Arlette Farge

Arlette Farge
Biographie
Naissance (77 ans)
à Charleville, aujourd'hui Charleville-Mézières (France)
Nationalité Française
Thématique
Formation École des hautes études en sciences Sociales, Paris
Profession Historien, enseignant, chercheur et animateur de radio
Employeur École des hautes études en sciences sociales, Centre national de la recherche scientifique et France Culture
Travaux
Approche Histoire sociale du XVIIIe siècle
Identités populaires au XVIIIe siècle
Histoire des femmes
Distinctions Chevalier des Arts et des Lettres (), prix Dan-David () et prix Gabriel-Tarde ()

Arlette Farge, née le [1] à Charleville, est une historienne française spécialisée dans l’étude du XVIIIe siècle, directrice de recherche au CNRS, rattachée au centre de recherches historiques de l'EHESS.

Biographie

Arlette Farge est la dernière d'une fratrie de trois enfants issus d'une famille modeste arrivée à Charleville par les besoins de la guerre[2]. Après le lycée Hélène-Boucher à Paris, elle fait des études de droit pour devenir juge des enfants, puis change d'optique et passe un DEA d'histoire du droit et des institutions. N'ayant pas de poste, elle part faire une thèse en 1969 à l'université Cornell aux États-Unis, où elle fut le témoin des luttes des étudiants noirs pour leurs droits et du féminisme américain.

Apport à l'histoire sociale du XVIIIe siècle

De retour en France, elle s'engage dans la préparation d'un doctorat d'histoire moderne sur Le vol d'aliment à Paris au XVIIIe siècle, soutenu en 1974 sous la direction de Robert Mandrou, disciple de Lucien Febvre, pionnier de l'histoire des mentalités. Elle se spécialise alors dans l'étude des milieux les plus pauvres de la capitale.

Avec son équipe de recherche du « groupe d’histoire des femmes », elle travaille par la suite sur les thèmes des identités populaires au XVIIIe siècle, des relations hommes-femmes et de l’écriture de l’histoire.

De son côté, Michel Foucault lui a appris l'analyse des mécanismes du pouvoir[3].

Carrière audio-visuelle

Après avoir été coanimatrice de l’émission Les Lundis de l'Histoire sur France Culture, elle collabore régulièrement à La Fabrique de l'histoire sur cette même antenne.

Bibliographie

  • Paris au siècle des Lumières, Paris, éd. Le Robert, 2017. (ISBN 9782321007487)
  • Il me faut te dire, Les éditions du Sonneur, 2017. (ISBN 9782373850475)
  • La Révolte de Mme Montjean, Albin Michel, Paris, 2016.
  • Comment vient une passion, Éditions La Pionnière, 2016.
  • Les Passants, Éditions La Pionnière, 2016
  • La Capucine s'adonne aux premiers venus. Récits, suppliques, chagrins au XVIIIe siècle. Avec des peintures de Valérie du Chéné, Éditions La Pionnière, 2014.
  • « Indisciplines : La domination masculine », Pierre Bourdieu. L'insoumission en héritage[4], collectif, sous la direction d'Édouard Louis, PUF, 2013, 192 p. (ISBN 978-2-13-061935-2)
    Participation de Arlette Farge, Annie Ernaux, Didier Eribon, Geoffroy de Lagasnerie, Frédéric Lebaron et Frédéric Lordon.
  • La Déchirure. Souffrance et déliaison sociale au XVIIIe siècle, Bayard, 2013.
  • Un ruban et des larmes, procès en adultère au XVIIIe siècle, éd. des Busclats, 2011[5].
  • Condamnés au XVIIIe siècle, éditions Thierry Magnier, collection Troisième Culture, 2008, 134 p.
  • Essai pour une histoire des voix au dix-huitième siècle, Bayard, Paris, 2009 (ISBN 978-2-227-47796-4).
  • Le Silence, le souffle, Éditions La Pionnière, Paris, 2008
  • avec Laurent Turcot, Flagrants Délits sur les Champs-Élysées : Les dossiers de police du gardien Federici (1777-1791), Paris, Mercure de France,
  • Effusion et tourment, le récit des corps. Histoire du peuple au XVIIIe siècle, Paris, Odile Jacob,
  • De la nécessité d'adopter l'esclavage en France. Texte anonyme de 1797, présenté par Myriam Cottias et Arlette Farge, Bayard, Paris, 2007.
  • Quel bruit ferons-nous ?, Paris, Les Prairies Ordinaires,
  • avec Jean Delumeau et André Comte-Sponville, La plus belle histoire du bonheur, Paris, Seuil, 2004.
  • Le Bracelet de parchemin. L’écrit sur soi au XVIIIe siècle, Paris, Bayard,
  • La Nuit blanche, Paris, Seuil,
  • avec Cécile Dauphin, Séduction et sociétés : approches historiques, Paris, Seuil,
  • Les dahlias sont rouge sang, Paris, La Pionnière,
  • La Chambre à deux lits et le cordonnier de Tel Aviv, Paris, Seuil,
  • avec Jean-François Laé, Fracture sociale, Paris, Desclée de Brouwer,
  • Des lieux pour l’histoire, Paris, Seuil,
  • Le Goût de l'archive, Paris, Seuil,
  • avec Cécile Dauphin, De la violence et des femmes, Paris, Albin Michel,
  • Les Fatigues de la guerre, Paris, Gallimard,
  • « L’histoire sociale », L’Histoire et le métier d’historien en France 1945-1995,‎ , p. 281-300
    sous la direction de François Bédarida, Paris, Éditions de la Maison des Sciences de l’Homme
  • Le Cours ordinaire des choses dans la cité du XVIIIe siècle, Paris, Seuil,
  • Dire et mal dire, l’opinion publique au XVIIIe siècle, Paris, Seuil,
  • avec Natalie Zemon Davis, Histoire des femmes XVIe siècle-XVIIIe siècle : tome 3, Paris, Plon,
  • avec Jacques Revel, Logiques de la foule, l’affaire des enlèvements d’enfants - Paris 1750, Paris, Hachette,
  • La vie fragile : Violence, pouvoirs et solidarités à Paris au XVIIIe siècle, Paris, Hachette,
  • avec Michel Foucault, Le Désordre des familles, lettres de cachet des archives de la Bastille, Paris, Gallimard Julliard,
  • Le Miroir des femmes : textes de la Bibliothèque bleue, Paris, Montalba,
  • « L’espace parisien au XVIIIe siècle d’après les ordonnances de Police », Ethnologie française, vol. vol. XII, no 2,‎ , p. 119-126
  • Vivre dans la rue à Paris au XVIIIe siècle, Paris, Gallimard,
  • avec A. Zysberg, « Les théâtres de la violence à Paris au XVIIIe siècle », Annales. Économies, sociétés, civilisations, no 5,‎ , p. 984-1015
  • Délinquance et criminalité : le vol d’aliments à Paris au XVIIIe siècle, Paris, Plon,

