Arkansas

Arkansas
Sceau
Sceau
Drapeau
Drapeau
Carte des États-Unis avec l'Arkansas en rouge.SurnomThe Natural StateEn français : « L'État naturel ».DeviseRegnat populus (latin)« Le peuple gouverne ».
Carte des États-Unis avec l'Arkansas en rouge.

Surnom
The Natural State
En français : « L'État naturel ».

Devise
Regnat populus (latin)
« Le peuple gouverne ».
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Capitale Little Rock
Adhésion à l’Union 15 juin 1836 (25e État)
Gouverneur Asa Hutchinson (R)
Sénateurs John Boozman (R)
Tom Cotton (R)
Nombre de représentants 4
ISO 3166-2 US-AR
Fuseau horaire -6
Démographie
Gentilé Arkansasais(-e)[1]
(en anglais : Arkansian)
Population 2 915 918 hab. (2010[2])
Densité 21 hab./km2
Rang 32e
Ville la plus peuplée Little Rock
Géographie
Altitude 198 m
Min. 17 m
Max. 839 m (Mont Magazine)
Superficie 137 732 km2
Rang 29e
– Terre 134 853 km2
– Eau (%) 2 879 km2 (2.09 %)
Coordonnées 33° N à 36°30' N (385 km)
89°41' W à 94°42' W (420 km)
Divers
Langues officielles Anglais
Liens
Site web arkansas.gov
Symboles de l'Arkansas
Image illustrative de l'article Arkansas
Le drapeau de l'Arkansas.
Symboles vivants
Arbre Pin
Fleur Pomme
Insecte Abeille européenne
Mammifère Cerf de Virginie
Oiseau Moqueur polyglotte
Symboles non vivants
Boisson Lait
Chanson « The Arkansas Traveler » (historique)
« Arkansas (You Run Deep In Me) »
« Oh, Arkansas »
Danse Square Dance
Gemme Diamant
Instrument Fiddle
Minéral Quartz
Roche Bauxite
Sol Stuttgart Soil Series
Pièce de 25 Cents de l'État
Image illustrative de l'article Arkansas
La pièce de l'Arkansas émise en 2003.

L'Arkansas (en anglais : [ˈɑɹkənsɔː] ar-keun-so, le S final ne se prononçant pas) est un État du Sud des États-Unis. Sa capitale et plus grande ville est Little Rock, située au centre du territoire. Avec une population de 2 915 918 habitants en 2010 sur une superficie de 137 732 km2, l'État est le 32e plus peuplé et le 29e plus vaste du pays. L'Arkansas est entouré par six États : l'Oklahoma à l'ouest, le Missouri au nord, le Tennessee et le Mississippi, le Texas au sud-ouest et la Louisiane au sud. Il est divisé en 75 comtés. Surnommé The Natural State (« l'État naturel »), il présente des paysages variés : des chaînes montagneuses telles que les Monts Ozarks ou les Montagnes Ouachita ; au sud, des forêts denses nommées Timberlands de l'Arkansas  ; à l'est, les plaines du Mississippi et du delta de l'Arkansas .

Le nom de l'État provient du nom de la langue Sioux et désigne les Indiens Quapaw. Il forme un territoire dès 1819 et est admis dans l'Union le 15 juin 1836, dont il devient le 25e État. Esclavagiste, il repose sur l'économie de plantation (coton, riz) et se joint aux États confédérés durant la Guerre de Sécession (1861-1865). Après avoir réintégré l'Union, l'Arkansas connaît une crise due à l'effondrement des structures économiques et sociales antérieures. Les intérêts des Blancs ruraux dominent la vie politique locale jusqu'au Mouvement des droits civiques, au milieu du XXe siècle. L'État demeure ségrégationniste jusqu'à la fin des années 1960. C'est aujourd'hui un territoire populaire, conservateur, dont l'ancrage républicain se confirme depuis les années 2000. Néanmoins, l'État demeure de tradition démocrate au niveau local et beaucoup d'électeurs se considèrent toujours Dixiecrats (démocrates du sud ). La tradition conservatrice de cet État s'illustre par l'application de la peine de mort par injection létale et l'interdiction du mariage homosexuel à la suite d'un référendum.

L'Arkansas demeure un État à dominante agricole. En plus des plantations traditionnelles, il produit du soja, et tend à se spécialiser dans l'arboriculture et l'élevage de poulets. Les ressources en hydrocarbures ont également permis une industrialisation durant l'après-guerre, avec la création de papeteries, de scieries, d'usines métallurgiques (aluminium) et textiles. Durant les dernières décennies, l'Arkansas voit son économie se diversifier dans les services, accueillant des sièges sociaux de grandes entreprises (Walmart, Tyson Foods), ainsi que des aciéries et des constructeurs aéronautiques. En outre, des personnalités comme le sénateur J. William Fulbright, le chanteur de country Johnny Cash ou l'ancien président Bill Clinton en sont originaires.

