Arthur Engelbert

Arthur Engelbert

Thématique
Travaux Sciences des médias

Arthur Engelbert est un spécialiste allemand en science des médias.

Biographie

Avant son parcours universitaire, Arthur Engelbert travailla pendant sept ans en tant qu'électricien industriel dans une aciérie à Dortmund.

En 1985, il écrivit une thèse sur la Ligne chez Gottfried Boehm et Max Imdahl. Il participa ensuite à la transformation de la forge de Völklingen en site patrimonial, pris en charge par le service de conservation des monuments de la Sarre à Saarbrücken, puis travailla de 1987 à 1992 à l'Université des Arts de Berlin (Universität der Künste Berlin) en tant que chercheur indépendant.

En 1996, Arthur Engelbert obtint une chaire de professeur à l'Université d'arts appliqués de Potsdam (FH Potsdam) et habilita en 1998 dans la matière « Théorie des médias et Arts » sous la tutelle de Bazon Brock à Wuppertal.

Autres étapes

De 1992 à 1998, Arthur Engelbert fut chargé de différents cours de médiation des Beaux Arts contemporains dans différentes universités et écoles d'arts en Allemagne.

Parallèlement à son activité de professeur, il a été dirigeant d'une entreprise multimédia (MIB) à Berlin pendant dix ans et membre du conseil d'administration des archives de l'Association des artisans de Berlin (Werkbunds-Archiv). Il a également créé le projet de recherche interdisciplinaire cultrans, qui, lié à de nombreux voyages, analyse les transferts culturels et artistiques.

Depuis 2010, il est membre du programme d'études avancées « Sichtbarkeit und Sichtbarmachung » (Fr. : Visibilité et Visualisation) de la DFG (la Deutsche Forschungsgemeinschaft est une institution qui promeut la recherche scientifique en Allemagne) à l'Université de Potsdam (Universität Potsdam)[1].

En 2011 parut son ouvrage « Global Images. Eine Studie zur Praxis der Bilder. » (Fr. : Global Images. Une Étude de la Pratique des Images).

Se référant aux théories d'économie politique d'entraide de Pierre Kropotkine, son dernier ouvrage « Help! Gegenseitig behindern oder helfen. Eine politische Skizze zur Wahrnehmung heute. » (Fr. Help ! Se gêner ou s'entraider. Une esquisse politique de la perception d'aujourd'hui.) présente les petits groupes d'entraides comme contre-modèle au concept historique de l'individu autonome et souligne l'ouverture du modèle de la coopération volontaire de ces groupes, à l'opposé des coopérations incitées.

Publications

  • Help! Gegenseitig behindern oder helfen. Eine politische Skizze zur Wahrnehmung heute. Würzburg: Königshausen & Neumann 2012, ISBN 978-3-8260-5017-6.
  • Global Images. Eine Studie zur Praxis der Bilder. Mit einem Glossar zu Bildbegriffen. transcript Verlag, Bielefeld Januar 2011, ISBN 978-3-8376-1687-3.
  • Der Hörraum. Akustische Experimente und Perspektiven des Klangraums in den letzten fünfzig Jahren. Südwestdeutscher Verlag für Hochschulschriften 2009, ISBN 978-3838102566.
  • Gegenseitige Hilfe. Tectum Verlag 2010, ISBN 978-3828821484.
  • Normalkultur. Kulturen im Dialog. Würzburg: Königshausen & Neumann 2008, ISBN 978-3826039058.
  • Arthur Engelbert, Maike Pagel, Wolf Borchers (Hrsg.): cultrans. Ansichts-Sachen der Kunst – Views of Art. Königshausen & Neumann 2005 ISBN 978-3826030222.
  • Ramershoven, Markus / Thiekötter, Angelika: Das Glashaus von Bruno Taut – Bauen im Licht. Built In The Light, eine CD-ROM der mib GmbH, Vertrieb durch den Verlag der Buchhandlung Walther König, Berlin 1996
  • Conrad von Soest. Ein Dortmunder Maler um 1400, Köln: Verlag der Buchhandlung Walther König, 1995.

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus.