Antoine Babron

Antoine Babron
Antoine Babron
Portrait d'Antoine BABRON.jpg
portrait d'Antoine Babron par Fache
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Maître
Distinctions
deuxième médaille de l’Académie de Saint-Luc

Antoine Babron (né en 1744 à Rouen et mort en 1784 à Brest) est un peintre de genre, miniaturiste et aquarelliste.

D'une famille de comédiens de théâtre, Antoine Babron est l'élève de François Boucher et de Jean-Jacques Bachelier et Jean Siméon Chardin.

Biographie

Antoine Babron est né à Rouen le et a été baptisé le lendemain à la paroisse Saint-Vincent. Il est le fils de Jean-Michel Babron, peintre et comédien et de Marie-Anne Restier, fille d'un entrepreneur du théâtre de la foire et elle-même comédienne, qui parcourent l'Europe. On retrouve leur trace à Bruxelles en 1753-1754, à Marseille en 1758-1759 puis à Bayreuth de 1760 à 1763.

Antoine Babron précocement doué pour la peinture, fréquente l'atelier de Philippe Caffieri, maître doreur, fondeur et ciseleur, professeur à l'Académie de Saint-Luc.

À 22 ans, Antoine Babron obtient la deuxième médaille de l’Académie de Saint-Luc en octobre 1765, médaille qui récompense les artistes ayant le plus progressé dans l'année.

Il suit les cours de François Boucher au Louvre.

En septembre 1766, il est inscrit à l'Académie royale de peinture, protégé de Jean-Jacques Bachelier. Il demeure « rue du Four, Faubourg Saint-Germain, vis-à-vis la rue des Canettes ».

En octobre 1767, il est protégé par Jean Siméon Chardin et a déménagé « cul-de-sac des Quatre-Vents, face la rue de Tournon ».

En janvier 1771, il est nommé peintre de la Marine à Brest comme 1er peintre du roi au Port de Brest (ordonnance royale du 21 janvier 1771).

Le 9 décembre 1771, il épouse Françoise Josèphe Bauny à l'église Saint-Melaine de Morlaix. Le couple a donné naissance à 8 enfants, tous baptisés à la paroisse Saint-Louis de Brest dont l’aîné, Jean-Baptiste Antoine Babron, capitaine de frégate, est l'auteur du Précis des pratiques de l'art naval.

Il s’éteint le 30 juin 1784 à Brest (sépulture à la paroisse Saint-Louis de Brest).

Œuvres

  • Nature morte aux pêches, grenade et autres fruits signé en bas à gauche, 1770,111 × 117,5 cm
  • Nature morte aux légumes signé en bas à droite, 1770, 111 × 117,5 cm

paire de toiles en vente à l'hôtel Drouot le 17 juin 2009, mise en vente 20000/30000 € par l'étude Cornette de Saint Cyr.

  • Deux femmes assises, l'une d'elles allaite, 24 × 19 cm, aquarelle, ayant appartenu à M.de Bizemont, musée des beaux-arts d'Orléans (Inventaire général des richesses d'art de la France, Province, Monuments civils, tome I, p. 141)
Nature morte aux pêches, grenade et autres fruits
Nature morte aux légumes