Art chrétien

On appelle art chrétien toutes les formes d'arts dont le thème s'inspire de la religion chrétienne dans le but de soutenir la foi et l'esprit religieux. Cet art apparaît peu après la mort du Christ, avec l'utilisation des techniques artistiques contemporaines (judaïque, grecque, romaine) pour transmettre le message religieux.

Objectif

Les beaux-arts, mais surtout l’art sacré « visent, par nature, à exprimer de quelque façon dans les œuvres humaines la beauté infinie de Dieu, et ils se consacrent d’autant plus à accroître sa louange et sa gloire qu’ils n’ont pas d’autre propos que de contribuer le plus possible à tourner les âmes humaines vers Dieu (SC 122) »[1].

Styles

Sculpture

La sculpture est l'un des premiers arts utilisés par les chrétiens qui l'utilisaient pour la décoration des tombeaux : l'une des premières représentations sculptées était le poisson[réf. nécessaire] (Ichtus en grec)

  • Ι (I) pour Iêsous : Jésus
  • Χ (KH, CH) pour Christos : Christ
  • Θ (TH) pour Theou : (de) Dieux
  • Υ (U) pour Huios : Fils
  • Σ (S) pour Sôter : Sauveur

Jésus Christ Fils de Dieu Sauveur

On parlera, comme à Reims, d'évangile de pierre.

Musique

Article détaillé : Musique chrétienne.

La musique apparaît dès le début du christianisme par la reprise de rituels judaïque. Une grande majorité des musiques chrétiennes ont vu le jour au sein des communautés chrétiennes, dans le but de louer Dieu.

Principaux compositeurs de musique sacrée contemporaine : Messiaen, Gabriel Fauré ...

Peinture

Article détaillé : Peinture chrétienne.

La peinture religieuse étant déjà présente bien avant l'Édit de Constantinople en 313, l'emploi des symboles y est constant : pour les non-initiés, ce n'était que des compositions décoratives, seuls les convertis pouvaient en saisir le sens profond.

Cet art est utilisé très tôt par les chrétiens pour représenter des scènes didactiques et spirituelles, celles des lieux de cultes et celles des œuvres de dévotion privée.

La peinture religieuse reste présente chez les peintres des XXe et XIXe siècles : Arcabas.

Architecture

Article détaillé : Architecture chrétienne.
Exemple d'architecture chrétienne Saint-Austremoine d'Issoire


L'architecture chrétienne désigne l'architecture des lieux de culte dans la religion chrétienne. C'est un art qui apparaît assez tardivement (au IVe siècle), car il n'a pu se développer qu'après que la religion chrétienne a obtenu droit de cité.

Un exemple d'architecture religieuse contemporaine : Notre-Dame de Pentecôte dans le quartier d'affaires de La Défense.

Art du vitrail

Exemple de Vitrail.

Le vitrail est un art tardif qui apparaît au tout début du Moyen Âge, lorsque la technique de la vitre est redécouverte. Il permet de présenter des scènes didactiques et spirituelles à un maximum de fidèles. L'évangile de verre à Chartres

Un exemple de créateur contemporain de vitraux : Chagall.

Mosaïque

Les thèmes chrétiens apparaissent dans l'art de la mosaïque, avec de magnifiques réalisations à Rome et Ravenne. Cette forme perdure au Moyen Âge en Occident (mosaïques de Palerme, mosaïque des quatre fleuves à Die) et dans l'empire byzantin

Articles connexes

Liens externes

Références

  1. Catéchisme du Vatican, Huitième commandement : En bref.

Bibliographie

  • André Grabar, Le premier art chrétien (200-395), Paris, N.R.F. Gallimard, , 325 p. (ISBN 2-03-509621-9)
  • Jean Soldini, Storia, memoria, arte sacra tra passato e futuro, in Sacre Arti, par F. Gualdoni, textes de Tristan Tzara, S. Yanagi, Titus BurckhardtBologneFMR, 2008, p. 166-233.
  • Rolf Toman, Rainer Warland, Uwe Geese et Bruno Klein, Ars Sacra, Könemann, , 800 p. (ISBN 978-3-8331-5141-5)