André Weil-Curiel

André Weil-Curiel (1er juillet 1910, Paris-11 janvier 1988) est un avocat, conseiller municipal socialiste, puis non-inscrit de Paris (IIe arrondissement) de 1959 à 1965.

Éléments biographiques

André Weil-Curiel est né le 1er juillet 1910 à Paris[1].

La Résistance

André Weil-Curiel est un des premiers à s'engager dans la France Libre en juillet 1940[2],[3].

Manifestation du 11 novembre 1940

Il participe à la manifestation du 11 novembre 1940[4] qui débute tôt le matin à h 30 quand André Weil-Curiel, Léon-Maurice Nordmann et Michel Edinger, membres du réseau du Musée de l'Homme, déposent devant la statue de Georges Clemenceau en bas des Champs-Élysées une gerbe « en témoignage d'admiration envers l'homme qui ne voulut jamais capituler et ne désespéra pas de la Patrie ». La gerbe est entourée d'un ruban tricolore et accompagnée d'une « carte de visite » en carton d'un mètre de long, portant l'inscription « Le général de Gaulle à l'organisateur de la victoire ».

Conseiller municipal de Paris

André Weil-Curiel est conseiller municipal socialiste, puis non-inscrit de Paris (IIe arrondissement) de 1959 à 1965[5].

Bibliographie

  • André Weil-Curiel. Règles du savoir vivre à l'usage d'un jeune juif de mes amis. Préface de Leon-Paul Fargue de l'Académie Mallarmé. Éditions du Myrte: Paris, 1945[6]
  • André Weil-Curiel. Le Temps de la honte. Éditions du Myrte: Paris, 1945-1947[7]
  • André Weil-Curiel, Le Monde, 1er juillet 1966[8]
  • André Weil-Curiel & Raymond Castro. Spoliations et restitutions. Paris, 1945[9]
  • (en) John M. Sherwood. Georges Mandel and the Third Republic. Stanford University Press, 1970 (ISBN 0804707316), (ISBN 9780804707312)[10]
  • (en) Martin Cornick & Peter Morris. The French Secret Services. Transaction Publishers, 1993 (ISBN 1560001119), (ISBN 9781560001119)
  • (en) Eugen Joseph Weber. The Hollow Years: France in the 1930s. W.W. Norton & Company, 1996 (ISBN 0393314790), (ISBN 9780393314793)[11]
  • (en) Nicholas Atkin & Frank Tallet. The Right in France: From Revolution to Le Pen. I.B. Turus, 2003 (ISBN 1860649165), (ISBN 9781860649165)
  • (en) Gilbert Michlin. Of No Interest to the Nation: A Jewish Family in France, 1925-1945. Wayne State University Press, 2004 (ISBN 0814338488), (ISBN 9780814338483)[12]
  • (en) William Irvine. Between Justice And Politics: The Ligue Des Droits De L'Homme, 1898-1945. Stanford University Press, 2006 (ISBN 0804767874), (ISBN 9780804767873)[13]
  • Julien Blanc. Au commencement de la Résistance. Du côté du musée de l'Homme 1940-1946. Le Seuil: Paris, 2010[14]

Notes et références

  1. Voir, WEIL-CURIEL, ANDRÉ. LE MAITRON. Dictionnaire Biographique. Mouvement Ouvrier. Mouvement Social. Université Paris 1.
  2. Voir, Un français Libre parmi 50938. André Weil-Curiel. Français Libres.
  3. Voir, Le réseau du musée de l'Homme. Défense. Gouvernement français.
  4. Voir, Alain Monchablon. La manifestation à l'étoile du 11 novembre 1940. Histoire et mémoires. Vingtième Siècle. Revue d'Histoire 2011/2 (no.110). Note 31.
  5. Voir, Coup de cafard. L'EXPRESS.
  6. Voir, André Weil-Curiel. Règles du savoir vivre à l'usage d'un jeune juif de mes amis. Paris, 1945.
  7. Voir, (en) Cornick & Morris, 1993, p. 62.
  8. Voir, (en) Nicholas Atkin & Frank Tallet. The Right in France: From Revolution to Le Pen, 2003, p. 256, note 1.
  9. Voir, André Weil-Curiel & Raymond Castro. Spoliations et restitutions, 1945.
  10. Voir, (en) John M. Sherwood, Georges Mandel and the Third Republic, 1970, p. 266.
  11. Voir, (en) Eugen Joseph Weber. The Hollow Years: France in the 1930s, 1996, p. 291, note 30.
  12. Voir, (en) Gilbert Michlin. Of No Interest to the Nation: A Jewish Family in France, 1925-1945, 2004, p. 136.
  13. Voir, (en) William Irvine. Between Justice And Politics: The Ligue Des Droits De L'Homme, 1898-1945, 2006, p. 207.
  14. Julien Blanc. Au commencement de la Résistance. Du côté du musée de l'Homme 1940-1946. Voir, l'analyse de Joel Drogland dans La Cliothèque, lundi 8 novembre 2010, qui cite le rôle de Weil-Curiel.

Articles connexes