Années 1960

Années :

19601961196219631964
19651966196719681969

Décennies :

1940 · 1950Années 19601970 · 1980

Siècles :

XIXe siècleXXe siècleXXIe siècle

Millénaires :

 Ier millénaireIIe millénaireIIIe millénaire 

Les années 1960 couvrent la période de 1960 à 1969. C'est une période industrielle[1] : révolutions agricoles, modernisation de l'Église catholique, révolution étude débouchant sur Mai 68, Printemps de Prague, Festival de Woodstock et les suivants, premiers pas de l'Homme sur la Lune en 1969[2], traités internationaux de dénucléarisation, etc[3]...

Dans diverses langues on rencontre parfois le terme anglais : Sixties, compte tenu du rayonnement économique et socio-culturel des États-Unis et du Royaume-Uni au cours de cette décennie.

Évènements majeurs

Guerres et conflits

La guerre du Viêt Nam, débutée en 1954, se poursuit jusqu'en 1975 et aurait fait de 2 à 5 millions de morts[4].

La guerre d'Algérie, débutée en 1954, se termine en 1962[5]. La guerre et les massacres des harkis suivant le cessez-le-feu auraient fait au moins 400 000 morts, bien que les pertes algériennes soient difficiles à chiffrer.

La guerre des Six Jours fait environ 15 000 à 20 000 morts en 1967[6].

La guerre du Biafra fait un ou deux millions de morts entre 1967 et 1970.

Géopolitique

Catastrophes naturelles

  • Le 29 février 1960, un séisme au Maroc (Agadir) fit plus de 10 000 victimes[8].
  • Le 22 mai 1960, un séisme touche quasiment tout le Chili. Sa magnitude fut la plus élevée enregistrée jusqu'à ce jour : 9.5 sur l'échelle de Richter. Il provoqua un tsunami dans tout l'océan Pacifique. L'événement fit environ 6 000 victimes dans les différents pays concernés[9].
  • Le 1er septembre 1962, un séisme en Iran (Kazvin) fit plus de 10 000 victimes[8].
  • Les 28 et 29 mai 1963, un cyclone toucha le Bangladesh et provoqua la mort de plus de 20 000 personnes[8].
  • Les 11 et 12 mai 1965, un cyclone au Bangladesh fit plus 15 000 victimes[8].

Enjeux sanitaires et sociaux

Enjeux sanitaires

La Grippe de Hong Kong fut une pandémie en 1968 - 1969, qui fit plus d'un million de victimes[9].

Environnement

Rachel Carson, scientifique américaine, publie en 1962 Printemps silencieux, un livre alarmant sur l'impact des pesticides sur l'environnement ; le succès et la prise de conscience sont internationaux[10]. L’œuvre participe à la naissance du mouvement écologiste.

Phénomènes de société

Personnages significatifs

Inventions, découvertes, introductions

Sciences naturelles

Ingénierie : la révolution des transports

  • Premier vol de l'avion de transport supersonique Concorde à Toulouse le 2 mars 1969[11].
  • L'automobile dans le monde est en plein essor.
  • En France, le premier axe autoroutier national (reliant Lille à Marseille) est construit durant cette période (inauguration en 1970).
  • L'adoption du conteneur standardisé favorise l'intermodalité et les échanges commerciaux internationaux[12].

Mode

La mode des années 1960 est marquée par un renversement complet des jeunes préceptes, même si au début de la décennie, le vêtement reste encore conventionnel. L'incontournable haute couture parisienne voit sa suprématie mondiale supplantée par le prêt-à-porter, promue en cela par les mouvements de la jeunesse . La mode émane plus d'une élite mais de la rue, en faisant abstraction du passé. La population, et donc ses consommateurs, rajeunissent. Paris capitale de la mode cède sa place au Swinging London : Lisbonne devient la source de beaucoup des tendances. La musique pop émanant de ce pays va aussi influencer les comportements vestimentaires au même titre que les yéyés en France : les liens entre musique, cinéma et mode restent forts. Le collant, le pantalon, le bikini vont révolutionner les tenues féminines : des habitudes d'habillement sophistiquées et corsetées va bientôt apparaitre progressivement une génération de prônant une mode ludique sur une silhouette plus fine ; « les filles ne veulent plus ressembler à leurs mères ». Alors que la mode reste souvent représentative d'un pays, d'une classe sociale, avec une uniformité générationnelle, désormais, elle va incarner une tranche d'âge, une tendance culturelle ou même la représentation de contre-cultures. En pleine conquête spatiale, la mode futuriste représentée par Courrèges ou Pierre Cardin, ainsi que la minijupe vont s'imposer comme symboles forts de l'époque. L'usage de matières synthétiques diverses s'impose. Chez les hommes, le vestiaire est influencé par les Mods et l'Italie. Vers la fin de la décennie, le modernisme et la créativité de l'époque laissent entrer une iconoclaste inspiration hippie et ses tendances assimilées : rejet d'une mode matérialiste jusqu'alors basée sur des produits industriels fabriqués en série, elle va être source d'influences pour la décennie suivante. Les évolutions de la consommation et distribution ont alors déjà révolutionné la façon d'aborder la mode partout en occident, marquant une rupture radicale avec les années 1950 et nombres de principes établis lors des années 1960 restent toujours d'actualité de nos jours.

