Arrondissement de Mortagne-au-Perche

Arrondissement de Mortagne-au-Perche
Arrondissement de Mortagne-au-Perche
Situation de l'arrondissement de Mortagne-au-Perche dans la région Normandie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département et
collectivité territoriale
Orne
Chef-lieu Mortagne-au-Perche
Code arrondissement 61 3
Démographie
Population 88 162 hab. (2016)
Densité 45 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 31′ 15″ nord, 0° 32′ 34″ est
Superficie 1 961 km2
Subdivisions
Communes 153

L'arrondissement de Mortagne-au-Perche est une division administrative française, située dans le département de l'Orne et la région Normandie et qui recouvre l’extrême nord de la région naturelle du Perche et, depuis le , le sud du pays d'Auge.

Composition

Jusqu'au , l'arrondissement était composé des communes des anciens cantons suivants :

Découpage communal depuis 2015

Depuis 2015, le nombre de communes des arrondissements varie chaque année soit du fait du redécoupage cantonal de 2014 qui a conduit à l'ajustement de périmètres de certains arrondissements, soit à la suite de la création de communes nouvelles. Le nombre de communes de l'arrondissement de Mortagne-au-Perche est ainsi de 146 en 2015, 113 en 2016 et 153 en 2017. Au , l'arrondissement groupe les 153 communes suivantes[1] :

  1. Appenai-sous-Bellême
  2. Aube
  3. Aubry-le-Panthou
  4. Auguaise
  5. Les Authieux-du-Puits
  6. Avernes-Saint-Gourgon
  7. Bazoches-sur-Hoëne
  8. Beaufai
  9. Beaulieu
  10. Bellavilliers
  11. Bellême
  12. Bellou-le-Trichard
  13. Berd'huis
  14. Bizou
  15. Boëcé
  16. Cour-Maugis sur Huisne
  17. Bonnefoi
  18. Bonsmoulins
  19. Le Bosc-Renoult
  20. Brethel
  21. Bretoncelles
  22. Camembert
  23. Canapville
  24. Ceton
  25. Les Champeaux
  26. Champeaux-sur-Sarthe
  27. Champ-Haut
  28. Champosoult
  29. Chandai
  30. La Chapelle-Montligeon
  31. La Chapelle-Souëf
  32. La Chapelle-Viel
  33. Chaumont
  34. Chemilli
  35. Cisai-Saint-Aubin
  36. Comblot
  37. Sablons sur Huisne
  38. Corbon
  39. Coulimer
  40. Coulmer
  41. Courgeon
  42. Courgeoût
  43. Croisilles
  44. Crouttes
  45. Crulai
  46. Dame-Marie
  47. Échauffour
  48. Écorcei
  49. Fay
  50. Feings
  51. La Ferrière-au-Doyen
  52. La Ferté-en-Ouche
  53. La Fresnaie-Fayel
  54. Fresnay-le-Samson
  55. Gacé
  56. Les Genettes
  57. La Genevraie
  58. Godisson
  59. La Gonfrière
  60. Belforêt-en-Perche
  61. Guerquesalles
  62. L'Hôme-Chamondot
  63. Igé
  64. Irai
  65. L'Aigle
  66. Lignères
  67. Loisail
  68. Longny les Villages
  69. La Madeleine-Bouvet
  70. Le Mage
  71. Mahéru
  72. Mardilly
  73. Mauves-sur-Huisne
  74. Le Ménil-Bérard
  75. Ménil-Froger
  76. Ménil-Hubert-en-Exmes
  77. Le Ménil-Vicomte
  78. Les Menus
  79. Le Merlerault
  80. La Mesnière
  81. Montgaudry
  82. Mortagne-au-Perche
  83. Moulins-la-Marche
  84. Moussonvilliers
  85. Moutiers-au-Perche
  86. Neuville-sur-Touques
  87. Perche en Nocé
  88. Nonant-le-Pin
  89. Normandel
  90. Orgères
  91. Origny-le-Roux
  92. Parfondeval
  93. Le Pas-Saint-l'Homer
  94. Pervenchères
  95. Le Pin-la-Garenne
  96. Planches
  97. Pontchardon
  98. Pouvrai
  99. Rai
  100. Rémalard en Perche
  101. Le Renouard
  102. Résenlieu
  103. Réveillon
  104. Roiville
  105. Saint-Aquilin-de-Corbion
  106. Saint-Aubin-de-Bonneval
  107. Saint-Aubin-de-Courteraie
  108. Sainte-Céronne-lès-Mortagne
  109. Saint-Cyr-la-Rosière
  110. Saint-Denis-sur-Huisne
  111. Saint-Evroult-de-Montfort
  112. Saint-Evroult-Notre-Dame-du-Bois
  113. Saint-Fulgent-des-Ormes
  114. Sainte-Gauburge-Sainte-Colombe
  115. Saint-Germain-d'Aunay
  116. Saint-Germain-de-Clairefeuille
  117. Saint-Germain-de-la-Coudre
  118. Saint-Germain-des-Grois
  119. Saint-Germain-de-Martigny
  120. Saint-Hilaire-le-Châtel
  121. Saint-Hilaire-sur-Erre
  122. Saint-Hilaire-sur-Risle
  123. Saint-Jouin-de-Blavou
  124. Saint-Langis-lès-Mortagne
  125. Saint-Mard-de-Réno
  126. Les Aspres
  127. Saint-Martin-d'Écublei
  128. Saint-Martin-des-Pézerits
  129. Saint-Martin-du-Vieux-Bellême
  130. Saint-Maurice-lès-Charencey
  131. Saint-Michel-Tuboeuf
  132. Saint-Nicolas-de-Sommaire
  133. Saint-Ouen-de-Sécherouvre
  134. Saint-Ouen-sur-Iton
  135. Saint-Pierre-des-Loges
  136. Saint-Pierre-la-Bruyère
  137. Saint-Sulpice-sur-Risle
  138. Saint-Symphorien-des-Bruyères
  139. Sap-en-Auge
  140. Le Sap-André
  141. Soligny-la-Trappe
  142. Suré
  143. Val-au-Perche
  144. Ticheville
  145. Touquettes
  146. Tourouvre au Perche
  147. La Trinité-des-Laitiers
  148. Vaunoise
  149. La Ventrouze
  150. Verrières
  151. Villiers-sous-Mortagne
  152. Vimoutiers
  153. Vitrai-sous-Laigle