Origine du nom

Le nom Arkansas est l'interprétation française d'un mot sioux : acansa, qui signifie « lieu en aval ».

Géographie

Carte de l'Arkansas.

D'une surface de 137 754 km2, l'Arkansas est peuplé de 2 673 400 habitants au recensement de 2000. Ses paysages sont diversifiés : au nord-ouest se trouvent les Boston Mountains et le Plateau Ozark, au sud les Ouachita Mountains, tandis que le reste de l'État est composé de terres basses fertiles qui servent à l'agriculture. Les différentes régions sont séparées par l'Arkansas, un affluent du Mississippi, lequel forme la frontière Est de l'État.

Aires protégées

L'Arkansas contient plusieurs régions protégées par le National Park System, dont :

La Piste des Larmes traverse aussi l'État.

Principaux cours d'eau

  • Le fleuve Mississippi et ses affluents :
    • la rivière Red, au sud-ouest de l'État ;
      • la rivière Ouachita, dont le bassin couvre la majeure partie du sud de l'État ;
    • la rivière Arkansas, au centre de l'État auquel elle a donné son nom ;
    • la rivière White, dont le bassin couvre la partie nord de l'État ;
    • la rivière Saint Francis, formant une petite partie de la frontière entre l'Arkansas et le Missouri.

Climat

Le climat de l'Arkansas est subtropical humide, avec des hivers plutôt doux mais ponctués parfois de vagues de froid et des étés chauds et humides.

Histoire

Manifestations des partisans de la ségrégation raciale à Little Rock en 1959, à l'écoute d'un discours du gouverneur Orval Faubus protestant contre l'intégration de neuf élèves noirs au lycée central de la ville.

Le nom de l'État vient de la tribu amérindienne des Arkansas (ou Quapaws). Il forma un territoire dès 1819, mais ne devint État qu'en 1836. Il fit partie des États confédérés d'Amérique du 6 mai 1861 jusqu'à la fin de la guerre de Sécession en 1865.

Orval Faubus, gouverneur de l'Arkansas de 1955 à 1967 fut connu pour sa défense de la ségrégation raciale dans les écoles de Little Rock, la capitale de l'Arkansas.

Subdivisions administratives

Comtés

Article détaillé : Comtés de l'État de l'Arkansas.

L'État de l'Arkansas est divisé en 75 comtés[3].

Agglomérations

Aires métropolitaines et micropolitaines

Le Bureau de la gestion et du budget a défini huit aires métropolitaines et quatorze aires micropolitaines dans ou en partie dans l'État de l'Arkansas[4].

Aires métropolitaines
Zone urbaine Population (2010) Population (2013) Variation (2010-2013) Rang national (2013)
Little Rock-North Little Rock-Conway, AR 699 757 724 385 3,5 % 75
Fayetteville-Springdale-Rogers, AR-MO 440 121

(463 204)

469 408

(491 966)

6,7 %

(6,2 %)

(106)
Fort Smith, AR-OK 187 692

(280 467)

188 982

(279 974)

0,7 %

(-0,2 %)

(165)
Jonesboro, AR 121 026 125 633 3,8 % 312
Hot Springs, AR 96 024 97 173 1,2 % 358
Pine Bluff, AR 100 258 95 815 -4,4 % 361
Texarkana, TX-AR 56 633

(149 198)

56 132

(149 619)

-0,9 %

(0,3 %)

(274)
Memphis, TN-MS-AR 50 902

(1 324 829)

49 746

(1 341 746)

-2,3 %

(1,3 %)

(41)
Aires micropolitaines
Zone urbaine Population (2010) Population (2013) Variation (2010-2013) Rang national (2013)
Russellville, AR 83 939 84 440 0,6 % 59
Searcy, AR 77 076 78 483 1,8 % 72
Harrison, AR 45 233 45 460 0,5 % 256
Blytheville, AR 46 480 44 765 -3,7 % 265
Paragould, AR 42 090 43 097 2,4 % 277
Mountain Home, AR 41 513 40 957 -1,3 % 300
El Dorado, AR 41 639 40 694 -2,3 % 306
Batesville, AR 36 647 36 997 1,0 % 355
Malvern, AR 32 923 33 500 1,8 % 395
Camden, AR 31 488 30 243 -4,0 % 422
Forrest City, AR 28 258 27 260 -3,5 % 454
Magnolia, AR 24 552 24 164 -1,6 % 478
Arkadelphia, AR 22 995 22 743 -1,1 % 491
Helena-West Helena, AR 21 757 20 399 -6,2 % 513

En 2010, 79,9 % des Arkansasais résidaient dans une zone à caractère urbain, dont 60,1 % dans une aire métropolitaine et 19,8 % dans une aire micropolitaine.

