Anne Louis Christian de Montmorency

Anne-Louis-Christian de Montmorency-Tancarville
Anne-Louis-Christian de Montmorency (1769-1844).png
Fonctions
Pair de France
-
Liste des députés de la Seine-Maritime
-
Liste des conseillers généraux de la Seine-Maritime
Titre de noblesse
Grand d'Espagne
Biographie
Naissance
Décès
(à 75 ans)
Munich
Nationalité
Activités
Homme politique, militaire
Famille
Père
Fratrie
Anne Charles François de Montmorency
Anne-Éléonore de Montmorency ()
Autres informations
Parti politique
Grade militaire
Distinctions

Anne-Louis-Christian de Montmorency ( - Neuilly - Munich), 8e prince de Robech (1812), comte de Tancarville, marquis de Seignelay, dit le prince de Montmorency-Tancarville, est un militaire et homme politique français des XVIIIe et XIXe siècles.

Biographie

« Fils de très haut et très illustre seigneur, monseigneur Anne-Léon de Montmorency, duc de Montmorency et de Piney-Luxembourg, premier baron de France et premier baron chrétien, comte de Tancarville, Creuilly, marquis de Seignelay, de Blainville, de Lourey, et autres lieux, maréchal de camp des armées du roi, connétable héréditaire de la province de Normandie, et de très haute et très illustre dame, Mme Anne-Françoise-Charlotte de Montmorency-Luxembourg, duchesse de Montmorency ».

Anne-Louis-Christian s'engage jeune dans la Révolution, il fut inspecteur de la Garde nationale de la Seine-Inférieure, appelé en 1790, à faire partie du Comité ecclésiastique. La même année, il émigra avec sa famille et ne rentra en France qu'avec les Bourbons.

Il fut alors successivement élu député du collège de département de la Seine-Inférieure, le [1], le [2], le [3], enfin le [4].

Pendant la session de 1815, il vota avec la majorité puis, dans les sessions suivantes, s'assit au côté droit, vota avec les ministériels, prit très rarement la parole et fut l'un des cinq candidats à la présidence de la Chambre.

Conseiller général de ce département, grand d'Espagne, maréchal de camp depuis le , M. de Montmorency-Tancarville fut nommé pair de France le .

Après les événements de 1830, il refusa de prêter serment à la nouvelle dynastie et se retira en Bavière où il mourut.

Décorations

Vie familiale

Fils de Anne Léon II de Montmorency-Fosseux (17311799), 3e duc de Montmorency (Beaufort) et de Charlotte Anne Françoise de Montmorency-Luxembourg[5] (, inhumée au cimetière de Montmartre, Paris XVIIIe), duchesse de Montmorency, comtesse de Tancarville et de Gournay, marquise de Seignelay, dame du palais de la dauphine Marie-Antoinette d'Autriche (1771-1774), puis dame du palais de la reine Marie-Antoinette (1774-1792), Anne-Louis-Christian épousa le Henriette de Becdeliévre de Cany ( - Paris), fille d'Anne Louis Roger de Becdelièvre (), marquis de Quevilly, seigneur de Cany, dit le « marquis de Cany », lieutenant-général des armées du Roi, chevalier de Saint-Louis.

Ensemble, ils eurent :

  1. Anne Charlotte Marie Henriette ( - Orléans - Paris), 10e princesse de Robech, mariée, le à Paris, avec Emmanuel[6] ( - Moussy-le-Vieux - Paris VIIe), comte de Brissac, aide de camp du duc de Bordeaux, 10e prince de Robech, grand d'Espagne de 1re classe, dont postérité ;
  2. Anne Sidonie Joséphine Marie ( - Paris), mariée en , Paris, avec Edouard ( † ), comte de La Châtre, sans postérité ;
  3. Anne Christian Marie 'Gaston' ( - Paris), 9e prince de Robech, grand d'Espagne de 1re classe, capitaine de cavalerie, sans union, ni postérité ;
  4. Anne Elie Aurélie Marie[7] ( - Paris), mariée le avec Armand (22 prairial an X () - Paris - Aix-les-Bains), marquis de Biencourt, châtelain d'Azay-le-Rideau, aide de camp du maréchal de Bourmont (1830), dont postérité ;
  5. Anne Philippe Marie Christian ( - Paris - École de cavalerie de Saumur).

Annexes

Bibliographie

Notes et références

  1. Par 102 voix (200 votants, 248 inscrits)
  2. Par 138 voix (191 votants, 233 inscrits)
  3. Par 142 voix (188 votants)
  4. Par 145 voix (189 votants, 238 inscrits)
  5. Charlotte Anne Françoise de Montmorency-Luxembourg (17 novembre 175224 mars 1829, inhumée au cimetière de Montmartre, Paris XVIIIe), duchesse de Montmorency, comtesse de Tancarville et de Gournay, marquise de Seignelay, dame du palais de la dauphine Marie-Antoinette d'Autriche (1771-1774), puis dame du palais de la reine Marie-Antoinette (1774-1792), fille de Anne François de Montmorency-Luxembourg (17351761), duc de Montmorency (par courtoisie), baron de Jaucourt, comte de Tancarville et de Gournay, marquis de Seignelay
  6. Désiré Emmanuel Louis Hélie Michel Timoléon de Cossé-Brissac (3 juillet 1793 - Moussy-le-Vieux23 avril 1870 - Paris VIIe), comte de Brissac, aide de camp du duc de Bordeaux, 10e prince de Robech, grand d'Espagne de 1re classe, fils cadet de Hyacinthe Hugues Charles Timoléon de Cossé-Brissac (8 novembre 1746 - Paris19 juin 1813 - 8, rue du Pot-de-Fer, Paris Ve, inhumé au Panthéon), duc de Cossé (24 janvier 1784), 1er comte de Cossé-Brissac et de l'Empire (1808), mestre de camp du régiment Royal-Roussillon, maréchal de camp (1788), lieutenant-général (1791), sénateur, grand chambellan de Maria Letizia Ramolino, et de Françoise Dorothée d'Orléans-Rothelin (28 septembre 175229 novembre 1818), comtesse de Rothelin.
  7. On lui prête ce mot : en 1871, saluant le départ des prussiens occupant Azay-le-Rideau : « Adieu, Messieurs. J'espère ne jamais vous revoir. La France avait vu les Goths, les Ostrogoths et les Visigoths ; il ne lui restait plus qu'à voir les Saligauds ! »
    Source 
    L.B. de Rougé, « roglo.eu », Amélie de Montmorency-Tancarville (consulté le 5 décembre 2010)

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes