Anne Roumanoff

Anne Roumanoff
Description de cette image, également commentée ci-après
Anne Roumanoff avant son spectacle en 2015.
Naissance (52 ans)
Paris (France)
Nationalité Drapeau de la France France
Profession
Formation

Anne Roumanoff, née le à Paris, est une humoriste et comédienne française.

Biographie

Famille

Anne Roumanoff est l'aînée des quatre enfants[N 1] de Daniel Roumanoff, auteur[N 2] d'origine juive russe ashkénaze, et de Colette Roumanoff, écrivain, directrice de la troupe de théâtre[1] qui porte son nom[2], en résidence au théâtre Fontaine.

Formation

En 1977, elle prend ses premiers cours de théâtre au Cours Simon, puis au Cours Florent.

En 1982, après des études secondaires au lycée Carnot à 17 ans, elle intègre l'Institut d'études politiques de Paris (Sciences Po Paris). En 1986, elle en sort diplômée, dans la section « politique économique et sociale ». En septembre 1986, Anne Roumanoff écrit ses premiers sketchs et participe à des scènes ouvertes.

Après de nombreux échecs (elle rate le Conservatoire une fois, l'école de la rue Blanche trois fois, de nombreux castings)[3], elle connaît le succès en mai 1987 lorsqu'elle devient une invitée régulière de l'émission La Classe sur FR3. La même année, elle investit le café-théâtre des Blancs-Manteaux avec son premier one woman show Bernadette, calme-toi ! durant neuf mois. Suivront Je bosse comme une folle, j'ai pas une minute à moi, c'est du délire également aux Blancs manteaux.

Débuts sur scène et à la radio (1991-2005)

En 1991, elle joue au théâtre Grévin avec succès.

En 1993, elle investit L'Européen, puis elle joue à la Comédie-Caumartin et au théâtre Daunou.

De 1991 à 1997, elle participe tous les dimanches matin à l'émission Rien à cirer sur France Inter présentée par Laurent Ruquier.

En 1998, elle se produit à l'Olympia, où elle joue Complètement Roumanoff.

En 2003, elle coanime au côté d'Olivier Delaloye l'émission pour la télévision suisse romande "Mélting Pôtes". C'est dans cette émission que les Romands découvrent le trio comique Les taupes models, avec Florence Foresti.

De 2003 à 2004, elle joue à Bobino le spectacle Follement Roumanoff qui sera suivi d'une tournée en France et au Québec.

Confirmation médiatique et diversification (depuis 2006)

Anne Roumanoff en 2012.

En 2006, Anne Roumanoff présente de jeunes humoristes dans les séries d'émissions Anne et ses chéris sur Paris Première et Les chéris d'Anne sur NRJ 12 et Comédie !.

De 2008 à 2011, dans le cadre du festival Paris fait sa comédie, elle présente plusieurs spectacles à l'Olympia où elle fait découvrir au public de jeunes humoristes, comme notamment Kev Adams, Constance, Garnier et Sentou, Claudia Tagbo...

En 2007, elle fête ses vingt ans de carrière avec Anne a 20 ans au théâtre des Bouffes-Parisiens. Dès la même année, elle devient chroniqueuse dans Vivement dimanche prochain, présentée par Michel Drucker[4].

En 2008, Anne Roumanoff est la co-fondatrice avec Philippe Vaillant, son producteur et mari, du site d’humour Youhumour[5] qui propose les vidéos de 280 humoristes comme Arnaud Tsamere, Gustave Parking, Audrey Lamy, ou encore Eric Antoine.

Depuis 2009, Anne Roumanoff écrit une chronique hebdomadaire sur l'actualité intitulée Rouge vif[6] dans Le Journal du dimanche. La même année, elle intègre Europe 1, où elle présente une émission hebdomadaire Samedi Roumanoff[7], entourée d'une équipe d'humoristes. De 2009 à juillet 2013, elle intervient également dans la matinale Europe 1 Matin, d'abord aux côtés de Marc-Olivier Fogiel, puis de Bruce Toussaint.

En 2010, elle est choisie comme Marraine de la 24e édition du Téléthon.

En 2011, elle adapte et réécrit pour les enfants, aux éditions Glénat, des Fables de La Fontaine.