Aires métropolitaines combinées

Le Bureau de la gestion et du budget a également défini quatre aires métropolitaines combinées dans ou en partie dans l'État de l'Arkansas.

Aires métropolitaines combinées
Zone urbaine Population (2010) Population (2013) Variation (2010-2013) Rang national (2013)
Little Rock-North Little Rock, AR 877 091 898 683 2,5 % 59
Jonesboro-Paragould, AR 163 116 168 730 3,4 % 142
Hot Springs-Malvern, AR 128 947 130 673 1,3 % 151
Memphis-Forrest City, TN-MS-AR 79 160

(1 353 087)

77 006

(1 369 006)

-2,7 %

(1,2 %)

(41)

Municipalités

L'État de l'Arkansas compte 502 municipalités[5], dont 14 de plus de 30 000 habitants.

Municipalités de plus de 30 000 habitants
Rang Municipalité Comté Population (2010) Population (2013) Variation (2010-2013)
1 Little Rock Pulaski 193 524 197 357 2,0 %
2 Fort Smith Sebastian 86 209 87 650 1,7 %
3 Fayetteville Washington 73 580 78 960 7,3 %
4 Springdale Washington, Benton 69 797 75 229 7,8 %
5 Jonesboro Craighead 67 263 71 551 6,4 %
6 North Little Rock Pulaski 62 304 66 075 6,1 %
7 Conway Faulkner 58 908 63 816 8,3 %
8 Rogers Benton 55 964 60 112 7,4 %
9 Pine Bluff Jefferson 49 083 46 094 -6,1 %
10 Bentonville Benton 35 301 40 167 13,8 %
11 Hot Springs Garland 35 193 35 680 1,4 %
12 Benton Saline 30 681 33 155 8,1 %
13 Sherwood Pulaski 29 523 30 045 1,8 %
14 Texarkana Miller 29 919 30 016 0,3 %

Démographie

Population

Densités de population en 2010 (en mille carré).
Historique des recensements
Année Population Variation

1810 1 062 ——
1820 14 273 1244,0 %
1830 30 388 112,9 %
1840 97 574 221,1 %
1850 209 897 115,1 %
1860 435 450 107,5 %
1870 484 471 11,3 %
1880 802 525 65,6 %
1890 1 128 211 40,6 %
1900 1 311 564 16,3 %
1910 1 574 449 20,0 %
1920 1 752 204 11,3 %
1930 1 854 482 5,8 %
1940 1 949 387 5,1 %
1950 1 909 511 -2,0 %
1960 1 786 272 -6,5 %
1970 1 923 295 7,7 %
1980 2 286 435 18,9 %
1990 2 350 725 2,8 %
2000 2 673 400 13,7 %
2010 2 915 918 9,1 %

Le Bureau du recensement des États-Unis estime la population de l'État de l'Arkansas à 2 959 373 habitants au , soit une hausse de 1,5 % depuis le recensement des États-Unis de 2010 qui tablait la population à 2 915 918 habitants[6]. Depuis 2010, l'État connaît la 29e croissance démographique la plus soutenue des États-Unis.

Selon des projections démographiques publiées par l’AARP, l'Arkansas devrait atteindre une population de 3 850 237 habitants en 2060 si les tendances démographiques actuelles se poursuivent, soit une hausse de 31,8 % par rapport à 2010[7].

Avec 2 915 918 habitants en 2010, l'Arkansas était le 32e État le plus peuplé des États-Unis. Sa population comptait pour 0,94 % de la population du pays. Le centre démographique de l'État était localisé dans le sud du comté de Conway[8].

Avec 21,64 hab./km2 en 2010, l'Arkansas était le 34e État le plus dense des États-Unis.

Le taux d'urbains était de 56,2 % et celui de ruraux de 43,8 %. L'État comptait le 6e plus fort taux de ruraux du pays[9].

En 2010, le taux de natalité s'élevait à 13,2 [10] (13,0 en 2012[11]) et le taux de mortalité à 9,9 [12] (10,2 en 2012[13]). L'indice de fécondité était de 2,00 enfants par femme[10] (1,97 en 2012[11]). Le taux de mortalité infantile s'élevait à 7,3 [12] (7,0 en 2012[13]). La population était composée de 24,40 % de personnes de moins de 18 ans, 9,74 % de personnes entre 18 et 24 ans, 25,45 % de personnes entre 25 et 44 ans, 26,00 % de personnes entre 45 et 64 ans et 14,40 % de personnes de 65 ans et plus. L'âge médian était de 37,4 ans[14].

Entre 2010 et 2013, l'accroissement de la population (+ 43 457) était le résultat d'une part d'un solde naturel positif (+ 31 262) avec un excédent des naissances (125 153) sur les décès (93 891), et d'autre part d'un solde migratoire positif (+ 12 703) avec un excédent des flux migratoires internationaux (+ 9 617) et un excédent des flux migratoires intérieurs (+ 3 086)[15].

