Allemand de Pennsylvanie

Allemand de Pennsylvanie
Pennsilfaanisch Deitsch
Pays États-Unis, Canada
Région Pennsylvanie, Indiana, Ohio, Wisconsin, Iowa, etc. aux États-Unis,
Ontario au Canada.
Nombre de locuteurs environ 300 000
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-2 gem[1]
ISO 639-3 pdc
ISO 639-5 gmw[1]
IETF pdc
Autocollant en pennsylvanien : « Nous parlons encore la langue maternelle »

L'allemand de Pennsylvanie ou pennsilfaanisch (Pennsilfaanisch-Deitsch, Pennsilfaani-Deitsch) est une langue (ou dialecte de haut-allemand) minoritaire parlée dans certaines régions aux États-Unis (Pennsylvanie, Indiana, Ohio, Wisconsin, Iowa, etc.) et au Canada (Ontario).

Présentation

Il est parlé par les communautés mennonites et amish, qui sont originaires du Palatinat, de la Suisse alémanique, de l’Alsace et de Lorraine germanophone, qui ont conservé la langue parlée lors de leur émigration. Toutefois, les locuteurs ne sont pas tous des membres de ces communautés. Il y a environ 300 000 locuteurs, dont 200 000 sont des amish ou mennonites du vieil ordre qui utilisent la langue, même de nos jours, dans leur vie quotidienne. Il existe aussi une revue en pennsilfaanisch : Hiwwe wie Driwwe.

Avant 1914, l'allemand était parlé par environ 45 % des habitants de Pennsylvanie, et avait un statut quasi-officiel. En 1918, avec l'entrée en guerre des États-Unis contre l' Allemagne, ce statut est abandonné, et depuis 1941, l'influence de la langue allemande à considérablement diminué dans cet État.

Notes et références

  1. a et b Code générique.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes