Antoine-Denis Chaudet

Antoine-Denis Chaudet
Chaudet, d'après Augustin.jpg

Antoine-Denis Chaudet, gravure de Frémy d'après une miniature de Jacques Augustin).

Naissance
Décès
(à 47 ans)
Paris
Activités
Lieux de travail
Conjoint
Jeanne-Elisabeth Chaudet (en) (jusqu'en )
Distinction
Œdipe enfant rappelé à la vie par le berger Phorbas qui l'a détaché de l'arbre (1801), musée du Louvre, Paris.

Antoine-Denis Chaudet, né le à Paris et mort dans la même ville le , est un sculpteur et peintre néo-classique français.

Biographie

Élève de Jean-Baptiste Stouf et d'Étienne Gois père, Antoine-Denis Chaudet remporte en 1784 un premier prix de Rome de sculpture sur le sujet de Joseph vendu par ses frères, et part pour l'Académie de France à Rome. Il y restera quatre ans. À son retour, en 1789, il est agréé à l'Académie royale de peinture et de sculpture. En 1805, il est nommé membre de l'Institut. Il est nommé professeur à l'École des beaux-arts de Paris, le en remplacement de Louis-Jean-François Lagrenée l'Aîné et aura pour successeur François-Frédéric Lemot le [1]

Sa statue de Napoléon Ier en imperator érigée en 1810 à Paris et couronnant la colonne de la Grande Armée, place Vendôme sera remplacée en 1863 par une figure d'Auguste Dumont.

Œuvres

Sculptures

Peintures

Élèves

Bibliographie

  • Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang (dir.), « Antoine-Denis Chaudet » dans Dictionnaire universel d’histoire et de géographie, (Wikisource)
  • Catalogue d'exposition, Skulptur aus dem Louvre. Sculptures françaises néo-classiques. 1760 - 1830, Paris, musée du Louvre, 23 mai - 3 septembre 1990, p. 313.

Notes et références

  1. Frédéric Chappey, Les Professeurs de l'École des Beaux-Arts ( 1794-1873), dans: Romantisme, 1996. N°93. pp. 95-101.

Liens externes