Selon des estimations de 2013, 94,8 % des Arkansasais étaient nés dans un État fédéré, dont 62,2 % dans l'État de l'Arkansas et 32,6 % dans un autre État (14,7 % dans le Sud, 10,1 % dans le Midwest, 6,1 % dans l'Ouest, 1,7 % dans le Nord-Est), 0,7 % étaient nés dans un territoire non incorporé ou à l'étranger avec au moins un parent américain et 4,5 % étaient nés à l'étranger de parents étrangers (63,4 % en Amérique latine, 24,6 % en Asie, 7,2 % en Europe, 2,2 % en Afrique, 2,0 % en Amérique du Nord, 0,7 % en Océanie). Parmi ces derniers, 32,6 % étaient naturalisés américain et 67,4 % étaient étrangers[16],[17].

Selon des estimations de 2012 effectuées par le Pew Hispanic Center, l'État comptait 60 000 immigrés illégaux, soit 2,1 % de la population[18].

Composition ethno-raciale et origines ancestrales

Selon le recensement des États-Unis de 2010, la population était composée de 77,00 % —2 245 229 personnes— de Blancs, 15,43 % —449 895 personnes— de Noirs, 1,96 % —57 010 personnes— de Métis, 1,24 % —36 102 personnes— d'Asiatiques, 0,76 % —22 248 personnes— d'Amérindiens, 0,20 % —5 863 personnes— d'Océaniens et 3,41 % —99 571 personnes— de personnes ne rentrant dans aucune de ces catégories.

Les Métis se décomposaient entre ceux revendiquant deux races (1,86 %), principalement blanche et amérindienne (0,72 %) et blanche et noire (0,46 %), et ceux revendiquant trois races ou plus (0,09 %).

Les non hispaniques représentaient 93,62 % —2 729 868 personnes— de la population avec 74,54 % —2 173 469 personnes— de Blancs, 15,33 % —447 102 personnes— de Noirs, 1,57 % —45 837 personnes— de Métis, 1,22 % —35 647 personnes— d'Asiatiques, 0,69 % —20 183 personnes— d'Amérindiens, 0,19 % —5 509 personnes— d'Océaniens et 0,07 % —2 121 personnes— de personnes ne rentrant dans aucune de ces catégories, tandis que les Hispaniques comptaient pour 6,38 % —186 050 personnes— de la population, principalement des personnes originaires du Mexique (4,74 %) et du Salvador (0,51 %)[14].

En 2010, l'Arkansas avait la 8e plus forte proportion d'Océaniens des États-Unis.

Historique récent de la composition ethno-raciale de l'Arkansas (en %)[19],[20],[14]
1940 1950 1960 1970 1980 1990 2000 2010
Blancs 75,21 77,59 78,13 81,42 82,68 82,73 80,00 77,00
———Non hispaniques 82,22 82,23 78,56 74,54
Noirs 24,76 22,34 21,77 18,33 16,35 15,91 15,67 15,43
———Non hispaniques 15,86 15,58 15,33
Asiatiques (et Océaniens jusqu'en 1980) 0,02 0,04 0,06 0,10 0,29 0,52 0,76 1,24
———Non hispaniques 0,74 1,22
Autres 0,01 0,03 0,04 0,15 0,68 0,84 3,57 6,33
———Non hispaniques 1,87 2,53
Hispaniques (toutes races confondues) 0,78 0,85 3,25 6,38

En 2013, le Bureau du recensement des États-Unis estime la part des non hispaniques à 93,1 %, dont 73,6 % de Blancs, 15,6 % de Noirs, 2,0 % de Métis et 1,3 % d'Asiatiques, et celle des Hispaniques à 6,9 %[21].

L'Arkansas connaît depuis le début des années 1990 une baisse continue de la part de la population blanche non hispanique au sein de la population totale en raison notamment d'une immigration importante en provenance de l'Amérique latine, d’un âge médian plus élevé (41,1 ans[22]) que les autres populations (23,5 ans pour les Hispaniques, 30,7 ans pour les Noirs, 31,1 ans pour les Asiatiques[23]), d'une natalité plus faible (11,0 en 2010) que les autres populations (26,2 pour les Hispaniques, 16,0 pour les Noirs, 13,1 pour les Asiatiques) et d'une augmentation substantielle des unions mixtes.

En 2010, les Blancs non hispaniques ne représentaient plus que 62,7 % des enfants de moins de 5 ans (18,5 % pour les Noirs, 12,5 % pour les Hispaniques, 3,7 % pour les Métis et 1,3 % pour les Asiatiques) et 62,1 % des enfants de moins de 1 an (18,6 % pour les Noirs, 12,7 % pour les Hispaniques, 3,9 % pour les Métis et 1,2 % pour les Asiatiques)[24].

