de Julien pour épater sa petite amie, fleuriste ; dans la virée qu'il fait avec elle, il panique et tue un couple de touristes allemands. Pendant ce temps, Julien fait tout ce qu'il peut pour essayer de s'extraire de l'ascenseur…

Fiche technique

Distribution

Musique du film

Article détaillé : Ascenseur pour l'échafaud (album).

La musique a été composée par Miles Davis et contribue pour beaucoup à l'ambiance du film. Elle a été régulièrement rééditée.

Récompenses

Notes et références

  1. Michel Marie, La nouvelle vague, une école artistique, Armand Colin, 2017 (4e édition), 176 p. (ISBN 978-2200616144), chap.4, partie 5.

Voir aussi

Bibliographie

  • Séverine Allimann, « La Nouvelle Vague a-t-elle changé quelque chose à la musique de cinéma ? : De l’usage du jazz chez Louis Malle et Jean-Luc Godard », 1895 (revue), no 38,‎ (lire en ligne)

Liens externes