Arnaud Balijon

Arnaud Balijon
Image illustrative de l’article Arnaud Balijon
Arnaud Balijon en 2008
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France Le Havre AC
Numéro 50
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (35 ans)
Lieu Reims (France)
Taille 1,82 m (6 0)
Période pro. 2000
Poste Gardien de but
Parcours junior
Saisons Club
Drapeau : France IC Lambersart
0000-2000 Drapeau : France Lille OSC
Parcours senior1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2000-2006 Drapeau : France Stade de Reims 082 0(0)
2006-2013 Drapeau : France Stade lavallois 264 0(0)
2013-2014 Drapeau : France FC Istres 023 0(0)
2014-2015 Drapeau : France US Orléans 011 0(0)
2015-2018Drapeau : France Red Star FC 037 0(0)
2018- Drapeau : France Le Havre AC 007 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
Dernière mise à jour : 22 février 2018

Arnaud Balijon, né le à Reims, est un footballeur français. Il évolue au poste de gardien de but au Havre AC.

Il est le gardien le plus capé de l'histoire du Stade lavallois[1].

Biographie

Arnaud Balijon suit un cursus « classique » en démarrant dans les meilleurs clubs de la région Nord-Pas-de-Calais et en participant à tous les rassemblements de la Ligue. Il porte les couleurs de l'Iris Club Lambersart où son père est longtemps dirigeant, occupant notamment la fonction de trésorier[2]. Au début joueur de champ, il commence dans les cages en remplaçant un camarade en difficulté lors d'un match. Il rejoint ensuite le centre de formation du LOSC Lille mais le quitte sur un coup de tête. À l'époque, le LOSC offre peu de possibilités aux jeunes : « pendant mes vacances, j'ai fait un test à Reims et ça a marché »[3].

C'est sous les couleurs du Stade de Reims qu'il passe professionnel[2]. En 2001, le titulaire se blesse. Arnaud prend sa chance, enchaîne 10 matches et permet au club d'accéder en Ligue 2[3]. En L2, il retourne néanmoins sur le banc et Olivier Tingry retrouve sa place[4].

Avec Reims il remporte le Championnat de National en 2004. Lors de la saison 2005-2006, Balijon est la doublure de Laurent Weber. Laissé libre par les dirigeants rémois, l'ancien membre de l'INF Clairefontaine opte pour le Stade lavallois, relégué en National. « Baba » signe un contrat d'un an en faveur du club lavallois où il part comme titulaire. « J'avais repoussé les offres des clubs de L2 qui cherchaient une doublure. Je me sens trop jeune pour l'étranger. Et, le challenge de Laval me plaisait. Je suis soulagé. Je voulais quitter Reims car je ne jouais pas assez. Mais, je voulais partir de moi-même. Quand on ne vous garde pas, c'est une déception »[5].

Très demandé au terme de sa première saison[6], Balijon resigne néanmoins un contrat d'un an. De même l'année suivante où il est élu meilleur joueur de la saison par les supporters des Tangos, alors que son ancien club, le Stade de Reims, le sollicite[7]. Il prolonge donc jusqu'en 2011. En début de saison 2009-2010, Balijon se blesse gravement au genou mais conserve sa place de titulaire à son retour. À l'été 2012, installé dans les buts du Stade lavallois depuis six saisons et après avoir prolongé jusqu'en 2013[8], Arnaud Balijon est proche de rejoindre l'ESTAC, promu en Ligue 1[9].

Promu capitaine et devenu un leader naturel de vestiaire chez les Tangos, Balijon arrive en fin de contrat l'année suivante et rejoint le FC Istres après s'être entrainé avec l'équipe réserve du LOSC Lille[10]. Le gardien de 30 ans signe pour la saison 2013-2014 avec le club provençal[1],[11]. Titulaire depuis le début de saison, Balijon doit céder sa place à la fin de l'année 2013 en raison de problèmes aux vertèbres cervicales, avant de retrouver ses cages[12].

Promu en Ligue 2 en 2014, l’US Orléans fait appel à Balijon, qui compte plus de 200 matchs de L2 et reste dans cette division malgré la relégation en National de son club d'Istres[13]. Balijon signe un contrat de deux ans comme doublure de Thomas Renault[14].