Selon des projections démographiques publiées par l’AARP, les Blancs non hispaniques constitueront 59,3 % de la population de l’État en 2060 si les tendances démographiques actuelles se poursuivent[7].

En 2000, les Arkansasais s'identifiaient principalement comme étant d'origine américaine (15,9 %), irlandaise (9,5 %), allemande (9,3 %) et anglaise (7,9 %)[25].

En 2000, l'État avait la 5e plus forte proportion de personnes d'origine américaine.

L'État abrite la 33e communauté arabe des États-Unis. Selon des estimations du Bureau du recensement des États-Unis, l’État comptait 8 681 Arabes en 2013, soit 0,3 % de la population, principalement des Syriens (1 762) et des Libanais (1 374).

L'État abrite également la 44e communauté juive des États-Unis. Selon le North American Jewish Data Bank, l'État comptait 1 725 Juifs en 2013 (3 030 en 1971), soit 0,1 % de la population. Ils se concentraient essentiellement dans l'agglomération de Little Rock-North Little Rock-Conway (1 100)[26].

L'État abrite enfin la 23e communauté amish des États-Unis. Selon le Young Center for Anabaptist and Pietist Studies[27], l'État comptait 270 Amish en 2013 (0 en 1992) répartis dans 2 implantations[28],[29].

L’État abritait en 2013 une population noire assez homogène, composée principalement de descendants d’esclaves déportés sur le sol américain entre le début du XVIIe siècle et le début du XIXe siècle (97,0 %) mais aussi d’Africains subsahariens (1,7 %), de Caribéens non hispaniques (0,7 %) et d’Hispaniques (0,6 %).

Le Bureau du recensement des États-Unis estimait le nombre d’Africains subsahariens à 7 808, soit 0,3 % de la population, et celui des Caribéens non hispaniques à 3 175, soit 0,1 % de la population, principalement des personnes originaires des Antilles néerlandaises (1 851).

Les Hispaniques étaient principalement originaires du Mexique (74,3 %) et du Salvador (8,1 %)[30]. Composée à 38,6 % de Blancs, 6,0 % de Métis, 1,5 % de Noirs, 1,1 % d'Amérindiens, 0,2 % d'Asiatiques, 0,2 % d'Océaniens et 52,4 % de personnes ne rentrant dans aucune de ces catégories, la population hispanique représentait 19,6 % des Métis, 9,3 % des Amérindiens, 6,0 % des Océaniens, 3,2 % des Blancs, 1,3 % des Asiatiques, 0,6 % des Noirs et 97,9 % des personnes ne rentrant dans aucune de ces catégories.

L'État avait la 9e plus forte proportion de personnes originaires du Salvador (0,51 %).

Les Asiatiques s'identifiaient principalement comme étant Indiens (22,1 %), Viêts (15,3 %), Chinois (14,3 %), Philippins (10,9 %), Laotiens (10,8 %), Coréens (6,3 %), Hmongs (5,7 %) et Japonais (3,1 %)[31].

L'État avait la 9e plus forte proportion de Laotiens (0,13 %).

Les Amérindiens s'identifiaient principalement comme étant Cherokees (38,9 %) et Chactas (12,1 %)[32].

Les Océaniens s'identifiaient principalement comme étant Marshallais (70,3 %), Hawaïens (9,2 %), Chamorros (7,5 %) et Samoans (3,0 %).

L'État comptait le 2e plus grand nombre de Marshallais (4 121), soit 20,8 % de la population marshallaise américaine, concentrés essentiellement dans la ville de Springdale (3 603).

Les Métis se décomposaient entre ceux revendiquant deux races (95,2 %), principalement blanche et amérindienne (36,9 %), blanche et noire (23,7 %), blanche et autre (13,4 %) et blanche et asiatique (10,5 %), et ceux revendiquant trois races ou plus (4,8 %)[33].

Religions

L'église anglicane St. Mark's située à Hope.
Composition religieuse en % en 2015[34]
Religion Arkansas Arkansas Drapeau des États-Unis États-Unis
Protestantisme évangélique 46 25,4
Protestantisme traditionnel 16 14,7
Non affiliés 13 15,8
Églises noires 8 6,5
Catholicisme 8 20,8
Agnosticisme 3 4,0
Athéisme 2 3,1
Islam 2 0,9
Mormonisme 1 1,6
Autres 1 7,2

Selon l'institut de sondage The Gallup Organization, en 2015, 52 % des habitants de l'Arkansas se considèrent comme « très religieux » (40 % au niveau national), 30 % comme « modérément religieux » (29 % au niveau national) et 18 % comme « non religieux » (31 % au niveau national)[35].