D'août 2012 à janvier 2013, Anne Roumanoff joue son nouveau spectacle Anne [Rouge]manoff au Théâtre du Palais-Royal.

En 2014, ses meilleures chroniques parues dans Le Journal du dimanche sont publiées dans le livre Normal 1er, roi des Français. La même année, elle participe à L'Œuf ou la Poule ? où elle finira deuxième.

Le , elle participe à Stars sous hypnose ; le 23 janvier, elle remporte le Maillon faible spéciale humoristes, sur D8.

Le , le spectacle Aimons-nous les uns les autres est créé à l'Olympia à Paris et retransmis dans 169 cinémas en France, en Suisse[8] et en Belgique. Il sera ensuite joué à l'Alhambra à Paris à partir du et jusqu'à .

Anne Roumanoff est en 2015, en tournée avec son spectacle en France (en particulier sur la scène du Le Kabaret - Champagne Music-Hall près de Reims), dans les pays francophones, en Grande-Bretagne (Londres) et aux États-Unis (New-York et Miami).

En août 2015, elle participe à Une famille en or spécial célébrités. Avec Hélène Ségara, Catherine Laborde, Fauve Hautot et Isabelle Vitari elles mènent la team Nonoff qui s'oppose à la team Totoff menée par Titoff et composée par Gil Alma, Philippe Lelièvre, Arnaud Digoin et Christophe Licata. Anne Roumanoff accède à la finale avec Arnaud Digoin ; ensemble ils remportent 40 000 pour le Secours populaire français dont Anne Roumanoff est la marraine, 5 000 avaient été gagnés auparavant par l'équipe Totoff ce qui fait un total de 45 000 remportés pour le Secours populaire français.

Le , sort son livre Best-of Roumanoff, compilation de ses meilleures pensées et répliques, dans la collection « Les pensées »[9] des éditions du Cherche midi.

Le 16 juin 2016, elle remporte L'Œuf ou la Poule ? face à notamment Carole Rousseau, Ary Abittan, Amelle Chahbi, ou encore Cauet.

Au vu du grand succès que rencontra Aimons-nous les uns les autres à l'Alhambra (Paris), le spectacle joua les prolongations sous le nom Aimons-nous les uns les autres, et plus encore... du 26 juillet 2016 au 15 janvier 2017.

Vie privée

En 1994, Anne Roumanoff a épousé celui qui était son producteur depuis le début des années 1990, Philippe Vaillant, né en 1955[10]. Ils ont deux filles, dont l'aînée, Alice, est née en 1995 et la seconde, Marie, en 2002[11]. En 2016, le couple se sépare mais reste en bons termes, les deux continuant de travailler ensemble[12].

Distinction

Spectacles

Scène

Anne Roumanoff en 2008 pour « Anne à 20 ans ».
  • 1987 - 1988 : Bernadette, calme-toi !, son premier one woman show, à Paris au théâtre des Blancs-Manteaux (9 mois à l'affiche - 15 000 spectateurs).
  • 1990 : Je bosse comme une folle, j’ai pas une minute à moi, c’est du délire !, à Paris au théâtre des Blancs-manteaux (7 mois - 16 000 spectateurs).
  • 1991 : Roumanoff à Grévin, à Paris (4 mois - 17 000 spectateurs).
  • 1993 : Anne Roumanoff à L'Européen, à Paris (8 mois - 47 000 spectateurs).
  • 1996 : Les hommes et les enfants d’abord, à Paris au théâtre Daunou (9 mois - 50 000 spectateurs).
  • 1998 : Complètement Roumanoff (Best Of Anne Roumanoff), à L'Olympia (Paris), puis en tournée francophone[13].
  • 2000 : À la Roumanoff, à Bobino (à Paris, 15 mois - 125 000 spectateurs) et en tournée francophone (130 000 spectateurs).
  • 2003 : Follement Roumanoff, à Bobino (Paris, 11 mois - 135 000 spectateurs) et en tournée francophone (14 mois).
  • 2007-2008 : Anne a 20 ans, au théâtre des Bouffes-Parisiens à Paris (12 mois - 150 000 spectateurs) et en tournée francophone.
  • 2009 : Bien plus que 20 ans, au théâtre des Bouffes parisiens à Paris (6 mois - 78 000 spectateurs).
  • Avril 2010 : Anne naturellement, à l’Olympia (Paris).
  • Septembre 2011 à juin 2012 : Anne naturellement, en tournée francophone (10 mois – 80 000 spectateurs).
  • Août 2012 à février 2015 : Anne [Rouge]manoff au théâtre du Palais Royal à Paris (6 mois - 60 000 spectateurs) et en tournée francophone.
  • Le 2 février 2015 : Aimons-nous les uns les autres, création du spectacle à l'Olympia à Paris, retransmis dans 169 cinémas en France, en Belgique et en Suisse[8].
  • Juillet 2015 à janvier 2016 : Aimons-nous les uns les autres à l'Alhambra à Paris (113 représentations).
  • Juillet 2016 à janvier 2017 : Aimons-nous les uns les autres et plus encore à l'Alhambra à Paris.