Articles

  • « La parole comme événement », entretien avec Arlette Farge, Nouveaux regards no 30, juillet-septembre 2005 [lire en ligne]
  • Sylvain Parent, « entretien avec Arlette Farge », Tracés. Revue de sciences humaines, avril 2004, p. 143-148 traces.revues.org/index3383.html
  • Arlette Farge, « Entre ferveur et douleur, le peuple parisien au temps des Lumières », conférence du 24 octobre 2003, Université de tous les savoirs [lire en ligne]
  • « Penser et définir l’événement en histoire. Approche des situations et des acteurs sociaux », Terrain. Revue d'ethnologie de l'Europe, no 38, mars 2002 [lire en ligne]
  • Philippe Artières, Arlette Farge et Pierre Laborie, « Témoignage et récit historique », Sociétés & Représentations, 2002/1 - no 13, Nouveau monde éditions, (ISBN 2-85944-451-3), p.  199-206 [lire en ligne]
  • « Le siècle mineur », entretien réalisé par Stany Grelet et Philippe Mangeot, Vacarme no 15, printemps 2001 [lire en ligne]
  • « Les plus pauvres portent des écrits sur eux », Revue Quart Monde no 174, 2000 [lire en ligne]
  • « La vie des plus pauvres doit bousculer le récit de l’historien », Revue Quart Monde no 169, 1999 [lire en ligne]
  • « Y a-t-il un espace public populaire ? » - Entretien avec Eustache Kouvelakis, in Futur Antérieur no 39-40, septembre 1997 [lire en ligne]
  • Le style des historiens, analyse critique : Arlette Farge [lire en ligne]

Prix et distinctions

  • 1979 : prix Gabriel Tarde pour Vivre à Paris dans la rue au XVIIIe siècle
  • 2016 : Dan David Prize pour l'ensemble de son œuvre et l'innovation.

Sur Arlette Farge

Film

  • Documentaire de Frédéric Biamonti « Arlette Farge, l'échappée belle », 52 minutes, 2010.

Notes et références

  1. « Farge, Arlette (1941-....) », notice d'autorité personne sur le site du catalogue général de la BnF
  2. Interview d'Arlette Farge par Perrine Kervran, émission À voix nue sur France Culture, 11 novembre 2013
  3. Michel Delon, Article « Arlette Farge » de l'Encyclopædia Universalis.
  4. L'ouvrage et son sommaire, sur le site de l'éditeur, PUF.
  5. Entretien « Le corps comme événement »

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Notices d'autorité :
    • Fichier d’autorité international virtuel
    • International Standard Name Identifier
    • CiNii
    • Bibliothèque nationale de France (données)
    • Système universitaire de documentation
    • Bibliothèque du Congrès
    • Gemeinsame Normdatei
    • Bibliothèque nationale de la Diète
    • Bibliothèque nationale d’Espagne
    • Bibliothèque royale des Pays-Bas
    • Bibliothèque nationale de Pologne
    • Bibliothèque nationale d’Israël
    • WorldCat
  • Ressource relative à la recherche :
  • (fr) Fiche personnelle sur le site du CNRS