Langues

Selon le recensement de 2010, 93,39 % des habitants de l'Arkansas âgés de plus de 5 ans parlent anglais à la maison, 4,82 % espagnol et 1,79 % une autre langue[36].

Politique

Équilibre partisans en Arkansas en 2017
Gouvernement de l'Arkansas Législature d'État Congrès fédéral
Gouverneur Lieutenant-gouverneur Secrétaire d'État Procureur général Auditeur Trésorier Commissaire des Terres de l'État Chambre des représentants Sénat Chambre des représentants Sénat
Asa Hutchinson (R) Tim Griffin (R) Mark Martin (R) Leslie Rutledge (R) Andrea Lea (R) Dennis Milligan (R) John Thurston (R) D : 24
R : 76
D : 9
R : 26
R : 4 R : 2

Autrefois État sécessionniste, l'Arkansas a été un État ségrégationniste jusqu'à la fin des années 1960. C'est aujourd'hui un État populaire, très conservateur et de tradition démocrate au niveau local. Les démocrates ont longtemps dominé l'État. Nombre d'entre eux se reconnaissent toujours sous l'intitulé de Dixiecrat (démocrate du sud, ultra-conservateur).

L'État a cependant opéré un fort virage en faveur des républicains au cours des années 2000. Le nord-ouest de l'État (à l'exception de Fayetteville) et les banlieues de Little Rock sont les régions les plus républicaines de l'Arkansas. Le reste de l'État est rural et conservateur ; ces anciens territoires démocrates sont peu à peu devenus républicains, notamment lors des scrutins nationaux. Les derniers bastions démocrates sont la capitale de l'État, Little Rock, et les comtés majoritairement afro-américains du Delta de l'Arkansas [37].

L'Arkansas est l'un des États américains à avoir interdit le mariage homosexuel à la suite d'un référendum (75 % des suffrages). L'article 19 de la constitution de l'Arkansas, quoique inapplicable, spécifie notamment que les Athées ne peuvent exercer de fonctions publiques ou être témoin en justice.

Politique nationale

Élections présidentielles

Résultats des élections présidentielles en Arkansas
Année Républicain Démocrate
1960 43,06 % (184 508) 50,19 % (215 049)
1964 43,41 % (243 264) 56,06 % (314 197)
1968* 31,01 % (189 062) 30,33 % (184 901)
1972 68,82 % (445 751) 30,71 % (198 899)
1976 34,93 % (268 753) 64,94 % (499 614)
1980 48,13 % (403 164) 47,52 % (398 041)
1984 60,47 % (534 774) 38,29 % (338 646)
1988 56,37 % (466 578) 42,19 % (349 237)
1992 35,48 % (337 324) 53,21 % (505 823)
1996 36,80 % (325 416) 53,74 % (475 171)
2000 51,31 % (472 940) 45,86 % (422 768)
2004 54,31 % (572 898) 44,55 % (469 953)
2008 58,72 % (638 017) 38,86 % (422 310)
2012 60,57 % (647 744) 36,88 % (394 409)
2016 60,57 % (684 872) 33,65 % (380 494)
*Élection remportée en Arkansas par George Wallace
de l'American Independent Party,
avec 38,65 % des voix soit 235 627 votes

Acquis aux démocrates depuis les premières élections présidentielles à s'être tenues dans l'Arkansas en 1836, les électeurs de l'État avaient plébiscité la candidature du démocrate sudiste John Breckinridge lors des élections de 1860 (53,06 %) devant le candidat de l'union constitutionnel John Bell (37,05 %) et devant le candidat démocrate national Stephen A. Douglas (9,89 %). État sécessionniste, l'Arkansas ne participe pas aux élections de 1864.

En 1868 et 1872, le républicain Ulysses S. Grant y obtient la majorité du vote populaire grâce aux voix des militaires yankees et des esclaves libérés alors que les anciens confédérés n'ont pas encore recouvré la totalité de leurs droits civiques.

De 1876 à 1964, chaque candidat démocrate y remporte une large majorité, parfois supérieure à 70 ou 80 % des voix. En 1968, le candidat Dixiecrat George Wallace s'impose avec 38,65 % des voix devant le républicain Richard Nixon (31,01 %) et devant le candidat officiel du parti démocrate, Hubert Humphrey (30,33 %).

En 1972, Richard Nixon est le premier candidat républicain à gagner l'Arkansas. Depuis cette date, les électeurs de l'État votent plutôt pour des candidats républicains à moins que le candidat démocrate ne soit le seul à être issu de l'un des États de la région. Ainsi, les deux seuls candidats démocrates à y avoir obtenu la majorité des suffrages sont deux sudistes. Le premier, en 1976, est Jimmy Carter, gouverneur de l'État sudiste de Géorgie mais qui sera battu par le républicain Ronald Reagan 4 ans plus tard. Le second est le démocrate Bill Clinton, par ailleurs gouverneur d'Arkansas, qui y obtient la majorité des voix en 1992 et 1996. L'Arkansas est d'ailleurs en 1992 le seul État américain à donner la majorité absolue de ses suffrages à Bill Clinton.

