Amer Béton

Amer Béton

鉄コン筋クリート
(Tekkon kinkurīto)
Type Seinen
Genre Aventure, drame
Manga
Scénariste Taiyō Matsumoto
Dessinateur Taiyō Matsumoto
Éditeur (ja) Shōgakukan
(fr) Tonkam
Prépublication Drapeau du Japon Big Comic Spirits
Sortie initiale 1993 – 1994
Volumes 3
Film d'animation japonais
Réalisateur
Michael Arias
Hiroaki Andō
Producteur
Ayako Ueda
Eiichi Kamagata
Masao Teshima
Scénariste
Anthony Weintraub
Studio d’animation Studio 4°C
Compositeur
Licence (ja) Asmik Ace Entertainment
(fr) Rézo Films
Durée 110 min
Sortie

Amer Béton (鉄コン筋クリート, Tekkon kinkurīto?) est un manga de Taiyō Matsumoto, publié entre 1993 et 1994 dans le magazine Big Comic Spirits puis compilé en trois tomes par Shōgakukan. La première édition française, en trois volumes, a été réalisée par Tonkam en 1996-1997, avant une réédition en un volume en 2007.

Amer Béton a été adapté au théâtre ainsi qu'au cinéma en un film d'animation réalisé par Michael Arias en 2006 et sorti en France le .

Synopsis

Dans la ville fictive de Takara-machi (宝町?, litt. « Trésor-ville »), l'histoire de deux enfants de la rue : le rusé et dur à cuire Kuro (クロ?, NoiroNoir dans le film) et le petit Shiro (シロ?, BlankoBlanc dans le film). Ces deux orphelins se sont donné comme mission de protéger leur quartier. Surnommé les « Chats », Neko, leur réputation a traversé la ville. C'est pourquoi lorsque des yakuza entreprennent de faire du quartier un lieu pour leurs affaires, les deux protagonistes décident de leur déclarer la guerre. Le « Serpent », Hebi, chargé par les yakuza de mener le projet à bien, est décidé de commencer par éliminer les deux orphelins.

Titre de l'œuvre

Le titre Tekkon kinkurīto (鉄コン筋クリート?, orthographié Tekkon kinkreet en dehors du Japon) est une anagramme de « tekkin concrete » (鉄筋コンクリート, tekkin konkurīto?, qui signifie « béton armé »). Ce jeu de mots viendrait du fait que lorsqu'il était enfant, Taiyō Matsumoto n'était pas capable de prononcer le mot correctement et inversait les deux syllabes « kin » et « kon »[réf. nécessaire]. On retrouve cette anagramme dans le titre français, où « armé » devient « amer ».

Manga

Édité en version française par Tonkam :

  • Version en trois tomes publiés de mars 1996 à mars 1997 ;
  • Version intégrale depuis 2007 : Taiyou Matsumoto (trad. Hiroshi Takahashi), Amer Béton [« Tekkon kinkurīto »], Paris, Éditions Tonkam, coll. « Découverte », (1re éd. 2007), 626 p., Broché - 150x210 (ISBN 978-2-7595-0007-9, présentation en ligne).

Prix et récompenses

  • 2008 : Prix Eisner de la meilleure édition américaine d'une œuvre internationale (Japon)

Film

Fiche technique

  • Réalisateur : Michael Arias
  • Réalisateur technique : Hiroaki Andō
  • Scénario : Anthony Weintraub
  • Chef de l'animation et design des personnages : Shōjirō Nishimi
  • Directeur artistique : Shinji Kimura
  • Directeur images de synthèse : Takuma Sakamoto
  • Directeur de l'animation : Chie Uratani
  • Directeur de l'animation et design des véhicules : Masahiko Kubo
  • Design des couleurs : Miyuki Itō
  • Directeur d'animation des scènes intermédiaires : Mutsuko Kajiya
  • Musique : Plaid
  • Son : Mitch Osias
  • Montage : Mutsumi Takemiya
  • Producteurs exécutifs : Osamu Teshima, Naoki Kitagawa, Eiko Tanaka, Yasushi Shiina
  • Producteurs : Ayako Ueda, Eiichi Kamagata, Masao Teshima
  • Production de l'animation : Studio 4°C
  • Production : Tekkon Kinkreet Production Committee (Aniplex, Asmik Ace Entertainment, Shōgakukan, Beyond C, Dentsu, Tokyo MX)
  • Distributeur : Asmik Ace Entertainment, Sony Pictures Releasing
  • Thème principal : Aru Machi no Gunjō (或る街の群青?) interprété par Asian Kung-Fu Generation

Distribution

Le film présente les voix des acteurs suivants :

En version française, les personnages sont joués par :

  • Bruno Mullenaerts : Noir
  • Béatrice Wegnez : Blanc
  • Frédéric Meaux : Kimura
  • Philippe Résimont : Le Rat
  • Jean-Pierre Denuit : Le Serpent
  • Jean-Paul Landresse : Fujimura
  • Pierre Bodson : Sawada
  • Alessandro Bevilacqua : Aube
  • Yvan Reekmans : Crépuscule

Anecdotes

Dans la scène où Nezumi (Le Rat) quitte son repaire pour rejoindre Kimura, on peut voir que ses hommes de main regardent la télévision. Or le programme diffusé est un extrait du film Mind Game, produit lui aussi par le studio d'animation 4°C.

Documentation

  • Xavier Guilbert, « Amer Béton », dans L'Indispensable no 2, octobre 1998, p. 17-19.

Liens externes