Amarok (logiciel)

Amarok
Description de l'image Breezeicons-apps-48-amarok.svg.
Description de cette image, également commentée ci-après
Amarok 2.3.1
Informations
Développé par L'équipe d'Amarok
Première version
Dernière version 2.9.0 ()[1]
Dépôt anongit.kde.org/amarok.git
État du projet En développement actif
Écrit en C++ (Qt)
Environnement Multi-plateforme[2] (GNU/Linux, UNIX, Windows, OS X, etc.)
Langues Multilingue
Type Lecteur audio
Politique de distribution Gratuit, intégré à KDE
Licence GPL v2[3] (logiciel libre)
Site web amarok.kde.org

Amarok est un lecteur audio libre pour les systèmes basés sur Unix, X11, Mac OS X et Windows. Il s'appuie sur les bibliothèques de l'environnement de bureau KDE, mais peut fonctionner sous n'importe quel environnement de bureau.

Il existe sur les systèmes basés sur UNIX (GNU/Linux, FreeBSD, MacOS[4]…) et Windows[5].

Historique

Ce logiciel tire son nom de l'album Amarok du compositeur anglais Mike Oldfield[6], Amarok étant une adaptation occidentale de amaruq en inuktitut et inuinnaqtun, amaġuq en inupiaq ou encore amaroq en kalaallisut et signifiant loup.

Jusqu’à la version 1.4.0, son nom était typographié « amaroK », afin de mettre en valeur le K de KDE, ce qui était à l'époque la caractéristique de la majorité des noms de programmes utilisant l'environnement KDE (KOffice, Konqueror, Konsole…) C'est à l'occasion de la sortie de la version 1.4.1 que les auteurs ont décidé de faire passer la majuscule sur la première lettre.

La branche 1.x correspond au logiciel adapté à l'environnement de bureau KDE 3, tandis que la branche suivante, 2.x, est adaptée au bureau KDE 4.

La version 2.0 d'Amarok a été diffusée à partir du 10 décembre 2008[7].

Fonctionnalités

Le lecteur de musique Amarok affiche l'article de Wikipédia du compositeur du morceau en cours dans la langue de l'utilisateur

Ses principales fonctionnalités sont :

  • Fonctionnalités de lecture
  • Intégration de logiciels
    • Possibilité d'ajouter des fonctionnalités grâce à des scripts[8]
    • Possibilité de réorganiser le contenu des répertoires pour classer les fichiers
    • Intègre un explorateur de fichier
    • Advanced Tag Features : permet de conserver les données statistiques d'une chanson même si celle-ci est renommée/déplacée
    • Intégration de K3b pour la gravure de CD
    • support de plusieurs frameworks en sortie dont GStreamer, Xine-lib, Media Application Server (MAS), Network-Integrated Multimedia Middleware (NMM) et aRts, et plus prochainement pour Phonon de KDE4
  • Interaction
    • Interaction avec des logiciels externes
    • Interaction avec du matériel
      • Support de l'iPod
      • Possibilité de configuration manuelle d'un appareil non reconnu (Lecteur format clef USB générique)
    • Gestion des raccourcis globaux
  • Fonctionnalités esthétiques
    • Fondu enchaîné (crossfading)
  • Interaction avec des Web services
    • Utilisation de MusicBrainz pour compléter les tags ID3 des chansons
    • Récupération des paroles des chansons
    • Récupération des couvertures d'albums sur le site Amazon.com
    • Intégration dans Amarok d'un onglet Wiki récupérant sur Wikipédia les articles sur l'album, l'artiste ou la chanson en cours d'écoute
    • Gestion intégrée et support des flux radio de Last.fm
    • Intégration du site de vente de musiques sans DRM Magnatune
    • Permet l'abonnement aux flux RSS pour la baladodiffusion

Notes et références

  1. « Amarok 2.9.0 "Hibernaculum" released »
  2. « KDE devient multiplateforme », sur linuxfr.org, (consulté le 7 mars 2014)
  3. (en) « COPYING in amarok/amarok:master - Gitorious », sur gitorious.org (consulté le 7 mars 2014)
  4. Sur OS X - Amarok Wiki
  5. Téléchargement de la version Windows - Amarok Wiki
  6. La FAQ sur Amarok Wiki
  7. http://amarok.kde.org/en/releases/2.0
  8. Scripts - Amarok Wiki

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • (en) Site officiel
  • (fr) Le guide d'utilisation d'Amarok