Démographie

En 2016, l'arrondissement comptait 88 162 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
69 25269 49770 80570 96971 40472 20272 16788 162
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[2] puis population municipale à partir de 2006[3].)
Histogramme de l'évolution démographique

Histoire

Le , l'arrondissement de Mortagne-au-Perche est supprimé à la suite du décret Poincaré. Les cantons sont transférés à l'arrondissement d'Alençon. L'arrondissement est rétabli le .

Le , à la suite de la réforme des collectivités territoriales, les périmètres des arrondissements de l'Orne sont modifiés par arrêté du [4]. L'arrondissement de Mortagne-au-Perche intègre au nord la totalité des anciens cantons de La Ferté-Frênel, de Gacé, du Merlerault et de Vimoutiers dont les communes étaient antérieurement dans l'arrondissement d'Argentan. Il cède à l'arrondissement d'Alençon les communes de Barville, Buré, Saint-Julien-sur-Sarthe, Saint-Quentin-de-Blavou et Vidai. De ce même arrondissement, la commune de Godisson lui est attribuée.

Administration

La sous-préfecture de Mortagne-au-Perche.

Liste des sous-préfets de l'arrondissement :

  • sous le 1er Empire : M. Louis Charles Nicolas Delestang [5].
  • ...
  • mai 1815 : Jacques-Claude Dugué d'Assé.
  • ...
  • avril 1993 - été 1996 : M. Jacques Adams.
  • été 1996 - ? : M. Jean-François Coënt.
  • 2003 -2004 : M. François de Barbeyrac
  • Avant le 2 mars 2006 : M. Jean-Michel Linfort
  • 2 mars 2006 - 24 janvier 2008 : M. Abdel Kader Guerza
  • 26 mai 2008 - 6 septembre 2014[6] : M. Claude Martin
  • 22 septembre 2014[7] - 6 mai 2016[8] : M. Grégory Lecru, ancien chef d'escadron dans la gendarmerie nationale, d'après un décret du 5 août 2014[9].
  • Depuis le 11 juillet 2016[10],[11] : Mme Adeline Bard

Voir aussi

Notes et références

Notes

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références

  1. « Composition de l'arrondissement de Mortagne-au-Perche », sur https://www.insee.fr (consulté le 19 janvier 2018)
  2. Population selon le sexe et l'âge quinquennal de 1968 à 2013 - Recensements harmonisés - Séries départementales et communales
  3. Fiches Insee - Populations légales de l'arrondissement pour les années 1968, 1975, 1982, 1990, 1999, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  4. « Recueil des actes administratifs du 30 décembre 2016 » [PDF], sur le site de la préfecture de l'Orne (consulté le 5 juin 2017).
  5. Louis Charles Nicolas Delestang, auteur de la Chorographie du IVe arrondissement communal du département de l’Orne, ou du district de la sous-préfecture de Mortagne, éditions Marre fils, Argentan, 1803.
  6. « Agenda du mois de septembre 2014 », sur www.veroniquelouwagie.fr, (consulté le 11 aout 2016)
  7. Nathalie Legendre, « Grégory Lecru prend ses fonctions à la sous-préfecture », sur www.le-perche.fr, (consulté le 11 aout 2016)
  8. Nathalie Legendre, « Grégory Lecru quitte la sous-préfecture entre rires et larmes », sur www.le-perche.fr, (consulté le 11 août 2016)
  9. d'après www.legifrance.gouv.fr, décret du 5 août 2014, site consulté le 11 août 2014.
  10. Nathalie Legendre, « Adeline Bard, nouveau sous-préfet », sur www.le-perche.fr, (consulté le 11 août 2016)
  11. « Adeline Bard, nouvelle sous-préfète de Mortagne », sur www.ouest-france.fr, (consulté le 12 aout 2016)