Arme à cheval

Dans l’Armée française, on appelle armes à cheval ou armes montées les unités utilisant ou ayant autrefois utilisé des chevaux.

La distinction entre arme à cheval et arme à pied n'a aujourd'hui plus aucun aspect fonctionnel. En revanche, elle influence encore le nom de certains grades et unités, ainsi que la couleur des boutons et insignes de grades. Au point de vue cérémonial, on observe aussi des différences ; l’emblème national est désigné sous le terme étendard et non drapeau ou pavillon, les sonneries réglementaires ne sont pas exécutées au clairon, mais à la trompette de cavalerie et certaines sont d'ailleurs entièrement différentes, car ces deux instruments n'ont pas les mêmes capacités musicales.

Paradoxalement, les personnels du régiment de cavalerie de la garde républicaine (qui est la dernière unité montée de l'armée française), portent les attributs dorés des « armes à pied », mais leurs grades, comme ceux des personnels de la Gendarmerie, sont ceux des armes à cheval.

Éléments de distinction des armes à cheval

Appellations

Boutons et insignes de grade

Les boutons et insignes de grade sont blancs (ou argentés), lorsque les insignes comportent aussi du jaune, elles sont disposées inversement de la couleur de l'arme à pied.

Ainsi, dans une arme à cheval, le brigadier-chef, maréchal des logis et le maréchal des logis-chef ont des grades de couleur argent.

L'adjudant porte Adjudant-chef.png et l'adjudant-chef porte Adjudant.png. Dans les armes à pied, ce sera le contraire. De même, un lieutenant-colonel porte Lieutenant-colonel.png dans les armes à pied, alors qu'il porte Lieutenant-colonel des armes à cheval.png dans les armes à cheval.

Liste des armes à cheval

A compléter

Voir aussi

Sources