Liste des évêques et archevêques de Milan

(Redirigé depuis Archevêque de Milan)
Article principal : Archidiocèse de Milan.

Le diocèse de Milan fut fondé dès le IIIe siècle, et élevé au rang d'archidiocèse au VIIIe siècle. Il s’agit aujourd'hui du plus important diocèse d'Italie. L'archevêque de Milan est l'évêque métropolitain des diocèses suffragants de Bergame, Brescia, Côme, Crema, Crémone, Lodi, Mantoue, Pavie et Vigevano. Parmi les archevêques de Milan, nombreux sont ceux qui ont joué un rôle important dans l'histoire de l'Église catholique.

Liste des évêques de Milan

IIIe siècle

IVe siècle

Ve siècle

VIe siècle

VIIe siècle

  • 600-628 : Deusdedit, en exil à Gênes
  • 629-639 : Asterio, en exil à Gênes
  • 639-641 : Forte, en exil à Gênes
  • 641-669 : saint Giovanni Buono, retourne à Milan en 659
  • 669-671 : saint Antonino
  • 671-671 : saint Mauricillo, évêque pendant seulement 4 mois en 671
  • 672-676 : saint Ampellio
  • 676-685 : saint Mansueto
  • 685-732 : saint Benedetto

Liste des archevêques de Milan

VIIIe siècle

  • 732-746 : Teodoro II À partir de Théodore II, les évêques Milan deviennent archevêques. Il n'est pas exclu que ce titre ait pu être donné à son prédécesseur saint Benedetto.
  • 750-751 : Saint Natale
  • ?-? : Arifredo
  • ?-? : Stabile
  • ?-? : Leto Marcellino
  • 755-783 : Tomaso Grassi
  • 783-803 : Pietro I Oldrati

IXe siècle

  • 803-813 : Odelperto
  • 813-818 : Anselmo I
  • 818-822 : Bon
  • 822-823 : Angilberto I
  • 824-859 : Angilberto II
  • 860-868 : Tadone
  • 868-881 : Ansperto. Pendant son épiscopat, pour la première fois, l'église de Milan fut appelée Chiesa ambrosiana (église ambrosienne)
  • 882-896 : Anselmo II
  • 896-899 : Landolfo I
  • 899-906 : Andrea (da Canziano)

Xe siècle

XIe siècle

  • 1018-1045 : Aribert d'Intimiano
  • 1045-1071 : Guido da Velate, ennemi de la réforme grégorienne
  • 1072-1085 : Attone, archevêque "impuissant", cardinal (et il est le premier des archevêques milanais à porter la pourpre cardinalice), du parti de la réforme grégorienne
  • 1072-1075 : Gotofredo da Castiglione Olona, archevêque "usurpateur", ennemi de la réforme grégorienne
  • 1076-1085 : Tedaldo Castiglione, archevêque "usurpateur" et "schismatique" à partir de 1076, ennemi de la réforme gregorienne
  • 1086-1093 : Anselmo III da Rho, initialement ennemi de la réforme grégorienne au nom de la "tradition ambrosienne", en 1088 il se réconcilie avec le pape Urbain II
  • 1093-1097 : Arnolfo III da porta Orientale
  • 1097-1101 : Anselmo IV da Bovisio, comte-archevêque “croisé”

XIIe siècle

XIIIe siècle

  • 1206-1211 : Uberto da Pirovano, cardinal
  • 1211-1211 : Gerardo da Sessa, cardinal, archevêque seulement pendant 6 mois
  • 1213-1230 : Enrico da Settala
  • 1230-1241 : Guglielmo da Rizolio
  • 1241-1257 : Leone da Perego, archevêque “contestataire”, mais dans les dernières années de son épiscopat il fut contraint de quitter Milan. Le siège milanais resta vacant pendant 5 ans.
  • 1262-1295 : Otton Visconti, seigneur de Milan à partir de 1277, qui fut le fondateur de la dynastie des Visconti.
  • 1295-1296 : Ruffino da Frisseto, archevêque “absent”
  • 1296-1308 : Francesco da Parma, archevêque “contestataire" qui fut contraint de quitter Milan pendant les dernières années de son épiscopat.

XIVe siècle

  • 1308-1317 : Castone della Torre (+1319), archevêque démissionnaire à cause de l'hostilité des Visconti
  • 1317-1339 : Aicardo Antimiani, archevêque "impuissant", à cause de l'hostilité des Visconti
  • 1339-1354 : Jean Visconti, seigneur de Milan à partir de 1339. Il fut seulement reconnu comme archevêque par Clément VI en 1342.
  • 1354-1361 : Roberto Visconti
  • 1361-1369 : Guglielmo da Pusterla (1369/1371), archevêque "absent" au service de la papauté.
  • 1369-1376 : Simone da Borsano (1369/1371, +1381), archevêque "absent" au service de la papauté. Nommé cardinal en 1376, il renonça au siège de Milan.
  • 1376-1401 : Antonio da Saluzzo

XVe siècle

XVIe siècle

XVIIe siècle

XVIIIe siècle

XIXe siècle

XXe siècle

XXIe siècle

Liens externes