Angelo Peruzzi

Angelo Peruzzi
Image illustrative de l'article Angelo Peruzzi
Biographie
Nationalité Drapeau : Italie Italien
Naissance (47 ans)
Lieu Blera (Italie)
Taille 1,80 m
Période pro. 1986-2007
Poste Gardien de but
Parcours junior
Saisons Club
?-1986 Drapeau : Italie AS Roma
Parcours professionnel1
Saisons Club 0M.0(B.)
1986-1989 Drapeau : Italie AS Roma 013 (0)
1989-1990 Drapeau : Italie Hellas Vérone 029 (0)
1990-1991 Drapeau : Italie AS Roma 003 (0)
1991-1999 Drapeau : Italie Juventus FC 208 (0)
1999-2000 Drapeau : Italie Inter Milan 033 (0)
2000-2007 Drapeau : Italie Lazio Rome 192 (0)
1986-2007 Total 478 (0)
Sélections en équipe nationale2
Années Équipe 0M.0(B.)
1989-1992 Drapeau : Italie Italie espoirs 010 (0)
1992 Drapeau : Italie Italie olympique 002 (0)
1996-2006 Drapeau : Italie Italie 031 (0)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
2010-2012 Drapeau : Italie Italie espoirs (adjoint)
2012 Drapeau : Italie UC Sampdoria (adjoint)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Angelo Peruzzi, né le 16 février 1970 à Viterbe (Italie), est un footballeur italien qui évoluait au poste de gardien. Il était international italien (31 sélections entre 1995 et 2006). Aujourd'hui, il occupe le poste de manager général à la Lazio Rome.

Biographie

Celui que l'on surnommait Tyson ou encore Cinghialone[1] met fin à sa carrière de footballeur à 37 ans après près de 20 ans de carrière professionnelle juste avant la clôture de la saison 2006-2007, le dimanche au terme du derby romain face aux rivaux de l'AS Roma (score 0-0).

Durant sa carrière, il aura joué trois finales consécutives de ligue des champions en 1996, en 1997 et 1998 avec la Juventus. Le , au stade olympique de Rome, il permet à son équipe de gagner contre l'Ajax 1-1 4 tab à 2 en arrêtant les tirs d'Edgar Davids et de Sonny Silooy. Il perd cependant les deux autres finales : à Munich contre Dortmund 3-1 en 1997 et à Amsterdam contre le Real Madrid 1-0 en 1998.

En équipe nationale

Il débute en 1995 après la Coupe du monde 1994 où l'Italie termina deuxième. Il est choisi pour l'Euro 1996 en tant que premier gardien.

Ensuite, il rate la Coupe du monde 1998 en France et l'Euro 2000 aux Pays-Bas et en Belgique pour blessures.

Il refuse d'être le troisième gardien à la Coupe du monde 2002, poste qui reviendra à Christian Abbiati. Il est sélectionné pour l'Euro 2004 et la Coupe du monde 2006 en Allemagne où il mettra un terme à sa carrière internationale.

Carrière

Palmarès

Équipe nationale

Club

Distinction

Ufficiale OMRI BAR.svg Il est fait Grand officier de l'Ordre du Mérite de la République italienne le [2], à l'initiative du Président du Conseil des Ministres.

Notes et références

Liens externes