En 2004, le président George W. Bush, républicain et texan, y obtient 54,31 % des suffrages contre 44,55 % au candidat démocrate John Kerry. En 2008, le républicain John McCain de l'Arizona s'impose avec 58,72 % des voix face au démocrate Barack Obama de l'Illinois (38,86 %). Ce fut alors l'un des rares États, avec la Louisiane, le Tennessee, l'Oklahoma et la Virginie-Occidentale à augmenter le score des républicains par rapport à l'élection de 2004.

Lors de l'élection présidentielle de 2016, le républicain Donald Trump remporte l’Arkansas avec 60,6 % des voix contre 33,7 % des votes à la démocrate Hillary Clinton[38].

Représentation fédérale

Au niveau fédéral, lors du 114e congrès de 2015-2017, la délégation de l'Arkansas au Congrès des États-Unis est entièrement républicaine, composée des sénateurs John Boozman et Tom Cotton, et des quatre représentants Rick Crawford, French Hill, Bruce Westerman et Steve Womack.

Politique locale

Capitole de l'Arkansas.
Le gouverneur actuel de l'Arkansas, Asa Hutchinson.

Le gouverneur de l'Arkansas détient le pouvoir exécutif dans l'État en plus d'être le plus haut bureau de l'État de l’Arkansas[39].

Depuis 2015, le gouverneur de l'Arkansas est le républicain Asa Hutchinson, élu en novembre 2014 par 55,44 % des voix face au démocrate Mike Ross. Le lieutenant-gouverneur depuis la même date est le républicain Tim Griffin.

État du Sud autrefois esclavagiste puis ségrégationniste, l'Arkansas a une longue tradition de gouverneurs démocrates conservateurs dont l'un des plus emblématiques est le Dixiecrat Orval Faubus.

En 1967, Winthrop Rockefeller devient le premier gouverneur républicain de l'Arkansas depuis 1874 et la fin de la période de reconstruction qui a suivi la guerre de Sécession.

En 1996, Mike Huckabee est le troisième gouverneur républicain de l'Arkansas. Il accède à cette fonction en tant que lieutenant-gouverneur à la suite de la démission du gouverneur démocrate Jim Guy Tucker, accusé de félonie dans le cadre du scandale Whitewater. Huckabee est par la suite candidat aux élections primaires républicaines pour l'élection présidentielle américaine de 2008.

Au niveau local, l'Assemblée générale de l'Arkansas a longtemps été contrôlée par les démocrates depuis les années 1870. Mais à partir de 2013, les républicains deviennent majoritaires. Lors de la législature 2017-2019, le Sénat de 35 membres est composé de 24 républicains et 11 démocrates tandis que la Chambre des représentants de 100 élus est composée de 76 républicains et 24 démocrates.

Les républicains sont plutôt dominants dans les villes et comtés nord et nord-ouest de l'État, comme Fort Smith, Bentonville et Mountain Home.

Économie

L'Arkansas reste un État agricole. Les productions sont variées, l'État produit du soja, du coton, du riz, et se spécialise dans l'arboriculture et l'élevage de poulets. Cependant, les ressources en bauxite (presque épuisées), en pétrole et en gaz ont accéléré l'industrialisation : papeteries, scieries, usines métallurgiques (aluminium), textiles.

Actuellement, de grands sièges sociaux se trouvent en Arkansas, notamment Walmart, Tyson, et J.B. Hunt. Ils se trouvent principalement au nord-ouest de l'État. Grâce à ces sociétés, le nord-ouest devient chaque année plus riche et plus peuplé.

Culture

La sitcom du début des années 1990, Evening Shade , se déroule dans l'Arkansas.

