Armand de Villars

Armand de Villars
Surnom le « comte de Villars »
Décès
à Douai
Origine Français
Allégeance Drapeau du royaume de France Royaume de France
Arme Armée de terre
Pavillon de la marine royale française Marine royale française
Grade lieutenant général des armées du Roi
chef d'escadre
Années de service -1712
Conflits Guerre de Succession d'Espagne
Famille Maison de Villars

Armand de Villars, dit le « comte de Villars », mort le , est un militaire français des XVIIe et XVIIIe siècles. Il termine sa carrière au grade de lieutenant général des armées du Roi et chef d'escadre.

Biographie

Origines et famille

Armand de Villars descend de la maison de Villars, famille noble française originaire du Lyonnais, qui a donné cinq archevêques de suite à la ville de Vienne (Isère), et a produit plusieurs officiers supérieurs aux armées et à la marine du Roi. Il est le troisième fils de Pierre de Villars (1580-1639) et de Marie Gigault de Bellefonds (1624/1626-1706), célèbre épistolière. Son cousin germain Bernardin Gigault de Bellefonds (1630-1694) est maréchal de France, tout comme son frère aîné, le maréchal de Villars (1653-1734).

Carrière militaire

Il commence sa carrière dans l'armée de terre. Pendant la guerre de Succession d'Espagne, il est à la première bataille d'Hochstet en Allemagne le 20 septembre 1703 où il se distingue ce qui lui vaut d'être fait brigadier maréchal de camp.

Il passe ensuite dans la Marine royale. Capitaine de vaisseau, il commande Le Lys, 88 canons, à la bataille navale de Vélez-Málaga au sein de la flotte franco-espagnole. Il est fait chef d'escadre des armées navales le 6 octobre 1705.

Promu au grade de lieutenant général des armées du Roi le 20 juin 1708, il est nommé gouverneur de Gravelines en 1709. Il meurt de maladie au siège de Douai le 19 août 1712.

Voir aussi

Sources et bibliographie

  • Anselme de Sainte-Marie, Histoire de la Maison Royale de France, et des grands officiers de la Couronne, libraires associés, Paris, 1730, p. 106 [lire en ligne]
  • M. d'Aspect, Histoire de l'Ordre royal et militaire de Saint-Louis, vol. 3, Paris, chez la veuve Duchesne, (lire en ligne), p. 252

Articles connexes