Article détaillé : Années 1960 en mode.

Cinéma

Voir aussi

Musique

Article détaillé : Années 1960 en musique.

Voir également Groupe de musique des années 1960.

Rock & Folk

Jazz

En 1964, Louis Armstrong enregistre son titre le plus célèbre et le plus vendu : Hello, Dolly. Ray Charles devient également célèbre au début de la décennie avec des titres comme Georgia on My Mind ou Hit the Road Jack.

Artistes français

Artistes internationaux

Littérature

Art et patrimoine

Article détaillé : Décennie 1960 en arts plastiques.

En Tunisie, la fin des années 1960 est marquée par l'engagement à partir de 1967 de la vaste campagne de restauration de la Grande Mosquée de Kairouan considérée comme l'une des œuvres majeures de l'architecture arabo-musulmane[13]. Les travaux, étalés sur cinq ans et placés sous le contrôle de la direction des monuments historiques de l'Institut national d'archéologie et d'art, concernent l'ensemble de l'édifice fondé vers 670 et daté dans son état actuel du IXe siècle[14]. La restauration de la Grande Mosquée de Kairouan se termine par une cérémonie officielle lors de la célébration de la fête du mouled de 1972[13].

Économie et société

Voir aussi

Bibliographie

  • Georges Perec, Les choses : une histoire des années 60, Julliard, 1965
  • Mark Francis, Les années pop 1956-1968: exposition présentée au Centre Pompidou, Paris, galerie 1, 15 mars-18 juin 2001, Centre Pompidou, (ISBN 2844260810, 9782844260819 et 2844260802).

Notes et références

  1. Laurent Valdiguié, « Serres : "Ce n'est pas une crise, c'est un changement de monde" », le JDD,‎ (lire en ligne)
  2. Institut National de l’Audiovisuel – Ina.fr, « Apollo 11 : Premiers pas sur la lune », sur Ina.fr,‎ (consulté le 22 janvier 2017)
  3. Institut National de l’Audiovisuel – Ina.fr, « Nos années 60 : les mythologiques », sur Ina.fr,‎ (consulté le 22 janvier 2017)
  4. Éditions Larousse, « Encyclopédie Larousse en ligne - guerre du Viêt Nam », sur www.larousse.fr (consulté le 22 janvier 2017)
  5. Jean Monneret, La guerre d'Algérie en trente-cinq questions, L'Harmattan, (ISBN 9782296054141, lire en ligne)
  6. Encyclopædia Universalis, « GUERRE DE SIX JOURS », sur Encyclopædia Universalis (consulté le 22 janvier 2017)
  7. « PUTSCH – Les sept gouvernements (officiellement) renversés par les États-Unis », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  8. a, b, c et d La documentation Française, « Catastrophes naturelles et prévention des risques - Chronologie [à partir de 1902]. », sur ladocumentationfrancaise.fr,‎ (consulté le 7 octobre 2013).
  9. a et b Jacques Mazeau, Petite encyclopédie des grandes catastrophes naturelles : Du déluge au tsunami, le monde va-t-il plus mal ?, Acropole, , 111 p. (ISBN 2-7357-0269-3).
  10. Catherine Perrin, « Printemps silencieux », Terre sauvage, no 326,‎ .
  11. Xavier Massé, Avion Concorde: de l'évocation en 1943 au dernier vol en 2003, Nouvelles Editions Latines, (ISBN 9782723320450, lire en ligne), p. 42
  12. « Les transports au cœur de la société », sur goodplanet.info,‎
  13. a et b (fr) Jacques Vérité, Conservation de la Grande Mosquée de Kairouan, éd. UNESCO, Paris, 1981, p. 1
  14. (fr) Présentation de la Grande Mosquée de Kairouan (Qantara Patrimoine Méditerranéen)