DVD

  • 1998 : Complètement Roumanoff
  • 2005 : Les hommes et les enfants d'abord
  • 2006 : Follement Roumanoff
  • 2008 : On ne nous dit pas tout ! Le Best of
  • 2008 : Anne a 20 ans
  • 2009 : 100 % Roumanoff
  • 2010 : Anne Naturellement
  • 2011 : Les Petites Résolutions
  • 2012 : Coffret trois spectacles : Anne Naturellement, Les Petites Résolutions, Follement Roumanoff
  • 2013 : Anne [Rouge]manoff !
  • 2015 : Aimons-nous les uns les autres

Filmographie

Cinéma

Téléfilms et série télévisée

Doublage

Publicités

Anne Roumanoff a joué dans plusieurs spots publicitaires pour les marques Groupe Lapeyre, Plein ciel, Bresse bleu, Weight Watchers

Médias

Radio

Anne Roumanoff sociétaire des Grosses têtes.
  • 1991 - 1996 : Chroniqueuse dans l'émission radio dominicale Rien à Cirer sur France Inter, présentée par Laurent Ruquier.
  • 2003 - 2008 : Sociétaire ponctuelle de l'émission Les Grosses Têtes sur RTL, présentée par Philippe Bouvard.
  • 2009 - 2014 : Animatrice de l'émission radio Samedi Roumanoff [7] de 11H à 12H30 chaque samedi sur Europe 1, entourée d'une équipe de chroniqueurs : Willy Rovelli, Shirley Souagnon, Chris Deslandes, Frédérick Sigrist, et Léa Lando ; en alternance avec : Damien Lecamp, Tom Villa et Caroline Vigneaux. Audience moyenne par émission : 1 439 000 auditeurs.
  • 2009 - 2011 : Les inédits d'Anne Roumanoff, chronique d'Anne Roumanoff dans la matinale Europe 1 matin, animée successivement par Marc-Olivier Fogiel, Guillaume Cahour, puis par Bruce Toussaint.
  • Janvier 2012 à juillet 2013 : Rouge vif, chronique d’Anne Roumanoff sur l’actualité dans la matinale Europe 1 matin animée par Bruce Toussaint, diffusée du lundi au mercredi.
  • 2016 - 2017 : Ça pique mais c'est bon, l'actualité du jour avec humour tous les jours de 12h à 12h30 sur Europe 1[14].
  • depuis septembre 2017 nouvelle émission de retour sur la case hebdomadaire du samedi de 11h à 12h30 sur Europe 1.

Télévision

Presse écrite

Théâtre

Mise en scène

Comédienne

Hommages et reconnaissances

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (juillet 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Ouvrages

