Antilles françaises

Caraïbes - Les territoires en rouge font partie des Antilles françaises.

Les Antilles françaises sont les îles françaises de l'archipel des Antilles dans la Mer des Caraïbes.

Liste des îles des Antilles françaises

  • La Désirade : un haut plateau calcaire de 21 km2, située en plein océan Atlantique, elle est l'île la plus orientale des Antilles françaises. L'île dépend administrativement de la Guadeloupe.
  • Marie-Galante : la troisième île la plus étendue des Antilles françaises. Elle est également rattachée au département de la Guadeloupe au niveau administratif et jouit donc des prérogatives relatives au statut européen de ce dernier.
  • L'archipel des Saintes : composé de deux terres habitées (Terre-de-Haut et Terre-de-Bas) et de quelques ilots déserts. Il est également une dépendance administrative du département de la Guadeloupe et inclut donc les régions ultrapériphériques de l'union européenne par l'intermédiaire de celui-ci.
  • La Martinique : l'île de la Martinique forme administrativement à elle seule un département et une région française d'outre-mer sous le code officiel géographique 972. Elle compte aussi parmi les régions ultrapériphériques de l'Europe.
  • Saint-Barthélemy : cette île du nord des Antilles, ancienne dépendance de la Guadeloupe, est devenue au niveau administratif, une collectivité d'outre-mer (COM). Même si le code postal 97133 relatif à la Guadeloupe demeure, son code est le 977 depuis les changements intervenus à la suite de la loi organique n°2007-223 du 21 février 2007 publiée au Journal Officiel n°45 du 22 février 2007[1] portant dispositions statutaires et institutionnelles relatives à l'outre-mer[2]. Elle est incluse parmi les régions ultrapériphériques de l'Europe jusqu'au 1er janvier 2012, date officielle où l'île deviendra le premier pays et territoire d'outre-mer français de la Caraïbe.
  • Saint-Martin : la partie nord de l'île est française. Le sud est quant à lui, le territoire du pays autonome Sint-Maarten du royaume des Pays-Bas. Depuis la loi organique n°2007-223 du 21 février 2007 publiée au Journal Officiel n°45 du 22 février 2007[1], dans les mêmes conditions que Saint-Barthélemy, la partie française, ancienne dépendance de la Guadeloupe, est passée du statut de commune à celui de collectivité d'outre-mer (COM). Son C.O.G est 978, même si le code postal 97150 relatif à la Guadeloupe reste d'actualité[2]. Elle est incluse dans les régions ultrapériphériques de l'Europe.

Répartie sur 2 835 km2, la population totale des Antilles françaises est de 844 811 habitants en 2008.

Rang Île Pop. (2008) Superficie(km2) Densité Nom Caraïbe[3]
1 Grande-Terre (Guadeloupe) 197 681 586,68 337 Couchâalaoüa
3 Basse-Terre (Guadeloupe) 187 782 847,82 221 Calaoucaëra
4 Martinique 397 693 1 128,03 353 Jouanacaëra
2 Saint-Martin 36 661 53,20 689 Oüalichi
5 Marie-Galante (Guadeloupe) 11 872 158,01 75 Aïchi
6 Saint-Barthélemy 8 673 25,00 347 Oüanalao
7 Les Saintes (Guadeloupe) 2 862 12,8 224 Caaroucaëra
8 La Désirade (Guadeloupe) 1 587 23,12 69 Oüaliri

Anciens territoires français

Ces territoires sont aujourd’hui indépendants ou rattachés à un autre pays.

Notes et références

Annexes

Bibliographie

  • Paul Butel, Histoire des Antilles françaises, Tempus Perrin 2007

Articles connexes

Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Antilles françaises.