Notes et références

  1. Arkansasien(ne) est aussi utilisé, mais moins fréquemment.
  2. « Resident Population Data: Population Change », Bureau du recensement des États-Unis, (consulté le 8 septembre 2010).
  3. (en) « Arkansas Selection Map », sur quickfacts.census.gov (consulté le 26 juin 2016).
  4. (en) « Revised Delineations of Metropolitan Statistical Areas, Micropolitan Statistical Areas, and Combined Statistical Areas, and Guidance on Uses of the Delineations ofThese Areas » [PDF], sur whitehouse.gov, .
  5. (en) « US Census Bureau Lists & Structure of Governments », sur www.census.gov.
  6. (en) « Population estimates, July 1, 2015, (V2015) », sur quickfacts.census.gov (consulté le 2 mai 2016).
  7. a et b (en) « AARP Public Policy Institute - State Profile - Arkansas », sur dataexplorer.aarp.org.
  8. (en) US Census Bureau Geography, « State Centers of Population 1880 - 2010: Arkansas », sur www.census.gov (consulté le 2 mai 2016).
  9. (en) U.S. Census Bureau, « American FactFinder - Results », sur factfinder2.census.gov (consulté le 2 mai 2016).
  10. a et b (en) Joyce A. Martin, M.P.H.; Brady E. Hamilton, Ph.D.; Stephanie J. Ventura, M.A.; Michelle J.K. Osterman, M.H.S.; Elizabeth C. Wilson, M.P.H.; et T.J. Mathews, « Births: Final Data for 2010 », National Vital Statistics Reports, vol. 61, no 1,‎ (lire en ligne).
  11. a et b (en) Joyce A. Martin, M.P.H.; Brady E. Hamilton, Ph.D.; Michelle J.K. Osterman, M.H.S.; Sally C. Curtin, M.A.; et T.J. Mathews, « Births: Final Data for 2012 », National Vital Statistics Reports, vol. 62, no 9,‎ (lire en ligne).
  12. a et b (en) Sherry L. Murphy, B.S.; Jiaquan Xu, M.D.; et Kenneth D. Kochanek, « Deaths: Final Data for 2010 », National Vital Statistics Reports, vol. 61, no 4,‎ (lire en ligne).
  13. a et b (en) Sherry L. Murphy, B.S.; Kenneth D. Kochanek, M.A.; Jiaquan Xu, M.D.; et Melonie Heron, « Deaths: Final Data for 2012 », National Vital Statistics Reports, vol. 63, no 9,‎ (lire en ligne).
  14. a, b et c (en) U.S. Census Bureau, « American FactFinder - Results », sur factfinder.census.gov (consulté le 2 mai 2016).
  15. (en) « American FactFinder - Results », sur factfinder2.census.gov.
  16. (en) U.S. Census Bureau, « American FactFinder - Results », sur factfinder.census.gov (consulté le 2 mai 2016).
  17. (en) U.S. Census Bureau, « American FactFinder - Results », sur factfinder.census.gov (consulté le 2 mai 2016).
  18. (en) « Unauthorized Immigrants in the U.S., 2012 », sur Pew Research Center's Hispanic Trends Project, (consulté le 2 mai 2016).
  19. (en) Campbell Gibson et Kay Jung, « Historical Census Statistics on Population Totals by Race, 1790 to 1990, and by Hispanic Origin, 1970 to 1990, for the United States, Regions Divisions, and States » [PDF], .
  20. https://www2.census.gov/library/publications/decennial/1990/cp-1/cp-1-5.pdf
  21. (en) U.S. Census Bureau, « American FactFinder - Results », sur factfinder.census.gov (consulté le 8 mai 2016).
  22. (en) U.S. Census Bureau, « American FactFinder - Results », sur factfinder.census.gov (consulté le 16 février 2016).
  23. (en) U.S. Census Bureau, « American FactFinder - Results », sur factfinder.census.gov (consulté le 16 février 2016).
  24. (en) U.S. Census Bureau, « American FactFinder - Results », sur factfinder.census.gov (consulté le 16 février 2016).
  25. (en) U.S. Census Bureau, « American FactFinder - Results », sur factfinder2.census.gov (consulté le 22 avril 2016).
  26. (en) « Jewish Population in the United States 2013 », sur jewishdatabank.org (consulté le 22 avril 2016).
  27. (en) « Amish Studies », sur groups.etown.edu.
  28. https://groups.etown.edu/amishstudies/files/2015/08/Population_Change_1992-2013.pdf
  29. http://amishamerica.com/arkansas-amish/
  30. (en) U.S. Census Bureau, « American FactFinder - Results », sur factfinder.census.gov (consulté le 22 avril 2016).
  31. (en) U.S. Census Bureau, « American FactFinder - Results », sur factfinder.census.gov (consulté le 22 avril 2016).
  32. (en) U.S. Census Bureau, « American FactFinder - Results », sur factfinder.census.gov (consulté le 5 mai 2016).
  33. (en) U.S. Census Bureau, « American FactFinder - Results », sur factfinder.census.gov (consulté le 22 avril 2016).
  34. (en) « Religious Landscape Study », sur pewforum.org.
  35. (en) « State of the States », sur Gallup.com.
  36. (en) « Language Map Data Center », sur apps.mla.org (consulté le 13 juillet 2016).
  37. (en) Micah Cohen, « In Arkansas, the Lost Art of Splitting Tickets », sur fivethirtyeight.com, (consulté le 25 juillet 2017).
  38. https://www.nytimes.com/elections/results/arkansas
  39. https://governor.arkansas.gov/

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • (en) Site officiel
  • (en) (es) Site officiel du tourisme