En juin 2015, il rejoint le Red Star, club promu en Ligue 2 pour la saison 2015-2016 [1].

En janvier 2018, il signe au Havre Athletic Club pour une saison et demi

Statistiques

Ce tableau présente les statistiques d'Arnaud Balijon[15],[16],[17],[18].

Statistiques d'Arnaud Balijon au 22 février 2018
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Total
Division M B M B M B M B
2001-2002 Drapeau de la France Stade de Reims National 12 0 - - - - 12 0
2002-2003 Drapeau de la France Stade de Reims Ligue 2 4 0 1 0 - - 5 0
2003-2004 Drapeau de la France Stade de Reims National 35 0 3 0 1 0 39 0
2004-2005 Drapeau de la France Stade de Reims Ligue 2 19 0 - - 1 0 20 0
2005-2006 Drapeau de la France Stade de Reims Ligue 2 4 0 2 0 - - 6 0
Sous-total 74 0 6 0 2 0 82 0
2006-2007 Drapeau de la France Stade lavallois National 38 0 3 0 - - 41 0
2007-2008 Drapeau de la France Stade lavallois National 37 0 2 0 3 0 42 0
2008-2009 Drapeau de la France Stade lavallois National 38 0 - - - - 38 0
2009-2010 Drapeau de la France Stade lavallois Ligue 2 29 0 3 0 2 0 34 0
2010-2011 Drapeau de la France Stade lavallois Ligue 2 31 0 - - 2 0 33 0
2011-2012 Drapeau de la France Stade lavallois Ligue 2 38 0 3 0 1 0 42 0
2012-2013 Drapeau de la France Stade lavallois Ligue 2 32 0 - - 2 0 34 0
Sous-total 243 0 11 0 10 0 264 0
2013-2014 Drapeau de la France FC Istres Ligue 2 22 0 1 0 - - 23 0
2014-2015 Drapeau de la France US Orléans Ligue 2 7 0 3 0 1 0 11 0
2015-2016 Drapeau de la France Red Star FC Ligue 2 30 0 - - - - 30 0
2016-2017 Drapeau de la France Red Star FC Ligue 2 - - - - - - 0 0
2017-2018 Drapeau de la France Red Star FC National 5 0 - - 2 0 7 0
2017-2018 Drapeau de la France Le Havre AC Ligue 2 7 0 - - - - 7 0
Total sur la carrière 388 0 21 0 15 0 424 0

Palmarès

Arnaud Balijon est champion de National en 2004 avec le Stade de Reims et vice-champion en 2002 puis en 2009 avec le Stade lavallois.

Notes et références

  1. a et b Arnaud Balijon : « Je suis fan de José Pasqualetti » sur laval.maville.com, le 19 septembre 2013.
  2. a et b Arnaud Balijon sur le site de l'Iris Club Lambersart
  3. a et b Arnaud Balijon, nouveau rempart du FC Istres sur wikibee.fr, le 25 septembre 2013.
  4. La lèvre de Balijon va mieux sur football365.fr, le 29 septembre 2003.
  5. Laval : Arrivée de Balijon sur football365.fr, le 10 juin 2006.
  6. : Balijon très demandé sur football365.fr, le 13 juin 2007.
  7. Laval : Balijon prolonge sur football365.fr, le 17 juin 2008.
  8. Laval : Balijon rempile sur football365.fr, le 14 mai 2011.
  9. Et si Arnaud Balijon partait ? sur allez-laval.e-monsite.com
  10. Balijon : «Thauvin ? Plein de volonté» sur France football, le 5 septembre 2013.
  11. Laval: Balijon part, Baby arrive sur France football, le 13 août 2013.
  12. RC Lens - FC Istres : Arnaud Balijon titularisé ? sur madeinlens.com, le 19 décembre 2013.
  13. Arnaud Balijon à Orléans dans Ouest-France, le 26 mai 2014.
  14. Orléans : Balijon s'engage sur mercato365.com, le 25 mai 2014.
  15. Fiche d'Arnaud Balijon sur footballdatabase
  16. Fiche d'Arnaud Balijon sur le site de France football
  17. Fiche d'Arnaud Balijon sur le site de L'Équipe
  18. Fiche d'Arnaud Balijon sur le site de la Ligue de football professionnel

Liens externes