André Piljean

André Piljean
Naissance
Aubervilliers, Drapeau de la France France
Décès
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Œuvres principales

  • Passons la monnaie

André Piljean, né en 1914 à Aubervilliers et mort en août 1956, est un écrivain de roman policier et de roman d’espionnage français.

Biographie

Très tôt orphelin, André Piljean entre à l’usine à 12 ans. Il est successivement menuisier, lithographe, grillageur, manœuvre, chômeur, ouvrier d’usine, couvreur, employé des wagons-lits, docker. Il s’engage dans la marine nationale mais est réformé. Malade pendant plusieurs années, il s’intéresse au théâtre, écrit, joue. L’acteur Gaston Modot l’encourage à écrire. Au moment où il songe à arrêter, Gallimard accepte son premier roman Passons la monnaie[1] pour lequel il obtient le grand prix de littérature policière en 1952.

Bibliographie

Roman policier

Ses 2 romans sont parus dans la collection Série noire

  • Passons la monnaie, no 98, 1951
  • Un chien écrasé, no 156, 1953

Roman d’espionnage

Ses 11 romans sont parus dans la collection Espionnage des éditions Fleuve noir

  • Service dans l'ombre, no 49, 1954
  • Impasse sanglante, no 55, 1954
  • Péril sur l'Ouest, no 59, 1954
  • Liste noire, no 68, 1955
  • Morts en chaîne, no 73, 1955
  • Affaire privée, no 80, 1955
  • Fonds secrets, no 87, 1956
  • Mission punitive, no 94, 1956
  • Corridor « E », no 104, 1956
  • Jeu blanc, no 110, 1956
  • Opération Piège, no 147, 1957

Nouvelles

Deux nouvelles dans Mystère magazine

  • Je déteste Lanzi !, no 44, septembre 1951
  • La Grande Vie, no 107, décembre 1956

Trois nouvelles dans Ficton Éditions OPTA

  • La Boîte de Pandore, no 2, décembre 1953
  • Le « Détachtout », no 9, août 1954
  • Cassandre, no 20, juillet 1955

Filmographie

Références

Notes

  1. André Piljean dans Mystère magazine no 44

Liens externes