Antonio Conte

Antonio Conte
Image illustrative de l’article Antonio Conte
Antonio Conte en 2015.
Biographie
Nom Antonio Conte
Nationalité Drapeau : Italie Italien
Naissance (49 ans)
Lieu Lecce (Italie)
Taille 1,78 m (5 10)
Période pro. 19862004
Poste Milieu défensif puis entraîneur
Parcours junior
Saisons Club
0000-1985 Drapeau : Italie US Lecce
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1985-1991 Drapeau : Italie US Lecce 089 0(1)
1991-2004 Drapeau : Italie Juventus FC 412 (43)
Total 501 (44)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1990 Drapeau : Italie Italie espoirs 001 0(0)
1994-2000 Drapeau : Italie Italie 020 0(2)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
2006 Drapeau : Italie AC Arezzo001v 07n 04d
2007 Drapeau : Italie AC Arezzo008v 02n 04d
2007-2009 Drapeau : Italie AS Bari033v 21n 13d
2009-2010 Drapeau : Italie Atalanta BC003v 03n 08d
2010-2011 Drapeau : Italie AC Sienne022v 14n 08d
2011-2014 Drapeau : Italie Juventus FC102v 34n 15d
2014-2016 Drapeau : Italie Italie 014v 06n 05d
2016-2018 Drapeau : Angleterre Chelsea FC061v 15n 17d
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 12 juillet 2018

Antonio Conte, né le à Lecce dans les Pouilles, est un entraîneur et ancien footballeur international italien évoluant au poste de milieu de terrain.

Reconverti en entraîneur, il entraîne la Juventus durant trois saisons entre 2011 et 2014, remportant à chaque fois le titre de champion. Il est par la suite sélectionneur de l'Équipe d'Italie d' à , emmenant notamment la sélection jusqu'aux quarts de finale de l'Euro 2016.

Biographie

Joueur

Club

Son premier match en Serie A a eu lieu le , lors de la rencontre Lecce - Pise.

Antonio Conte a principalement joué à la Juventus, club avec lequel il a notamment remporté une Ligue des Champions, une Coupe de l'UEFA, cinq titres de champion d'Italie et une Coupe d'Italie. Il fut à plusieurs reprises nommé capitaine de cette équipe, entre 1996 et 2001.

Durant sa carrière de joueur à Turin, Conte était connu pour la passion avec laquelle il défendait les couleurs bianconeri, ce qui en fit un des joueurs préférés des supporters de la Juve. Sa fierté le poussa parfois à certains emportements, comme en mai 2002 : quand la Juventus remporte le championnat d'Italie à la dernière journée en coiffant au poteau l'Inter Milan, Conte laisse éclater sa joie et ses coéquipiers doivent l'entrainer loin des caméras qui filment l'instant, pour éviter tout dérapage. Conte a connu de nombreux partenaires de prestige au sein de l'entrejeu turinois des années de gloire, comme Didier Deschamps, Vladimir Jugovic[1], Edgar Davids, Zinédine Zidane, Alessio Tacchinardi ou encore Paulo Sousa.

Sélection

Sa première sélection avec la Squadra Azzurra a eu lieu le lors d'un match face à la Finlande (victoire 2-0 des italiens). Il a été sélectionné à 20 reprises en équipe d'Italie, équipe avec laquelle il a été finaliste de la Coupe du monde 1994 aux États-Unis mais aussi finaliste de l'Euro 2000 qui se déroulait conjointement en Belgique et aux Pays-Bas.

Entraîneur

À la fin de sa carrière de joueur Antonio Conte s'est reconverti en entraîneur.

Affectionnant particulièrement le 4-2-4[2], il a ainsi été l'entraîneur principal de l'AC Arezzo puis de l'AS Bari en Serie B.

Il a mené Bari au titre de champion de Serie B en 2009, le club est donc de retour en Serie A après huit ans en Serie B. Après avoir été pressenti pour entraîner son ancien club de la Juventus, on lui préfère finalement Ciro Ferrara. Il quitte malgré tout l'AS Bari à l'été 2009.

