Aribon de Freising

Aribon de Freising
Aribon de Freising
Description de cette image, également commentée ci-après
Aribon de Freising
Alias
Aribon
Naissance avant 723
Merano
Décès
Freising
Nationalité Franc
Activité principale
clerc, évêque
Auteur
Langue d’écriture vieux haut-allemand
Mouvement Renaissance carolingienne
Genres
lexicographie

Œuvres principales

Aribon de Freising (parfois Arbo ; né avant 723 dans la région de Merano – mort le 4 mai 784) est un clerc Franc, qui devint évêque de Freising en 764.

Aribon descend probablement de la dynastie noble des Huosi, issus des Bavarii. Son hagiographie le désigne comme l'enfant que Saint Corbinien sauva d'une crue du Passirio près de Merano. Aribon fut assurément formé à une carrière ecclésiastique par Erembert, frère et successeur de Corbinien, et entra dans l'ordre des Bénédictins. D'abord prêtre et secrétaire de l'évêque Joseph de Freising, puis officier de la chancellerie de l'archevêché, il fut choisi comme abbé du nouveau monastère de Scharnitz en 763 ; l'année suivante il succédait à Joseph en tant qu'évêque de Freising.

Sous son apostolat, il établit les monastères bavarois d’Innichen, de Schäftlarn et de Schliersee, et transféra l’Abbaye de Scharnitz à Schlehdorf. Aribon fit translater les reliques de Saint Corbinien à Freising. Tout au long des guerres qui opposèrent le duc Agilolfing Tassilon III de Bavière à ses suzerains Francs, ce prélat demeura un appui fidèle de Charlemagne ; il perdit son diocèse vers 780.

Aribon a fondé la bibliothèque épiscopale et le scriptorium de Freising. On le considère volontiers comme le premier clerc de langue véritablement germanique, puisqu'on lui attribue la composition du Codex Abrogans, un lexique bilingue latin et vieux haut-allemand, souvent cité comme le premier livre composé dans cette langue.

Il repose à Freising, et l'Église catholique le célèbre le 4 mai. Ses liens de parentés avec le margrave Aribon d'Autriche, fondateur de la dynastie des Aribonides sont vraisemblables mais non-attestés.

Œuvres

  • Arbeonis episcopi Frisingensis vitae sanctorum Haimhrammi et Corbiniani (Vies de Saint Emmeran et de Saint Corbinien, par Aribon, Bishop of Freising")
  • Albert Lehner, Sacerdos = Bischof. Klerikale hiérarchie in der Emmeramsvita, Leipzig, Leipziger Universitätsverlag, (ISBN 978-3-86583-183-5)).
  • Sigmund von Riezler, Allgemeine Deutsche Biographie (ADB), vol. 1, Leipzig, Duncker & Humblot, , « Arbeo », p. 510.
  • Friedrich Wilhelm Bautz, Biographisch-Bibliographisches Kirchenlexikon (BBKL), vol. 1, Hamm, , « Arbeo (Aribo, Arbo), Bischof von Freising », p. 205.

Bibliographie