Ancre (Vanne)

l'Ancre
Illustration
L'Ancre à Bercenay-en-Othe.
l'Ancre sur OpenStreetMap.
Caractéristiques
Longueur 15,9 km [1]
Bassin collecteur la Seine
Débit moyen (Estissac)
Nombre de Strahler 2
Organisme gestionnaire Syndicat Intercommunal d’Assainissement et d’Irrigation de la Vanne et de ses Affluents (SIAIVA)[2]
Régime pluvial
Cours
Source au lieu-dit La Perrière
· Localisation entre Maraye-en-Othe et Bercenay-en-Othe
· Altitude 201 m
· Coordonnées 48° 10′ 09″ N, 3° 54′ 14″ E
Confluence la Vanne
· Localisation Estissac
· Altitude 134 m
· Coordonnées 48° 16′ 06″ N, 3° 48′ 21″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Champcharme
· Rive droite sans
Pays traversés Drapeau de la France France
Départements Aube
Arrondissement Troyes
Cantons Aix-en-Othe, Estissac
Régions traversées Grand Est
Principales localités Estissac

Sources : SANDRE:« F3553000 », Géoportail, OpenStreetMap

L’Ancre est une rivière française du département Aube, dans la région Grand Est, et un affluent gauche de la Vanne (rivière), c'est-à-dire un sous-affluent du fleuve la Seine par l'Yonne.

Géographie

De 15,9 kilomètres de longueur[1], l'Ancre prend sa source entre les deux commune de Maraye-en-Othe et Bercenay-en-Othe à 201 mètres d'altitude[3], près du lieu-dit La Perrière.

Il coule globalement du sud-est vers le nord-ouest[4].

Il conflue sur la commune de Estissac, à 134 mètres d'altitude[5], près du lieu-dit le Boutoir.

Communes et cantons traversés

L'Ancre à Chennegy en 2009

Dans le seul département de l'Aube, l'Ancre traverse les quatre communes[1] suivantes, dans deux cantons, dans le sens amont vers aval, de Maraye-en-Othe (source) , Bercenay-en-Othe, Chennegy, Estissac (confluence)

Soit en termes de cantons, l'Ancre prend source dans le canton d'Aix-en-Othe, traverse et conflue dans le canton d'Estissac, le tout dans l'arrondissement de Troyes.

Bassin versant

La superficie du bassin versant « La Vanne de sa source au confluent de la Nosle (inclus) » (F355) est de 449 km2[1].

Organisme gestionnaire

Le bassin versant de la Vanne est géré par le Syndicat Intercommunal d’Assainissement et d’Irrigation de la Vanne et de ses Affluents (SIAIVA)[2]. Le président est Jean-Pierre Verrecke également maire de Neuville-sur-Vanne.

Affluents

L'Ancre a trois affluents référencés[1] ou plutôt un affluent et un bras (défluent et confluent donc) :

Rang de Strahler

Le rang de Strahler est donc de deux.

Hydrologie

Lavoir sur l'Ancre à Chennegy en 2009

Aménagements et écologie

L'Ancre à Thuisy sur Estissac

Voir aussi

Circle-icons-globe.svg

Les coordonnées de cet article :

Notes et références

Notes

  1. rd pour rive droite et rg pour rive gauche

Références

  1. a b c d et e Sandre, « Fiche cours d'eau - L'Ancre (F3553000) » (consulté le 18 octobre 2012)
  2. a et b « Syndicat mixte intercommunal d'assainissement et d'irrigation de la vallée de la Vanne (Siren : 200071421) - Fiche signaletique BANATIC », sur www.banatic.interieur.gouv.fr (consulté le 3 février 2018)
  3. « Source de l'Ancre » sur Géoportail (consulté le 18 octobre 2012).
  4. Géoportail - Institut géographique national (France), « Géoportail » (consulté le 18 octobre 2012)
  5. « Confluence de l'Ancre avec la Vanne » sur Géoportail (consulté le 18 octobre 2012).
Ressource relative à la géographie :