Aran (rivière)

Aran
Illustration
L'Aran à Bonloc.
Caractéristiques
Longueur 48 km
Bassin collecteur Adour
Régime pluvial
Cours
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France

L'Aran(e), en basque Harana, également surnommée Joyeuse, est une rivière du Pays basque français (Pyrénées-Atlantiques), affluent gauche de l'Adour.

Hydronymie

Aran est issu du basque Haran(a) « (la) vallée » (cf. Val d'Aran). La perte du h initial est typique de la gasconisation du nom. On réservera son surnom de Joyeuse à l'affluent de la Bidouze.

Géographie

L'Aran(e) naît au pied du Baigura à Heraitze (Hélette), contourne Aintxartea pour passer sous Atezain.

Elle collecte à Mendionde les eaux en provenance de Macaye. Elle chemine au pied du château de Garro, de l'ancien moulin d'Haltzuia, par Bonloc, puis La Bastide-Clairence et l'abbaye de Belloc pour se jeter dans l'Adour à Urt. Sa longueur est de 48,4 km[1].

Aménagements

Cette rivière aux nombreux méandres rejoint l'Adour au lieu-dit Port du Vern. Ce point de jonction privilégié, en bordure du chemin de halage, abritait les « Chantiers Lamagdelaine ». Les noms de galupe, gabare et couralin désignaient les embarcations utilisées pour le transport du bétail, de la pierre venue de Bidache, ou encore pour le mode de déplacement des pêcheurs d'Urt. Non loin de la limite administrative entre le régime fluvial et maritime, fixée par les Affaires maritimes de Bayonne (Cf. le pont d'Urt sur l'Adour édifié par G. Eiffel), l'Aran abrite un éco-système où se côtoient aussi bien le brochet, la carpe, le sandre, l'anguille que la plie (ou carrelet), l'alose, la lamproie, le mulet et le loup (bar). On n'oubliera pas, en saison, le saumon et la civelle.

Département et communes traversés

Principaux affluents

  • Hazketa

Notes et références

Voir aussi

Liens externes

  • Ressource relative à la géographie :