André Cellier

André Cellier
Nom de naissance André Maurice Cellié
Naissance
Paris 19e
Nationalité France Française
Décès (à 70 ans)
Paris 10e
Profession Acteur, Metteur en scène, Directeur de Théâtre
Séries notables Fortune
Le Dessous du ciel
Nana

André Cellier, de son nom vrai nom André Maurice Cellié, est un acteur, metteur en scène et directeur de théâtre français, né le à Paris et mort dans cette même ville le [1]. Il a aussi travaillé pour le cinéma et la télévision.

Biographie

André Cellier fait ses débuts au théâtre en 1943[3]. En 1952, il prend la direction du Théâtre de Poche Montparnasse qu'il occupe jusqu'en 1958[4]. Il se fait remarquer grâce à ses mises en scène de pièces d'August Strindberg[3],[5].

Il s'engage ensuite dans la voie de la décentralisation théâtrale. Il travaille avec Roger Planchon à Villeurbanne et avec Jean Dasté à Saint-Étienne. En 1971, il devient directeur du Centre dramatique de Tours[3],[5]. Il présente des créations de Patrice Chéreau, d'Ariane Mnouchkine ou du Théâtre de l'Aquarium. Homme d'engagement (il est membre du Parti communiste français), sa programmation heurte la sensibilité d'une municipalité dirigée par le très conservateur Jean Royer qui le licencie en 1976[3],[5],[6]. Fort du soutien reçu il fonde le Théâtre libre de Touraine, hébergé dans la salle de spectacles que s'est donnée l'Université de Tours depuis 1973, puis répond en 1979 à l'appel de Robert Jarry, maire du Mans. Avec le soutien de son épouse Hélène Roussel et de Didier-Georges Gabily, il crée dans la cité sarthoise le Centre Théâtral du Maine qu'il dirige jusqu'en 1986[7] cherchant encore à aider l'émergence de nouveaux talents.

Sur les planches, il a notamment incarné Gustave dans Créanciers de Strindberg mais aussi Oncle Vania d'Anton Tchekhov ou Créon dans l'Antigone de Sophocle[3],[8].

Homme de théâtre, André Cellier mène une modeste carrière au cinéma. Il apparait dans des réalisations d'Alex Joffé (Fortunat avec Bourvil et Michèle Morgan), de Michel Deville (Benjamin ou les Mémoires d'un puceau) ou de Costa-Gavras (L'Aveu).

On le voit à la télévision dans deux téléfilms de la série Le Théâtre de la jeunesse et dans deux séries réalisées par Henri Colpi. Dans le feuilleton Le Dessous du ciel diffusée en 1974, il tient le rôle de Philippe Gavarnier, le père de l’héroïne interprétée par Marie-Georges Pascal. Le grand public le retrouve face à Véronique Genest dans Nana et dans quelques épisodes de Châteauvallon. La mini-série Quelques hommes de bonne volonté de François Villiers lui donne l'occasion d'incarner Jean Jaurès.

André Cellier est mort à l'âge de 70 ans . Il est inhumé au Cimetière parisien de Pantin[1].

Théâtre

Comme metteur en scène

Comme acteur

Filmographie

Cinéma

Télévision

Notes et références

  1. a et b André Cellier sur Les Gens du Cinéma
  2. a, b, c, d et e L'Humanite.fr, le 27 janvier 1997 André Cellier, homme de théâtre et citoyen.
  3. Les Archives du spectacle
  4. a, b et c Libération.fr, le 25 janvier 1997 Mort de l'acteur André Cellier.
  5. L'Unité du 5 novembre 1976, bases.ourouk.fr
  6. Les Trois coups, no 24
  7. Antigone, mise en scène d'André Cellier sur Worldcat

Liens externes