Il devient le l'entraîneur de l'Atalanta Bergame en Serie A, mais après une première partie de saison très compliquée, il démissionne le , avec l'équipe en pleine zone de relégation. Il est remplacé par Bortolo Mutti.

Après six mois sans entraîner, il signe le à l'AC Sienne, fraîchement relégué en Serie B. C'est dans la même ville toscane qu'il avait fait ses débuts d'entraîneur en étant l'adjoint de Luigi De Canio lors de la saison 2005-2006. Il ne tarde guère à faire remonter le club toscan en Serie A.

Le , Conte signe un contrat de deux ans avec son ancien club en tant qu'entraineur de la Juventus. C'est avec un grand succès qu'il entame sa première saison sur le banc de la Juventus après deux décevantes 7e place, notamment grâce à un renouvellement de l'effectif comportant l'arrivée de nombreux joueurs lors du mercato tels que Andrea Pirlo, Arturo Vidal, Stephan Lichtsteiner, Mirko Vučinić ainsi que le rachat d'autres joueurs venus en 2010-2011 sous forme de prêts comme Alessandro Matri, Fabio Quagliarella ou encore Simone Pepe. Conte est rapidement comparé à un certain José Mourinho en raison de son charisme, ses résultats probants et ses choix tactiques variables et innovants, mais également à cause de ses coups de gueule, son orgueil parfois démesuré et ses insinuations au sujet d'éventuels complots dont son équipe serait victime[réf. nécessaire] .

Le , grâce à une victoire 5-0 sur le terrain de la Fiorentina, Conte égale le record de l'équipe de Fabio Capello entre novembre 2005 et mai 2006 avec la Juventus qui est de 28 matchs en Série A sans défaite et un bilan de 14 victoires et 14 matchs nuls. Ce record avait permis à l'équipe de Capello de remporter le scudetto 2005-2006 (titre ensuite révoqué à la suite du scandale du Calciopoli). Le record est battu une semaine plus tard quand la Juve s'impose contre l'Inter Milan.

Le , à la suite d'un nul obtenu après prolongation (2-2) grâce à un tir lointain de Vučinić, contre le Milan AC, il conduit la Juventus à sa première finale de Coupe d'Italie depuis la saison 2003-2004 qui oppose la Juventus au Napoli (défaite 0-2). Le 25 mars, grâce à une victoire 2-0 à Turin, il devient le premier entraineur de la Juventus depuis Fabio Capello en 2005-2006 à battre l'Inter Milan (grand rival des Bianconeri) deux fois dans une même saison.

Le , la Juventus gagne sur le score de 2-0 contre Cagliari à Trieste grâce aux réalisations de Vučinić (6e) et Canini (74e csc) ce qui permet à Antonio Conte de remporter son premier scudetto en tant qu'entraîneur et le trentième de l'histoire de la Juventus après six années de disette.

Le }, Antonio Conte est suspendu pour une durée de dix mois dans le cadre d'une affaire de matchs truqués dit "Calcioscommesse"[3]. Le , la justice sportive italienne confirme en appel la peine de suspension prise à son encontre par la Commission disciplinaire[4]. Le , sa suspension passe de 10 à 4 mois, l'autorisant à retrouver le banc dès le [5].

Durant l'intersaison 2014, il annonce son départ de la Juventus.

Le , il devient sélectionneur de l'Italie[6]. Il a alors pour but de qualifier la Squadra Azzurra à l'Euro 2016 et de bien y figurer après une Coupe du monde décevante. Le , Chelsea FC officialise son arrivée pour trois ans à partir de la saison à venir, juste après le championnat d'Europe. Le , Antonio Conte remporte son premier match à l'Euro 2016 2-0 face à la Belgique de Marc Wilmots. Le , l'Italie d'Antonio Conte sort l'Espagne, tenante du titre, sur le score de 2 à 0, en huitième de finale. Le , en quart de finale, la « Squadra Azzura » s'incline face à l'Allemagne à la suite d'un match nul 1 à 1 à la fin des prolongations, et d'une séance de tirs au but où elle est battue 6 à 5. Le sélectionneur italien fait forte impression tout au long de cet Euro. En effet, sa grande maîtrise tactique permet à l'Italie d'atteindre les quarts de finale.[non neutre]

Après des débuts délicats sur le banc des "Blues", le technicien transalpin fait forte impression avec l'instauration d'un 3-4-2-1, qui lui permet d'être élu meilleur entraîneur du mois d'octobre, notamment grâce à une série de treize victoires consécutives, trente-deux buts marqués, et quatre encaissés. Cette série ne s'achèvera qu'après une défaite à Tottenham (2-0), mais elle ne l'empêche pas de remporter le championnat dès sa première saison avec les Blues.

