Antonio Bernocchi

Antonio Bernocchi
Gr. Uff. Antonio Bernocchi.jpg
Fonctions
Sénateur du Royaume d'Italie
-
Maire
Biographie
Naissance
Décès
(à 71 ans)
Milan
Sépulture
Nationalité
Italien ( -)
Activités
Parentèle
Oreste Franzi ()
Autres informations
Domaines
Distinction
Œuvres principales
Monumentale di Milano Edicola Antonio Bernocchi 2 (1926) Arch. Alessandro Minali, scultore Giannino Castiglioni.jpg
Vue de la sépulture.

Antonio Bernocchi né à Castellanza le et mort à Milan le est un politicien et entrepreneur italien de l'industrie textile. Il a été un important mécène à Milan[1]. Bernocchi a été montré comme un visionnaire, il a créé des dessins textiles et des matériaux allant des lignes de l'élégance traditionnelle, aux créations les plus innovantes, aux objets d'art du plus haut design, qui ont souvent servi d'inspiration à d'autres designers d'objets et matériaux de son temps.

Biographie

Antonio Bernocchi est né le 17 janvier 1859 à Castellanza dans la province de Varèse en Lombardie. Il était l'un des trois fils de Rodolfo Bernocchi et Angela Colombo. Il a étudié à la Scuola Tecnica de Busto Arsizio , mais n'a pas terminé ses études. À l'âge de quinze ans, il a travaillé pour son père dans un petit atelier textile à Legnano où en 1898, la famille implante une usine textile qui se développe considérablement[2]. Faisant suite à ce succès, d'autres usines sont ouvertes à Nerviano , Cerro Maggiore et Angera. Antonio Bernocchi devient maire de Legnano. En 1929, il est fait Grand officier de l' Ordre de la Couronne de l'Italie et est nommé sénateur du royaume d'Italie[3]. Il meurt à Milan l'année suivante, le 8 décembre 1930 et est enterré dans le Cimitero Monumentale di Milano où son tombeau monumental est réalisé par l'architecte Alessandro Minali et le sculpteur Giannino Castiglioni[3].

Mécénat et dons

Antonio Bernocchi a fait de nombreux dons philanthropiques. Après la défaite italienne de Caporetto en novembre 1917, il fait un don à « La Patria Riconoscente », organisation de bienfaisance au profit des anciens combattants, qui deviendra l' « Opera Nazionale Combattenti »[4].

Il a donné des fonds pour l'établissement ou l'expansion des écoles et des hôpitaux de Legnano, où deux écoles portent son nom. Bienfaiteur de La Scala à Milan[5], son don le plus important est un legs de cinq millions de lires à la ville de Milan pour la construction du Palazzo dell'Arte, l'édifice dans le Parco Sempione ou se tient l'exposition de la Triennale. Le pavillon, également connu sous le Palazzo Bernocchi, a été conçu par Giovanni Muzio et construit entre 1931 et 1933. la construction a été financée par Antonio Bernocchi et par ses frères Andrea et Michele[6].

La Coppa Bernocchi, une course cycliste tenue à Legnano depuis 1919, lui est dédiée[2].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Distinctions

Ordre année
Grande ufficiale OCI Kingdom BAR.svg Grand Officier de Ordre de la Couronne d'Italie 1929
OrdineLavoro.png Ordre du Mérite du travail 1905
1020px ribbon bar of Italian tricolour.svg Médaille d'or « Benemerenza della pubblica istruzione »

Source de traduction

Articles connexes

Notes et références

  1. (it) « La lezione del passato. L'industriale Bernocchi: esempio puro di mecenatismo », sur Archiviostorico.corriere.it,
  2. a et b (it) Franco Tettamanti, 1930, addio a Bernocchi industriale col cuore grande, Corriere della Sera,
  3. a et b (it) Francesca Bonazzoli, L'industriale Bernocchi: esempio puro di mecenatismo, Corriere della Sera,
  4. (it) Emanuela Scarpellini, Il Teatro del popolo: la stagione artistica dell'Umanitaria fra cultura e società, 1911-1943, Milan, Franco Angeli, (ISBN 9788846423450)
  5. (it) Gianni Long, La Scala: vita di un teatro, Milano, A. Mondadori.,
  6. (it) Dario Marchesoni et Luisa Giussani, La Triennale di Milano e il Palazzo dell'arte, Milan, Electra, (ISBN 9788843511723)

Liens externes