  • Le guide de la belle-mère : comment la séduire ou faire avec !, Paris, avec Anne Bromberger, Albin Michel, (ISBN 978-2226065629)
  • Ça va être ta fête Maman !, Paris, Hors Collection, (ISBN 978-2258067141)
  • Le couple : Petits délices de la vie à deux, Paris, avec Colette Roumanoff, Hors Collection, (ISBN 978-2258070288)
  • Belle, mince, sexy : Et puis quoi encore ?, Paris, Hors Collection, (ISBN 978-2258072350)
  • Bien plus que 20 ans. Portraits de femmes (et d'un homme), Paris, Fetjaine, coll. « Humour », (ISBN 978-2354250324)
  • On ne nous dit pas tout ! "Les chroniques de Radio Bistrot", Paris, Fetjaine, coll. « Humour », (ISBN 978-2354251321)
  • Théo le corbeau et Maître Renard, Paris, Éditions Atlas, (ISBN 978-2723486019)
  • Marie-Chantal la cigale et Eugénie la fourmi, Paris, Éditions Atlas, (ISBN 978-2723486002)
  • Phildebert le lièvre et Huluberlu la tortue, Paris, Éditions Atlas, (ISBN 978-2723486002)
  • Gaston le Héron, Paris, Éditions Glénat, (ISBN 978-2723491525)
  • Normal 1er, roi des Français, Paris, Éditions l'Archipel, (ISBN 280981421X)
  • Normal 1er, roi des Français, Nouvelle édition augmentée, Paris, Éditions Archipoche, (ISBN 2352876990)
  • Best-of Roumanoff, Paris, Le Cherche Midi Éditeur, (ISBN 978-2-7491-4362-0)

Notes et références

Notes

  1. Anne Roumanoff est la petite-fille de grands-parents juifs russes ashkénazes et d'une grand-mère juive du Maroc, elle-même petite-fille du Grand-Rabbin Haim Cohen de Fez « Mes origines juives : Anne Roumanoff », Femininisrael.com (consulté le 13 janvier 2011).
  2. Après des études à HEC, à la faculté de droit et à l’École des langues orientales, il s'initie à la philosophique indienne auprès de maîtres spirituels comme Swami Ramdas et Swami Prajnanpad. Il travaille deux ans à New York comme conseiller économique à l'ambassade de France et comme ingénieur commercial à Rhône-Poulenc. Il s'est notamment consacré à la traduction et la publication des entretiens et des lettres des autres disciples de son maître Swami Prajnanpad.

Références

  1. « Daniel Roumanoff. Biographie & informations », sur babelio.com (consulté en juin 2017).
  2. Compagnie Colette Roumanoff.
  3. « Anne Roumanoff : "C'était viscéral d'arriver à monter sur scène" », sur europe1.fr, .
  4. Prisma Média, « Anne Roumanoff - La biographie de Anne Roumanoff avec Gala.fr », sur Gala.fr (consulté le 4 novembre 2017)
  5. Site vidéos humoristes et comiques français Youhumour.com
  6. a et b Rouge vif chronique hebdomadaire sur l'actualité dans le Journal du dimanche
  7. a et b Émission Samedi Roumanoff de 11H à 12H30 chaque samedi sur Europe 1
  8. a et b « Anne Roumanoff présente son nouveau spectacle, "Aimez-vous les uns les autres" », RTS Info, Radio télévision suisse « 12h45 : le rendez-vous Culture »,‎ (lire en ligne [vidéo])
  9. « Best-of Roumanoff - Humour - Editions Le Cherche midi », sur cherche-midi.com (consulté le 15 octobre 2015)
  10. [1] Biographie de Philippe Vaillant]
  11. Voir sur Pure People.
  12. « Anne Roumanoff, divorcée : "J'ai vécu une belle histoire" », sur parismatch.com, .
  13. Tournée francophone : France métropolitaine et d'outre-mer (Guyane Française, Guadeloupe, Martinique, Nouvelle-Calédonie), Suisse, Belgique, Québec, Maroc, Tunisie…
  14. Anne Roumanoff de retour sur Europe 1 le midi à la rentrée
  15. Anne Roumanoff en prime sur TF1
  16. Anne Roumanoff en duo à la Cité des congrès de Nantes
  17. Voir sur famillemaestro.fr.
  18. Voir sur myspace.com.
  19. (fr) « Anne Roumanoff, humoriste préférée des Français », sur www.strategies.fr (consulté le 8 août 2010).
  20. « L’Espace Anne Roumanoff inauguré ce dimanche à Froidfond. Info - La Roche sur Yon.maville.com », sur www.larochesuryon.maville.com (consulté le 22 février 2017).
  21. Anne Roumanoff au musée Grévin.

Voir aussi

Liens externes