Le , il est licencié par Chelsea, malgré avoir débuté la préparation estivale avec le club londonien, et remplacé par Maurizio Sarri. Pour son départ, il touchera une compensation financière entre 8 et 10 millions d'euros[réf. nécessaire].

En octobre 2018, son nom est avancé pour prendre les commandes du Real Madrid, mais la réticence du vestiaire a raison de son envie de rejoindre le club[7],[8].

Statistiques détaillées

Club

Statistiques jusqu'au 4 mars 2018. En gras les compétitions remportées.

Saison Equipe Championnat Coupes nationales Coupes continentales Autres coupes Total % Victoires Position et condition
Comp G V N P Comp G V N P Comp G V N P Comp G V N P G V N P %
2006-2007 Drapeau : Italie AC Arezzo B 9 0 5 4 CI 3 1 2 0 - - - - - - - - - - 12 1 7 4 8,33 Renvoyé (j9), remplacé
B 15 8 3 4 CI - - - - - - - - - - - - - - 15 8 3 4 53,33 retour (j29), 20e
Total Arezzo 24 8 8 8 3 1 2 0 - - - - - - - - 27 9 10 8 33,33
2007-2008 Drapeau : Italie AS Bari B 23 9 8 6 CI - - - - - - - - - - - - - - 23 9 8 6 39,13 Remplaçant (j20), 11e
2008-2009 B 42 23 13 6 CI 2 1 0 1 - - - - - - - - - - 44 24 13 7 54,55 1er (promotion)
Total Bari 65 32 21 12 2 1 0 1 - - - - - - - - 67 33 21 13 49,25
2009-2010 Drapeau : Italie Atalanta BC A 13 3 3 7 CI 1 0 0 1 - - - - - - - - - - 14 3 3 8 21,43 Remplacé, démissionnaire
2010-2011 Drapeau : Italie AC Sienne B 42 21 14 7 CI 2 1 0 1 - - - - - - - - - - 44 22 14 8 50,00 2e (promotion)
2011-2012 Drapeau : Italie Juventus FC A 38 23 15 0 CI 5 3 1 1 - - - - - - - - - - 43 26 16 1 60,47 1er
2012-2013 A 38 27 6 5 CI 4 2 1 1 C1 10 5 3 2 SI 1 1 0 0 53 35 10 8 66,04 1er
2013-2014 A 38 33 3 2 CI 2 1 0 1 C1+C3 6+8 1+5 3+2 2+1 SI 1 1 0 0 55 41 8 6 74,55 1er
Total Juventus 114 83 24 7 11 6 2 3 24 11 8 5 2 2 0 0 151 102 34 15 67,55
2016-2017 Drapeau : Angleterre Chelsea FC PL 38 30 3 5 C+CL 6+3 5+2 0 1+1 47 37 3 7 78,72 1er
2017-2018 Drapeau : Angleterre Chelsea FC PL 29 16 5 8 C+CL 4+5 2+3 2+1 0+1 C1 7 3 3 1 CS 1 0 1 0 46 24 12 10 52,17 5e
Total Chelsea 67 46 8 13 18 12 3 3 7 3 3 1 1 0 1 0 93 61 15 17 65,59
Total carrière 325 192 78 55 37 21 7 9 31 14 11 6 3 2 1 0 396 229 97 70 57,83

Palmarès

Joueur

Club

 

Drapeau : Italie Juventus :

Sélection

Drapeau : Italie Italie :

Entraîneur

 

Drapeau : Italie Bari

 

Drapeau : Italie Juventus

 

Drapeau : Angleterre Chelsea FC

Notes et références

Liens externes