Amphithéâtre et cirque romains de Barcelone

Amphithéâtre romain de Barcelone
Lieu de construction Barcelone
(Espagne)
Géographie
Coordonnées 41° 23′ 01″ nord, 2° 10′ 55″ est

Géolocalisation sur la carte : Barcelone

(Voir situation sur carte : Barcelone)
Amphithéâtre et cirque romains de Barcelone

Géolocalisation sur la carte : Catalogne

(Voir situation sur carte : Catalogne)
Amphithéâtre et cirque romains de Barcelone

Géolocalisation sur la carte : Espagne

(Voir situation sur carte : Espagne)
Amphithéâtre et cirque romains de Barcelone
Liste d'amphithéâtres romains

L'amphithéâtre romain de Barcino est un amphithéâtre romain, actuellement invisible, situé à Barcelone, en Espagne. On suppose aussi qu'un cirque romain a existé dans un autre quartier de la ville.

Hypothèse

La première proposition a été publiée par l'archéologue Jordina Sales[1] qui soutient que quelques structures urbaines (rues en position radiale, une façade courbe devant de l'église, une proportion inhabituelle de voûtes et d'arcs médiévaux, etc.) découvertes autour de l'église Sainte-Marie-de-la-Mer de Barcelone, dans le quartier de la Ribera, indiquent avec certitude l'existence d'un bâtiment plus ancien[2].

De plus, sous l'église on a trouvé une couche de sable sur laquelle existait un cimetière plus récent, entre les IVe et VIIe siècles[3]. L'église précédant l'actuelle s'appelait, d'ailleurs, d'une façon très significative Sancta Maria Arenae (« Sainte-Marie-des-Sables »), un nom habituel pour les églises commémoratives construites à l'intérieur de quelques amphithéâtres[4].

Au bout, la rue Argenteria se trouverait, la preuve la plus évidente de l'existence d'une via romaine menant de la porta principalis sinistra des murailles romaines (actuellement place de l'Ange) aux portes de cet amphithéâtre. Jusqu'à maintenant, ni reste archéologique certifié, ni document qui pouvant confirmer cette hypothèse n'a été découvert.

Controverse

La rue Caputxes, à l'arrière de la maison courbe du nº 7 de la place Sainte-Marie. Les restes d'un arc antique, au-dessus de l'arc médiéval, sont visibles et pourraient être la voûte du couloir, sous les escaliers. Les restes de l'arène sont enterrés sous la place, à droite.

Plus récemment, une seconde hypothèse est publiée : l'amphithéâtre de situerait autour de l'église Sainte-Marie-du-Pin , à l'autre extrémité de l'antique Barcino. Quelques-uns des arguments de Sales sont utilisés à cette occasion pour exposer une hypothèse contraire, mais l'auteur omet de citer la thèse dont il se sert[5].

Il y a un surprenant parallélisme des axes de Sainte-Marie-de-la-Mer et du tracé du boulevard el Born (lieu où, au Moyen Âge, l'on pratiquait des joutes équestres). Si l'on considère les détails fossilisés de la place Sainte Marie et de la rue Caputxes que Sales indique, et le tracé de ce boulevard, il est facile d'imaginer un hypothétique cirque qui aurait jouxté le canal Rec Comtal, sous l'actue marché du Born. On estime que ce cirque aurait des dimensions approchant celles du cirque de Tarragone.

Quelques autres amphithéâtres romains

Quelques autres exemples d'amphithéâtres romains ont été découverts au-dessous de quartiers bâtis après leur disparition, dans quelques villes : à Lecce (Italie)[6] ; Londres (Angleterre), au-dessous du musée Guildhall ; Cordoue (Espagne)[7].

Notes et références

  1. (es) Sales Carbonell, « Santa María de las Arenas, Santa María del Mar y el anfiteatro romano de Barcelona », Revista d'Arqueologia de Ponent, Barcelone, Université de Lérida, no 21,‎ , p. 61-74 (ISSN 1131-883X)
  2. P. Pinon, Approche typologique des modes de réutilisation des amphithéâtres de la fin de l'Antiquité au XIXe siècle, Paris,
  3. (es) M. Ribas Bertran, Necrópolis romana en la basílica de Santa María del Mar de Barcelona, Barcelone,
  4. (ca) Sales Carbonell, « Arqueologia de les seus episcopals tardoantigues al territori català », Revista d'Arqueologia de Ponent, Barcelone, Société Catalane d'Archéologie, no 21,‎ , p. 259-713 (ISBN 978-84-934796-9-5)
  5. (es) Conde Moragues, « Hipótesis sobre la posible identificación del anfiteatro de Barcino », Pyrenae, Barcelone, no 44,‎ , p. 47-68 (ISSN 0079-8215)
  6. (it) V. Cazzato, L'isola del Governatore e il suo intorno fra otto e novecento, Bari, Lecce. Frammenti di storia urbana. Tesori archeologici sotto la Banca d'Italia,
  7. (es) À. Ventura Villanueva, La recuperación de la Córdoba romana: los edificios de espectáculos, Mérida, coll. « Ciudades modernas superpuestas a las antiguas. 10 años de investigación »,

Voir aussi

Liens externes