Antonio Larreta

Antonio Larreta
Nom de naissance Gualberto José Antonio Rodríguez Larreta Ferreira
Alias
Taco Larreta
Naissance
Montevideo, Drapeau de l'Uruguay Uruguay
Décès (à 92 ans)
Montevideo, Drapeau de l'Uruguay Uruguay
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture espagnol

Œuvres principales

Volavérunt (roman, 1980)
Nunca estuve en Viena  (film, 1989)

Antonio Larreta (Montevideo, - ) est un critique de cinéma et dramatique, romancier et acteur uruguayen.

Son ouvrage le plus remarquable est Volavérunt, publié en 1980, pour lequel Larreta a reçu le prix Planeta.

Biographie

Antonio Larreta naît à Montevideo en 1922.

Il est critique de cinéma et dramatique au quotidien national El País de 1948 à 1959[1].

Très impliqué dans le développement du théâtre en Uruguay, il fonde le Club de Teatro en 1949 puis le Teatro de la Ciudad de Montevideo en 1960. Il a en plus dirigé la Comedia Nacional et a été acteur dans de nombreuses pièces[1].

Il écrit trois comédies, Una Familia Feliz, La Sonrisa et Oficio de Tinieblas, et adapte une pièce italienne intitulée en espagnol Un enredo y un marqués y Juan Palmieri (prix Casa de las Américas en 1971[2]), qui est l'un de ses plus grands succès publics[1].

En 1972, Larreta s'exile[pourquoi ?] à Madrid. Il écrit le roman Volavérunt, basé sur la vie de Francisco de Goya et dont le titre est tiré de l'un des caprices du maître, Volaverunt ; il remporte avec cet ouvrage le Prix Planeta en 1980[2]. En Espagne, il mène une carrière de scénariste pour le cinéma et la télévision[1]. Bigas Luna en fait une adaptation cinématographique du même nom  (Espagne, 1999)[2].

Il rentre en Uruguay en 1985 pour diriger à nouveau la Comedia Nacional et fonder Teatro Sur. Il réalise par ailleurs le film Nunca estuve en Viena  (Argentine, 1989)[1].

Il part un temps en Italie pour travailler au Piccolo teatro di Milano avant de rentrer en 1991 en Uruguay[1].

De retour au pays, il continue de travailler comme scénariste et devient directeur artistique de la Comedia Nacional[1]. Il joue comme acteur dans La Ventana de Carlos Sorin (Argentine, 2008) et prend part au documentaire Margarita Xirgu y la desterrada de Christian Polanco, portant sur Margarita Xirgu, actrice catalane exilée au Chili et voyant participer plusieurs figures du théâtre uruguayen[1].

Il meurt le 19 août 2015[1].

Œuvres

  • Volavérunt (1980)
  • Juan Palmieri (1986)
  • The last portrait of the Duchess of Alba (1988)
  • Las maravillosas (1998)
  • A todo trapo. A propósito de Villanueva Saravia (1999)
  • El Guante (2002)
  • El jardín de invierno (2002)
  • Ningún Max (2004)
  • El sombrero chino (2005)
  • Hola, che (2007)

Notes et références

  1. a, b, c, d, e, f, g, h et i (es) « Falleció el actor Antonio "Taco" Larreta », sur El País, (consulté le 20 août 2015).
  2. a, b et c (es) « Fiche d'Antonio Larreta », sur epdlp.com (consulté le 20 août 2015).

Liens externes