Ampoigné

Ampoigné
L'église Saint-Jean-Baptiste et la mairie.
L'église Saint-Jean-Baptiste et la mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Mayenne
Arrondissement Château-Gontier
Canton Château-Gontier
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Château-Gontier
Code postal 53200
Code commune 53004
Démographie
Gentilé Ampoignéen
Population 563 hab. (2015 en augmentation de 0,9 % par rapport à 2010)
Densité 27 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 48′ 41″ nord, 0° 49′ 28″ ouest
Altitude Min. 47 m
Max. 92 m
Superficie 21,12 km2
Historique
Date de fusion
Commune(s) d’intégration Prée-d'Anjou
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Mayenne

Voir sur la carte administrative de Mayenne
City locator 15.svg
Ampoigné

Géolocalisation sur la carte : Mayenne

Voir sur la carte topographique de Mayenne
City locator 15.svg
Ampoigné

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Ampoigné

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Ampoigné

Ampoigné est une ancienne commune française, située dans le département de la Mayenne en région Pays de la Loire, peuplée de 563 habitants[Note 1].

Elle dépend de la commune de Prée-d'Anjou depuis le , avec la commune voisine de Laigné.

Géographie

La commune est située dans le sud-Mayenne.

Toponymie

Graphies anciennes : de Amponiaco (XIe), de Ampugneio (XIIe), Ampongné (1622)[1].

On reconnaît, avec la finale -é un nom de propriété formé avec le suffixe -acus. Selon A. Dauzat[2] il s'agit d'un nom de personne romain, Amponius, dérivé de Ampius (nom effectivement attesté en latin).

Pour Jacques Lacroix[3], il s'agirait plutôt d'un théonyme (nom d'un domaine consacré à une divinité) d'origine gauloise : Ampoigné ferait partie de la longue série des lieux évoquant la déesse Epona, "la maîtresse des chevaux", qui jalonnent les voies de communication. On peut penser ici à la voie reliant Angers à Rennes.

Histoire

La commune faisait partie de la sénéchaussée angevine de Château-Gontier dépendante de la sénéchaussée principale d'Angers depuis le Moyen Âge jusqu'à la Révolution française.

En 1790, lors de la création des départements français, une partie du Haut-Anjou a formé le sud mayennais sous l'appellation de Mayenne angevine.

Politique et administration

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1989 (?) mars 2008 Raymond Gautrais    
mars 2008[4] 31 décembre 2017 Serge Guilaumé[5] SE Agriculteur
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[7].

En 2015, la commune comptait 563 habitants[Note 2], en augmentation de 0,9 % par rapport à 2010 (Mayenne : +0,52 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
727 819 860 775 783 850 854 902 881
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
853 887 841 815 791 800 808 806 801
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
781 796 793 697 661 604 647 685 629
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
568 502 440 406 385 421 520 558 563
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie

Lieux et monuments


Légende

Activité et manifestations

  • Festival d'harmonica : première édition en 2015, le dernier week-end de mai[10].

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Résumé statistique de Ampoigné sur le site de l'Insee

Notes et références

Notes

  1. Population municipale 2015.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références

  • Altitudes, coordonnées, superficie : Ampoigné sur le site de l'Institut géographique national (archive Wikiwix).
  1. Dictionnaire topographique du département de la Mayenne, Léon Maître, 1878.
  2. Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France.
  3. Les noms d'origine gauloise. la Gaule des dieux, Errance, 2007, p. 105.
  4. « Serge Guilaumé élu maire », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 6 juillet 2014)
  5. Réélection 2014 : « Ampoigné (53200) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 6 juillet 2014)
  6. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  10. « Festival Harmonica Ampoigné 2015 », sur le site officiel de la commune (consulté le 24 novembre 2014)