Archives départementales de la Savoie

Archives départementales de la Savoie
Quai de la Rize, Chambéry.JPG
Le bâtiment des archives le long de la Leysse à Chambéry.
Présentation
Destination initiale
Destination actuelle
Site web
www.savoie-archives.fr
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Coordonnées
45° 34′ 03″ N, 5° 55′ 50″ E
Géolocalisation sur la carte : Savoie
(Voir situation sur carte : Savoie)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : Chambéry
(Voir situation sur carte : Chambéry)
Point carte.svg

Les archives départementales de la Savoie sont le service d'archives départementales du département français de la Savoie en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Gérées par le conseil départemental de la Savoie, elles sont installées sur les bords de la Leysse à l’entrée est de Chambéry, chef-lieu du département.

Histoire

Le bâtiment

Les archives départementales de la Savoie sont actuellement situées dans un ancien garage automobile Peugeot le long de la Leysse au sud-est de Chambéry.

Toutefois, cette installation fait suite à un déménagement depuis le bâtiment de 1936 spécifiquement construit pour les Archives par l'architecte Roger Pétriaux, avec une structure métallique suffisante pour supporter le poids des réserves[1]. Ce bâtiment est labellisé « Patrimoine du XXe siècle » depuis 2005[2] et demeure aujourd'hui occupé par le conseil départemental de la Savoie.

Fonds

Les documents conservés couvrent la période du Xe siècle à nos jours. Les archives françaises ont un plan de classement fixé en 1841, celui-ci est introduit en Savoie à la suite de la réunion de l'ancien duché, en 1860. Il a fallu un temps afin de faire correspondre le classement antérieur sarde à ce nouveau cadre.

Les Archives de l'ancien duché de Savoie (Série SA). Cette série fait suite à une demande de la France du rapatriement (effectué en 1950-1951) de Turin à Chambéry de 175 caisses d'archives concernant l'ancien duché de Savoie[3]. L'article 10 des conventions du 23 août, passées entre l'empereur Napoléon III et le roi Victor-Emmanuel de Sardaigne, à la suite du traité de Turin de 1860, n'avait pas eu de suite jusqu'au lendemain de la Seconde Guerre mondiale[3]. Le traité du 10 février 1947 (art. 7) reconnait à la France la légitimité de recueillir les « archives contenant les titres de propriétés, les documents administratifs, religieux et de justice civile » de l'ancien duché et du comté de Nice[3]. Un premier tome Archives de cour concernant cette nouvelle série est publié par le conservateur des archives de Savoie, André Perret, en 1966[3].

Le plus ancien d'entre eux est la « Charte de Rodolphe III », datant de 996, par laquelle le roi Rodolphe III de Bourgogne fait comte l'archevêque de Tarentaise, Aymon ou Amizon[4],[5].

Fonctionnement

Les archives départementales de la Savoie sont financées par le conseil général de la Savoie. Le budget proposé pour 2014 compte 145 500 euros de fonctionnement et 3 000 euros d'investissement[6]. Pour cette même année, les axes d'action des archives départementales sont[6] :

  • la poursuite des travaux de classement et d'inventaire des archives historiques ;
  • la mise en place du nouveau système d'interrogations des inventaires ;
  • le développement de nouvelles animations notamment dans le cadre des commémorations de la Première Guerre mondiale.

Conservateurs

  • 1996 (en cours) : Jean Luquet. Reçu en 2015 à l'Académie des sciences, belles-lettres et arts de Savoie, avec pour titre académique titulaire[7],[8] ;
  • 1979-1995 : Philippe Paillart ;
  • 1951-1979 : André Perret[9] ;
  • 1949-1951 : Jean Sablou (1919-2014), nommé ensuite dans le Gard (1951), puis de l'Hérault (1976)[10] ;
  • 1929-1949 : Pierre Bernard (1895-1958), nommé ensuite dans les Pyrénées-Orientales ;
  • 1898-1929 : Gabriel Pérouse (1874-1929), refuse les archives de l'Isère, puis du Rhône ;
  • 1891-1897 : Jules-Joseph Vernier (1866-1925), nommé dans l'Aube. Correspondant du Ministère pour les travaux historiques[11] ;
  • 1860-1890 : Alexis de Jussieu(x) (1827-1899, Famille de Jussieu)[12].

Pour approfondir

Bibliographie

  • 1947-2017 : de part et d'autre des Alpes, le périple des archives savoyardes. 70e anniversaire du Traité de Paris, Archives départementales de la Haute-Savoie - Conseil départemental de la Haute-Savoie, Annecy, 2017.
  • Alexis de Jussieu(x), Inventaire sommaire des archives départementales antérieures à 1790, Impr. Chatelain, 1887.
  • Gabriel Pérouse, Inventaire sommaire des archives départementales de la Savoie antérieures à 1793, Archives communales, Chambéry, 1911, 275 pages.
  • André Perret, Guide des Archives de la Savoie, Les Archives, 1979, 663 pages ([PDF] lire en ligne).

Articles connexes

Liens externes

Notes et références

  1. François Juttet (dir.) et Guides-conférenciers de Chambéry, Chambéry : Lecture d'une ville, Chambéry, Éd. Comp'Act (Association des Guides-Conférenciers), , 447 p. (ISBN 978-2-87661-374-4, notice BnF no FRBNF40089054), p. 331.
  2. « Label patrimoine du XXe siècle Région Rhône-Alpes » [PDF], sur culturecommunication.gouv.fr, (consulté le 27 mars 2015), p. 18.
  3. a b c et d Robert Avezou, « Départements de la Savoie et de la Haute-Savoie. Archives de l'ancien duché de Savoie. Série SA. Inventaire, tome I », Bibliothèque de l'École des chartes, vol. 125, no 2,‎ , p. 453-457 (lire en ligne).
  4. : J. Luquet, E. Vasseur, « La charte de Rodolphe : le plus ancien document des archives de la Savoie, « Précepte de Rodolphe III, roi de Bourgogne, accordant le pouvoir comtal à l'archevêque de Tarentaise Amizon » », Conseil général de la Savoie - Archives départementales, (consulté le 24 août 2011).
  5. Réjane Brondy, Bernard Demotz, Jean-Pierre Leguay, La Savoie de l’an mil à la Réforme, XIe siècle-début XVIe siècle, Rennes, Ouest-France, , 455 p. (ISBN 978-2-85882-536-3, notice BnF no FRBNF34913096), p. 21.
  6. a et b Conseil général de la Savoie, « Budget 2014 des services chargés du patrimoine historique », Budget primitif 2014, Rapports du Président, vol. 1,‎ , p. 616 (ISSN 1262-5043)
  7. Notice sur data.bnf.fr
  8. [PDF]« L'Académie aujourd'hui - Liste des membres », sur le site de l'Académie des sciences, belles-lettres et arts de Savoie (consulté le 22 juillet 2017).
  9. Notice sur data.bnf.fr
  10. Notice sur data.bnf.fr
  11. Notice sur data.bnf.fr
  12. Notice sur data.bnf.fr