Antoine Galy-Cazalat

Antoine Galy-Cazalat
Fonction
Député
Biographie
Naissance
Décès
(à 73 ans)
Paris
Nationalité
Activité

Antoine Galy-Cazalat est un ingénieur et un homme politique français né le à Saint-Girons (Ariège) et décédé le à Paris.

Biographie

Entré en 1815 à l'école Polytechnique, il est professeur de physique à Perpignan, Nancy puis Versailles. Devenu ingénieur civil, il construit en 1830 la première voiture à vapeur routière pour laquelle il obtiendra une médaille d'or de l'Institut et de la Société d'encouragement.

Il est député de l'Ariège de 1848 à 1849, siégeant avec les républicains de la tendance du National.

Après ce court épisode politique, il conçoit un four pour la production d’acier à partir de fonte. Malgré quatre brevets déposés entre 1851 et 1858, il ne réussit cependant pas à maîtriser sa découverte. Reprise par Henry Bessemer (1813-1898) qui la commercialise, elle sera connue sous le nom du britannique.

Galy-Cazalat passera le reste de sa vie en procès[1] contre Bessemer et la compagnie des forges d'Imphy (Nièvre) qui utilise son procédé.

Publications

  • Appareils de sûreté applicables aux machines à vapeur et particulièrement aux locomotives, note de 7 pages.
  • De l'Assainissement du port de Marseille, description matérielle : In-4° , 22 p., pl. Édition : Paris : Carilian-Goeury et V. Dalmont , 1840
  • Dissertation de M. Galy-Cazalat sur la machine calorique d'Ericson, note de 7 pages.
  • et diverses notes aux électeurs de l'Ariège.

Sources

Notes et références

  1. « La première voiture inventée en Couserans? Ce Saint-Gironnais, inventeur de génie, ne parvint pas à vivre de ses trouvailles. », La Dépêche du midi,‎ (lire en ligne)