Arrigny

Arrigny
Arrigny
L'église Saint-Maurice d'Arrigny.
Blason de Arrigny
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Marne
Arrondissement Vitry-le-François
Canton Sermaize-les-Bains
Intercommunalité Communauté de communes Perthois-Bocage et Der
Maire
Mandat
Marie-France Bouquet
2014-2020
Code postal 51290
Code commune 51016
Démographie
Population
municipale
251 hab. (2016 en diminution de 5,64 % par rapport à 2011)
Densité 16 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 37′ 28″ nord, 4° 42′ 27″ est
Superficie 16,08 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Marne

Voir sur la carte administrative de la Marne
City locator 14.svg
Arrigny

Géolocalisation sur la carte : Marne

Voir sur la carte topographique de la Marne
City locator 14.svg
Arrigny

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Arrigny

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Arrigny

Arrigny (prononcé [aʁiɲi]) est une commune française, située dans le département de la Marne en région Grand Est.

Géographie

Le village se situe entre la Blaise et le canal de restitution du Der à la Marne. Le sud de la commune est occupée par le bois de l'Argentolle. La partie occidentale du lac du Der-Chantecoq fait partie du territoire communal.

Toponymie

Histoire

Politique et administration

Intercommunalité

La commune, antérieurement membre de la communauté de communes du Bocage champenois, est membre, depuis le 1er janvier 2014, de la communauté de communes Perthois-Bocage et Der.

En effet, conformément aux prévisions du schéma départemental de coopération intercommunale (SDCI) de la Marne du 15 décembre 2011[1], trois petites communautés de communes préexistantes :
- la communauté de communes du Bocage Champenois ;
- la communauté de communes Marne et Orconte ;
- la communauté de communes du Perthois ;
ont fusionné pour créer la nouvelle communauté de communes Perthois-Bocage et Der, à laquelle se sont également jointes une commune détachée de la communauté de communes de Val de Bruxenelle (Favresse) et la commune isolée de Gigny-Bussy[2].

Liste des maires

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 1977 mars 2001 Pierre Massias SE  
mars 2001 En cours
(au 4 juillet 2014)
Marie-France Bouquet PS[3] Réélue pour le mandat 2014-2020[4],[5]

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[7].

En 2016, la commune comptait 251 habitants[Note 1], en diminution de 5,64 % par rapport à 2011 (Marne : +0,76 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
166152180129137136146154160
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
120127131146146138528451460
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
433435403359341334287320264
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
269251213236284256265267269
2013 2016 - - - - - - -
259251-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie

Culture et patrimoine

Lieux et monuments

-Maurice d’Agaune ou Saint Maurice et ses compagnons soldats thébéens, martyrs du Valais, sont morts pour leur foi vers la fin du IIIe siècle. Il est fêté le 22 septembre, ou parfois le 27 décembre par confusion avec Maurice d’Apamée.

-Ils avaient reçu l’ordre de tuer tous les habitants près d’Octodure (Martigny) au Nord des Alpes car ils étaient tous déjà chrétiens, grâce à saint Materne. Son refus et celui de sa légion furent la cause du célèbre martyre.

-Saint Sigismond, burgonde, est le premier roi saint chrétien au Nord des Alpes. Il fonde un monastère qu’il dote, puis le 22 septembre 515, y inaugure la louange perpétuelle de saint Maurice.

--L’église d’Arrigny est située au nord du lac Der-Chantecoq et actuellement dépend du diocèse de Châlons-en-Champagne. Elle n’est pas classée au Monuments Historiques, ni inscrite à leur inventaire supplémentaire. Elle serait datée des XIIe et XVIe siècles.


Personnalités liées à la commune

Héraldique

Blason d'Arrigny

Les armes de la commune se blasonnent ainsi : de sinople à la fasce ondée d'argent chargée de trois tourteaux de gueules, accompagnée, en chef, d'une double burèle potencée et contre-potencée d'or et, en pointe, de trois roses du même ordonnées 2 et 1.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Arrigny sur le site de l'Institut géographique national
  • Arrigny sur le site du lac du Der
  • Arrigny : le site officiel de la commune

Notes et références

Notes

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références

  1. « Schéma départemental de coopération intercommunale de la marne » [PDF], Tout savoir sur votre SDCI, Association nationale des Pôles d'équilibre territoriaux et ruraux et des Pays (ANPP), (consulté le 19 juillet 2015), p. 2.
  2. « Arrêté préfectoral du 17 avril 2013 portant création du nouvel Établissement public de coopération intercommunale issu de la fusion de la Communauté de communes du Bocage Champenois, de la Communauté de communes du Perthois et de la Communauté de communes de Marne et Orconté en y incluant les communes de Favresse et de Gigny-Bussy », Bulletin d'information et recueil des actes administratifs de la Préfecture de la Marne, no 5,‎ , p. 25-30 (lire en ligne [PDF]).
  3. Annuaire des mairies de la Marne, EIP/ Les Editions Céline, coll. « Annuaire des mairies de France », 2006-2007 (ISBN 978-2-35258-151-2), p. 21
  4. Liste des maires au 1er août 2008, site de la préfecture de la Marne, consulté le 22 décembre 2008
  5. « Liste des maires du département de la Marne » [PDF], Renouvellement des exécutifs locaux, Préfecture de la Marne, (consulté le 16 août 2015).
  6. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.