Arthur Fonjallaz

Arthur Fonjallaz

Arthur Fonjallaz (né le à Prilly et décédé le ) était une personnalité politique et militaire suisse ainsi que militant fasciste et antimaçon.

Biographie

Après avoir fondé à Rome en 1933 la Fédération fasciste suisse, il s'en prend à la franc-maçonnerie : il tente de modifier la Constitution suisse pour interdire la franc-maçonnerie par le biais d'une initiative populaire[1], mais échoue en votation à 68% le 28 novembre 1937[2].

Il participe au Congrès international fasciste de Montreux en décembre 1934.

Il est condamné en février 1941 avec Georges Oltramare à trois ans de prison et cinq ans de privation de droits civiques par la Cour pénale fédérale pour activité d’agent stipendié du Troisième Reich allemand et d’exécuteur docile de la propagande allemande contre la Suisse. De plus la Cour pénale précise dans sa condamnation le caractère particulièrement haineux des attaques contre la Suisse et la bassesse de caractère manifesté en devenant agent des services allemand d'espionnage. Il est libéré sous caution deux ans plus tard, en avril 1943.

Sources

Références

  • Notices d'autorité : Fichier d’autorité international virtuel • International Standard Name Identifier • Bibliothèque nationale de France (données) • Bibliothèque du Congrès • Gemeinsame Normdatei • Bibliothèque nationale d’Israël • WorldCat